Un crédit vous engage et doit être remboursé

6 février 2013

Il y a deux moyens de faire du pognon avec un pauvre : le faire participer à Tellement Vrai et lui faire contracter des crédits renouvelables.

Le crédit renouvelable (revolving) est un objet fascinant à deux facettes.

Du côté de l’utilisateur, c’est une sorte de compte bancaire sur lequel il peut piocher très facilement (grâce à la carte Cofinoga ou Cetelem pour ne citer qu’elles) quand il veut faire une petite folie de pauvre (acheter une nouvelle télé, se faire faire un tatouage dégueulasse dans le bas du dos, …) ou quand il est vraiment dans la merde (pour faire les courses en fin de mois, payer la cantine de Dylan, …). À partir du moment ou de l’argent a été ponctionné sur le compte, il faut le rembourser, petit à petit, parfois sur des années. A chaque remboursement, un peu d’argent revient sur le fameux compte, donnant vaguement l’impression de se rembourser tout seul. Pour tromper encore plus le pauvre, on lui propose des options comme « ne commencez à rembourser que dans 3 mois« . Le pauvre se dit que dans 3 mois, il ne sera plus au chômage ou aura gagné au Banco.

Du côté de la banque, c’est un moyen simple de prêter de l’argent à des gens qui n’en ont pas. Parce que si les mensualités s’étendent sur des mois, c’est pour masquer les taux d’interet de fils de pute. Autour de 20 % révisables.

Si tout se passe bien, au bout de 1 an, le pauvre est surendetté.

Cofinoga

Je trouve qu’il y a, dans cette pratique, une forme de poésie. Ces cartes qui donnent l’impression d’être riche quelques mois en échange d’années de galères. J’ai connu un mec qui avait même trouvé une combine pour acheter sa cocaïne avec sa Cofinoga.

Je crois qu’aujourd’hui, il n’a même plus de maison. #TrancheDeVie

credit-revolving-ba

You Might Also Like

15 Commentaires

  • Reply LeReilly 6 février 2013 at 1 h 59 min

    Ce genre de trucs me file la phobie des crédits, même des « trop biens » à 0% d’intérêt bla bla bla. C’est devenu une phobie.
    Ou une hygiène de vie, d’attendre d’avoir de la thune avant d’acheter. Après tout on est les plus mauvais juges de notre situation future.

    • Reply Guillaume Natas 6 février 2013 at 2 h 03 min

      Pareil 😐

      Je ne le raconte pas dans le billet finalement, mais j’ai fais un revolving sans faire exprès une fois avec une carte FNAC. Sale histoire.

      • Reply Ready 6 février 2013 at 21 h 09 min

        « La fiance veut notre peau » Votre raisonnement s’approche quelque peu de ça. Avec quelques recherches vous pourriez vous apercevoir que le recours au crédit n’est pas seulement réservé aux RMIstes. Avec quelques montages, c’est un formidable moyen de gagner de l’argent. Néanmoins, je partage ton avis sur cette saleté de réserve d’argent.

        • Reply Guillaume Natas 6 février 2013 at 21 h 18 min

          Oui, le crédit c’est certainement une bonne chose. Mais le revolving est pensé pour tromper, pour brouiller les pistes. C’est crade dans le concept.

  • Reply Falco 6 février 2013 at 3 h 55 min

    Le système américain. Soyez heureux en France d’avoir encore le choix 🙂

  • Reply Yop Solo 6 février 2013 at 7 h 58 min

    Un sujet d’actualité traité avec un ton incisif et sans fautes d’orthographe, une présentation super clean et agréable à lire, on dirait que ce nouveau blog est parti pour être une réussite.

    PS : Les tags m’ont fait ricaner.

  • Reply Jean-Marc 6 février 2013 at 10 h 15 min

    Bonjour,

    J’aurais dû lire un commentaire similaire, il y a quelques temps; Je me suis retrouvé dans une situation catastrophique, en voulant acheter des louboutins à ma Femme (qui entre temps est parti…) et pour rattraper cette situation très fâcheuse, j’ai demandé pleins de crédits-conso et maintenant je suis quasiment à la rue, en effet je dois en tout et pour tout à la Banque (enfin les différentes banques…) près de 60.000€.

    Je me sers donc de ce billet pour lancer un appel à l’aide! Si Jean Luc Delarue était encore là il aurait très certainement pu m’aider…enfin!

    Bonne journée.

    JM

    • Reply Guillaume Natas 6 février 2013 at 10 h 20 min

      Bonjour Jean-Marc.

      Je pense que vous confondez Jean-Luc Delarue et Julien Courbet.

      Bonne nouvelle, Julien Courbet est encore vivant.

      • Reply Jean-Marc 6 février 2013 at 10 h 22 min

        Les deux s’appelant Julien, j’ai confondus.

        Jean-Luc Delarue sera toujours vivant pour moi!

  • Reply FELIX LE CHAT 6 février 2013 at 19 h 07 min

    Toujours un bon sujet d’actualité depuis 20 ans et l’apparition des premières offres via les enseignes de grande distribution, un crédit en soi n’est ni bon ni mauvais le succès du crédit renouvelable s’explique par une demande forte dans les années 90 de crédits de petits montants, de la part d’une clientèle nombreuse et souvent solvable, n’oublions pas que le modèle économique français est basé sur la consommation des ménages.

    La situation est devenue plus gênante avec l’arrivée de la crise et d’une catégorie de consommateur qui ne peut faire autrement en fin de mois que d’acheter de la nourriture à crédit, si tu peux accepter l’idée de rembourser pendant un an ton écran plat il est plus difficile de concevoir que tu vas continuer de payer en juin le steack que tu as mangé en janvier.

    L’autre grand souci est lié au fait que tu rembourses essentiellement des intérêts ( à 20,30 % en dessous de 1 524€ et 19,89 % entre 1 524 et 3 000 €, merci à la Banque de France qui fixe les taux maxi ) et que tu mets très longtemps à rembourser le capital.

    Même le gouvernement Sarkozy s’est rendu compte que le sujet devenait gênant, la loi Lagarde de mai 2011 misait sur plus de transparence dans l’information mais ne voulait pas se mettre à dos les banquiers en allant trop loin, le nouveau ministre de l’économie sociale souhaite revenir sur le sujet «deux options existent: une suppression pure et simple ou un encadrement et un contrôle renforcé» ‘ déclaration de B Hamon au JDD d’aout 2012, on attend encore.

    Seule bonne nouvelle les crédits revolving sont en contraction en 2012.

  • Reply teub2cheval 6 février 2013 at 20 h 31 min

    a la base ca s appelle « revolving » car tu deviens tellement endetté que tu veux te tirer une balle!

  • Reply AcidAcetique 6 février 2013 at 22 h 01 min

    Un bon billet, vraiment .
    Un ton acide et noir comme on les aime sur un sujet qui s’y prête, je vais te suivre sur ce nouveau blog finalement .

    (oui ca fait un moment que je lisais Trimtab mais j’avais jamais pris la parole)

    • Reply Guillaume Natas 6 février 2013 at 22 h 16 min

      Bienvenue !

  • Reply papapou 20 février 2013 at 1 h 47 min

    c’est tres bien de relever ce probleme, peu de personne s’apercoivent de cela.
    Notre monde est dirige par les plus riche et il cherche a tout faire pour garder ce pouvoir par tous les moyens.
    C’est comme si un riche s’est leve de son lit un matin en se disant comment faire un maximum de tunes sachant qu’il existe plus de pauvre et de classe moyenne sur la terre que de riche? Comment faire pour piquer de la tune a tous ces gens ils sont vraiment beaucoup mais le probleme c’est qu il n’ont pas d’argent. Comment faire , comment faire? Ah je sais je vais trouver un moyen de leur prendre un tout petit peu de leur salaire mais sur des années .Et en plus je vais leur faire croire qu il peuvent s’acheter tout ce qu’il veulent. et voila est né le credit. Je partage ton sentiment cher ami mais je pense (selon moi) que tu aurai du ajouter la notion que les banque qui vous prettent cet argent, ne l’ont pas c’est juste des zero quil ajoute a un logiciel informatique ,un genre de compte a rebours mais les interet qu il empoche et quant a lui du vrai argent .Enfin un peu reducteur pour une arnaque si complexe , mais c’est juste pour vous donner une idee.
    Pour finir sachez que les plus grandes arnaque viennet de l’etat et elle sont toujours dirige vers les pauvres par exemple la francaise des jeux . Si je ne suis pas comprehensible dans mes propos veuillez m’en excuser je n’ai pas l habitude de poster de commentaire mais ce post ressemble beaucoup a ce que je pense sur la societe je n’ai pas pu m ’empecher de participer.

  • Reply Kyle 10 mars 2013 at 15 h 33 min

    sachez que quand vous empruntez de l’argent à la banque cette dernière se doit de posséder que 10% de la valeur totale du crédit, le reste c’est purement électronique, donc au final un crédit n’est pas équitable du tout puisque la banque n’engage que 10% réel qui plus est récolté sur de l’épargne d’autrui.
    Le crédit à la consommation est moyen de pression sur les classes les moins fortunées, pour les pousser à rentrer dans un modèle d’esclavagisme avec pour maitre la dette.

    Intéressez vous à la création monétaire et vous comprendrez à quel point le monde, la société repose sur l’absurde réalité de l’illégitimité de la monnaie et des lois qu’elle a engendré pour devenir le maitre de vos urnes.

  • Leave a Reply