Le dernier Tumblr d’un condamné. #Fake

6 juin 2013

Depuis trois jours, un homme condamné par la maladie poste sur un Tumblr. Il lui reste trente jours, il a une femme et des gosses, un chouette boulot et beaucoup de courage.

#FAKE

Ça va buzzer, c’est certain. Je peux vous dire qu’on va en parler sur Facebook et BFM TV. Durant les 30 prochains jours, l’Internet va suivre l’agonie de ce papa courageux. Moi je n’y crois pas une seule seconde.

J’ai tout lu. Trois billets. Dans l’un d’eux, le mec affirme qu’il est ingénieur, qu’il a vingt personnes sous sa direction et qu’il pose un mois de vacances du jour au lendemain. Hum. Puis j’ai vérifié s’il y avait un code analytics dans la source. Oui. hum bis. Ajoutons à cela un compte twitter qui ne follow presque que des journalistes. Plus très crédible.

Se posent deux questions : Pourquoi ? (si c’est vrai) et Pourquoi ? (si c’est un fake).

Il est difficile de répondre à la première alors qu’il est si simple de trouver des raisons pour la seconde.

La première chose qui m’est venue en tête en lisant ce tumblr, c’est que j’avais déjà eu cette idée. Affirmer qu’il nous reste 30 jours à vivre permet une expérience de blogging courte et intense, mais surtout, hyper bankable. Rien n’est plus rentable en terme d’audience que la misère, le triste, la mort. Et là, on est vraiment servi. Regardez le sinistre « A demain… » qui ponctue chaque billet. Les raisons de se livrer à cet exercice sont donc nombreuses. Certains sur Twitter parlent d’agences ou de lancement pour un film ou une assurance, mais je n’y crois pas. C’est, selon moi, un ou plusieurs webeux qui s’amusent. Pour l’amour du buzz.

D’un point de vue plus technique, on voit que le mec tente de justifier tout ce qui pourrait le décrédibiliser : « Mon fils m’a crée un tumblr et m’a montré comment utiliser Twitter« , « Tiens, c’est drôle, on me propose de suivre que des journalistes« . Derrière cette maladresse manifeste, un oeil ont voit très bien qu’on a quelqu’un qui a l’habitude du blogging. Les billets sont calibrés, le format est malin et parfaitement adapté à l’exercice et le « voile pudique » qui est mis sur la maladie et sur cet homme en fait un parfait anonyme qu’on ne pourra de toute façon jamais retrouver s’il ne se montre pas. Il y a une chance qu’on ne sache jamais.

tumblr_inline_mhp10j3P511qz4rgp

Enfin, d’un point de vue médical, cette maladie fait vraiment maladie de film… Une échéance aussi courte, mais qui laisse le malade en bonne condition physique et mental jusqu’au dernier moment ? (il dit faire l’amour, vouloir voyager, etc…) C’est peu crédible. Je sais que ca existe, mais tout ça tombe un peu trop bien.

tumblr_inline_mhp116Kps41qz4rgp

En attendant, fake ou pas, c’est plutôt poignant et quoi qu’il arrive, ça fait un peu réfléchir et ça donne une leçon : La vie est courte, profitons en pour faire des trucs rigolos sur Internet.

À demain…

(Découvert chez Thomas Clément)

You Might Also Like

36 Commentaires

  • Reply Le dernier Tumblr d'un condamné. #Fake -... 6 juin 2013 at 10 h 20 min

    […] Depuis quelques jours, un homme, un condamné blog quotidiennement ses derniers instants. Fake ?  […]

  • Reply db0 6 juin 2013 at 10 h 37 min

    Je trouve ça plus agréable à lire comme fiction.
    Merci pour cette découverte.

    À demain…

  • Reply Sebastien 6 juin 2013 at 13 h 26 min

    Pour info, tous les Tumblr ont un code Google Analytics… Rien à voir avec l’auteur.

  • Reply pleasenotjack 6 juin 2013 at 14 h 01 min

    C’est pas terriblement bien écrit. Ça pue le film d’amour américain quand il décrit ses scènes avec sa femme. Il parle de chose qui paraissent sans trop peu de sens pour un homme qui va mourir.

    Et puis son adresse est beaucoup trop bien pour avoir été créée il y a peu de temps sans qu’il ait payé quelqu’un pour l’avoir.

    Ce qui dévoilera si c’est un fake ou pas sera justement la réponse qu’il donnera quant à la condamnation des lecteurs à crier au fake.

    Voilà.

  • Reply lo 6 juin 2013 at 17 h 14 min

    « Sur le trajet du retour, mon fils m’a donné l’idée de faire un blog »

    qui suggérerait l’idée à son père d’écrire un blog dans ces conditions ?

    et puis, il s’adresse à un lectorat, c’est peu naturel pour un premier blog..

    je vote FAKE mais pas inintéressant pour autant !

    qui ne s’est jamais posé la question « et s’il me restait un mois ?

  • Reply lo 6 juin 2013 at 17 h 17 min

    Ce qui est intriguant, c’est : d’où vient l’info ?

    Je ne connais pas bien Tumblr, peut-être y-a-t-il un système de mise en avant des nouveaux blogs ?

    J’veux dire, si j’avais ouvert ce blog, je serais morte que personne ne serait encore au courant.

  • Reply Savinien 6 juin 2013 at 17 h 48 min

    Je souhaiterai ajouter quelques éléments à cet article.

    – Avec une recherche sur l’url mentionnée sur twitter, je suis parvenu à remonter au premier tweet qui partage l’article. Il s’agit d’un journaliste (http://twitter.com/dpapon) qui a RT le tweet de @uncondamne alors qu’il ne s’était pas abonné à @uncondamne (on peut alors s’interroger sur la façon dont le tweet lui est parvenu).

    – L’auteur des posts sur Tumblr a écrit son post sur son 3ème jour (hier) posts à une heure relativement matinale pour avoir eu le temps de prendre son petit déjeuner, avoir une discussion avec sa femme, jardiner (on imagine qu’ils se sont changés), voir son voisin (qui ne travaille pas un jour de semaine ?), citer Socrate, remarquer que le soleil tape (un matin ?), lui faire l’amour (+ douche + réhabillage), écrire le post, indiquer que la journée se termine et publier aussitôt.

    Conclusion :

    – il s’agit d’un menteur qui écrit le soir et qui indique publier aussitôt alors que non…
    ou
    – il habite dans un lieu où la journée est temporellement dilatée sur une courte période et se termine vers 11h AM.
    et
    – un journaliste (et pas un lycéen, collégien, pharmacien, cuisinier…) est tombé sur son tweet parmi des millions et l’a retwitté.

    Bref, les incohérences et son écriture son trop nombreuses et invraisemblables… FAKE ! 🙂

    • Reply Batrox 6 juin 2013 at 18 h 00 min

      @Savinien Le 3ième jour a été écrit en deux fois.
      Le Matin, jusqu’à « … un bol d’air au jardin ! » la suite en fin d’aprèm.

      • Reply Savinien 6 juin 2013 at 18 h 23 min

        @Batrox

        Oui, l’écriture implique que ça ait été rédigé en plusieurs fois mais le post a été publié à 11h du matin, j’en ai conclu qu’il avait été écrit la veille ou alors… bien avant (ce que je crois). Dans les deux cas, il n’a pas été écrit le jour où ça a été publié !

  • Reply Batrox 6 juin 2013 at 18 h 31 min

    @Savinien nan nan, la première partie a été publié le matin et le post a été édité l’après midi avec le reste.

    • Reply Savinien 6 juin 2013 at 18 h 33 min

      Ahhh au temps pour moi, j’avais mal compris. Merci pour la précision alors 🙂

  • Reply pumpkeen 7 juin 2013 at 0 h 11 min

    oulalalala je me fait huer et insulter parce que j’ai oser dire que c’était un fake (et que je me sent pas toucher) 🙂

    quand on milite pour sauvez des vie mais que sa touche personnes sa a tendance à nous énerver de voire qu’on s’émeut (se qui est normal) sur cette histoire de ce viel homme a la petit vie tranquille qui passe sa journée sur tumblr avant de mourir mais qu’on verse pas une larme ou qu’on ne cherche pas a sauvé les centaine de femme/homme morte battue par jours (se qui n’es pas normal)

  • Reply SHAMEONYOU 7 juin 2013 at 1 h 00 min

    Pour moi c’est ultra FAKE et si c’est bien le cas, c’est à gerber de miser sur le pathos.
    Genre le fils a des obligations quand son père va crever dans 30jours? Allo !! Y’a quoi de plus pressée que la mort, faut m’expliquer.
    « J’ai reçu des séries de mails de remise à zéro de mes mots de passe Twitter et Tumblr. Bizarre et inquiétant… » Le mec est ingénieur et ne se doute pas que la Terre entière souhaite savoir qui est ce type en tentant d’accéder à ses comptes. Y’a quoi d’inquiétant là-dedans? Il croit qu’il va crever plus vite ou quoi?

    MOI je suis malade et je sais de quoi je vais crever puisque j’y ai échappé à 2reprises en un mois.
    Si demain les médecins me disent qu’il me reste 30jours à vivre, sincèrement, je ne perdrai pas mon temps à rédiger un blog, surtout si j’en ignorai auparavant l’utilité et le fonctionnement. Idem pour Twitter.
    Donc buzz d’agence, si tel est le cas, prépare-toi à avoir de mes nouvelles si la surprise du chef nous explose à la gueule le mois prochain !!

  • Reply SHAMEONYOU 7 juin 2013 at 2 h 34 min

    Le premier mec à en parler sur twitter poste son tweet à 8h49 du mat. le 3juin avec les liens twitter et tumblr.
    Ah oui… ce mec bosse en agence, inutile de le préciser…
    Le 3juin à 14h15, le premier post sur tumblr est publié.
    A 15h03, le soit-disant fils post sur doctissimo:
    http://forum.doctissimo.fr/psychologie/deuil/30-jours-vivre-sujet_9551_1.htm
    « Avez-vous des conseils ? Des partages d’expérience similaires ? Comment vivre ces 30 jours ? »
    « Je l’ai convaincu de tenir un Tumblr »
    Le mec dans son blog précise que ses gosses sont majeurs et indépendants.
    Sur le post doctissmo, j’ai juste l’impression de lire un môme de 15ans tout au plus.
    Allo!! Y’a pas comme une couille dans le potage?

    • Reply Savinien 7 juin 2013 at 10 h 16 min

      Le premier tweet que j’ai repéré vient d’un journaliste qui ne se souvient plus comment il a eu l’info 😉

    • Reply David 8 juin 2013 at 1 h 37 min

      Ah parce que tu penses que même en étant majeur et indépendant, on est capable de surmonter n’importe quelle épreuve ? La confiance en soit est, parfois, un vilain défaut, qui nous joue parfois des tours..

      Fake ou pas, je trouve cela bien écrit, et touchant !

  • Reply Un condamné sur Internet | jacksimpleman 7 juin 2013 at 2 h 59 min

    […] condamné (sur twitter et tumblr) a ouvert un blog qui décrasse les claviers de la webosphère et bientôt fera sans doute couler l’encre des médias traditionnels. Cet ingénieur à la vie […]

  • Reply Ced 7 juin 2013 at 10 h 38 min

    Et plus d’être journaliste, la plupart des personnes qu’il suit sur Twitter sont belges.

  • Reply Josh "red" Leaves 7 juin 2013 at 13 h 06 min

    Fake évident, je suis surpris que tu l’aies pas affirmé au lieu de seulement poser la question.

    Allez, je vais faire le travail que tu as eu la flemme de faire.

    Le premier billet, c’est tout clairement une « Introduction ». Comme d’hab’ on est dans un récit anonyme: maladie fantôme, excuse pour les fautes mais discours (sur-)soutenu (« jalonneront », « poindre »,…). Cette personne ne blogge clairement pas d’une traite et passe donc plus d’une heure pour écrire un article et choisir correctement ses mots. Donc il aura perdu une journée et quart à blogger d’ici la fin du mois à blog. Bravo Morray! Accessoirement, le choix d’un « Tumblr » au lieu d’un « WordPress » est étrange mais révélateur: notre auteur ne désire pas de commentaires.

    Le second billet tourne à la limite du bouddhisme: « Je me détache enfin des chaînes qui me retiennent à ce monde factice fait d’argent je peux être libre blablabla ». On pourrait s’arrêter là mais on voit deux choses en plus: de la cruauté et de l’abandon de responsabilités. Bien sûr, les deux relatent au monde du travail et sortent d’un passage très démago qui saura toucher vos âmes reniées de hippies anti-capitaliste. Mais non. C’est d’autant plus amusant de coupler ça à ses deux enfants, adultes, qui croulent sur les responsabilités (on y reviendra) mais ne sont jamais cités dans les « réussites » de son travail: pourtant ce travail n’a-t-il pas servi à les nourrir, les habiller et payer leur (forcément géniales) études? Ce chapitre pourrait passer comme un simple « Ne vous attachez pas aux choses matérielles » (ou autre citation de Fight Club) mais il est bien plus révélateur: cette personne ne connait pas de « responsabilité », que ce soit envers ses enfants (qu’il va d’ailleurs écarter du paysage/récit) ou envers ses subalternes. L’équipe qu’il dirige aurait pu être formée il y a seulement 10 jours ce qui expliquerait son détachement envers eux, mais ça paraît trop gros et le thème saute trop aux yeux. Quand à la cruauté…c’est marrant de parler de « choses importantes face à la mort » pour perdre son temps sur de la méchanceté gratuite, non?

    Le troisième billet traite encore de détachement face aux « richesses ». Ici, les voyages. L’article est assez banal et nous invite donc à penser qu’on va suivre un thème de « Qu’est-ce qui compte? ». On notera l’emploi du terme « laptop » et l’évocation d’un « livre ». Allez, quelles sont les chances qu’une publication posthume apparaisse chez un éditeur? « Le livre du condamné » bientôt dans vos boutiques.

    Le quatrième billet nous apprend enfin l’identité de l’auteur: Marc Levy! Le passage sur les jours restants est bien évidemment totalement analogue à celui sur les 86400$ renouvelables chaque jour. On se surprend même que l’auteur qui parlait plus bas de Socrate ait pu se retenir de lacher un petit « Carpe Diem » doucement.

    Allez, la suite dans 26 jours!

    PS: Tant qu’on est dans les fakes, il est devenu quoi le SDF qui avait une page Facebook?

  • Reply Anaïs Valente 7 juin 2013 at 20 h 42 min

    Enfin enfin enfin, je pensais être la seule à ne pas pleurnicher devant le drame de cet homme, à ne pas y croire, au vu des centaines de commentaires pleurnichards vus partout. Merci, me voilà rassurée. Il doit être belge en effet, puisqu’il parle d’un choix d’euthanasie, sauf erreur non autorisée en France. Ce que je ne m’explique pas, par contre, c’est la vitesse avec laquelle la presse a relayé l’existence du blog, sauf s’il est journaliste et bien intégré dans le milieu. En effet, j’avais constaté qu’il ne suit que des journalistes sur Twitter, au 3e jour du blog, il avait 3600 followers quand même…

  • Reply marilou 7 juin 2013 at 21 h 15 min

    Fake ou pas, personnellement je m’en fous! ce blog m’incite à remettre en question quelques points de ma vie à moi puisque comme beaucoup de gens qui sont tombés sur le blog, je me suis posée la question « et si c’était mon cas » J’ai lu je ne sais plus où un mec qui dit « même s’il transmet un message énormissime, ce ne sera pas pareil si on apprend que ce blog n’est qu’un fake » Ah bon? Donc le mec (comme beaucoup d’autres) ne tient pas compte du message mais de la personne qui l’a transmis et c’est ce que je ne comprend pas. Puis pourquoi ce besoin de démontrer point par point que c’est un fake? certains ont peur que les gens y croient? Je ne comprends pas non plus m’enfin, quelle qu’elle soit, tout le mal que je souhaite à la personne qui tient ce blog est de vivre longtemps, heureux et en bonne santé

    • Reply Sidnah 9 juin 2013 at 14 h 32 min

      (partons du principe que c’est faux)
      Tu te dis « si j’étais dans son cas ». Et c’est peut-être ce que le type voudrait qu’on fasse tous, le point sur notre vie. Mais les visteurs DOIVENT être informés que c’est une fiction. Il pourrait dire « je me mets dans la situation, j’essaye de réfléchir à ce que je ferais si il me restait 30 jour à vivre », ça nous ferait tout autant réfléchir, et on pourrait partager nos points de vue.
      Il ne peut pas, pendant 30 jours, faire comme s’il allait mourir, et au bout d’un mois « non, ben c’était juste pour vous faire réfléchir ». Personne ne va apprécier et si on apprend son identité il va le regretter.

  • Reply Framboise 8 juin 2013 at 17 h 26 min

    Effectivement, tout ça parait trop carré, trop bien organisé sur le plan com’ pour que ce soit un monsieur tout le monde derrière ce blog. Enfin, l’avenir nous le dira, quel est le vrai objectif caché.

    Un petit air de 99F aussi, critique de la société, du monde du travail, tout ça, tout ça.

  • Reply Zébulon 8 juin 2013 at 21 h 21 min

    Putain, l’orthographe …

  • Reply Mathieu 18 juin 2013 at 13 h 52 min

    Si j ‘ai bien compris c’est un article par jour n’est-ce pas? Alors expliquez-moi comment une personne au seuil de la mort, qui, comme il nous le répète si souvent est attaché au chiffre 30, ferait-elle l’erreur de passer de « Jour 4 » à « Jour – 26 »? C’est impossible. Mathématiquement ces 2 jours sont les mêmes…

    Peut être une raison de plus d’éviter ce pathos prostitué, dénaturé, dénué de toute humilité!

    • Reply Anaïs Valente 18 juin 2013 at 14 h 30 min

      mais ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ! rho merci, tu as bien vu, il s’offre un jour de rabiote pour le coup, comme on dit dans mon pays, voilà qui apporte encore de l’eau à mon moulin. pour ma part je lis chaque jour, et chaque jour je me dis « mais qui peut croire ça ? », et pourtant la majorité le croit, trouve ça hyper émouvant et touchant (j’ai un coeur de pierre ou quoi, moi ça ne provoque aucune émotion sauf l’envie de rire face à toutes les invraisemblances), et maintenant qu’il est hospitalisé, la majorité le plaint et prie pour lui, c’est immonde. et non à ceux qui disent « que ce soit vrai ou faux, l’essentiel est de faire passer un message », pas au détriment d’internautes compatissants.

  • Reply Val 1 juillet 2013 at 18 h 02 min

    on diré une opé pour relancer la réflexion et ne pas lâcher sur les questions et débats de l’euthanasie et de la fin de vie… enfin c’est ce à quoi cela me fait penser…

    • Reply Josh "red" Leaves 1 juillet 2013 at 18 h 26 min

      J’ai cherché « Euthanasie » en lisant le dernier « article » histoire de avoir où en était la loi et je tombe sur des discussions parlementaires blabla qui ont eu lieu dans la journée. C’est marrant comme ça tombe à pic ça 🙂

  • Reply Cajou 2 juillet 2013 at 9 h 58 min

    J’ai été émue lors de la lecture du premier billet. A partir du second, et des 2-3 suivants, ça sentait le fake à plein nez, ça clignotait d’incohérences et de poncifs de partout. Ça m’a filé la nausée et j’ai arrêté de lire.

  • Reply Gérard 5 juillet 2013 at 19 h 01 min

    On notera que le condamné a posté son dernier message tout seul grâce à la fonction « Programmer un billet ». Il aurait dû demander à son fils de le faire, puisqu’il est disponible au point d’avoir créé une adresse mail où recevoir des témoignages : uncondamne@gmail.com.

    En tout cas, les gens qui s’émeuvent face à l’écriture ont des exigences assez faibles : il y a quand même beaucoup de fautes de français (c’est probablement volontaire, d’ailleurs, comme le mot illisible du dernier billet, sans doute corrigé automatiquement par un ordi ou une tablette) !

    • Reply Anaïs Valente 5 juillet 2013 at 19 h 09 min

      c’est quoi le mot illisible du dernier billet, je trouve pas… merci. en tout cas il a programmé le jour de sa mort, s’il a programmé le billet… et en effet, son fils a dû temps à perdre pour lire les mails des internautes émus, plutôt que de s’occuper des funérailles et d’être triste, tout simplement…

  • Reply Le dernier Tumblr d'un condamné. #Fake | Natas.fr | Blog des Shaarlis 6 juillet 2013 at 0 h 23 min

    […] J’ai arrêter …read more […]

  • Reply Ségolène Le Dain 19 juillet 2013 at 10 h 32 min

    Explications : http://ploum.net/post/cest-la-vie

  • Reply Josh "red" Leaves 19 juillet 2013 at 11 h 36 min

    Alors Natas, ça fait quel effet de découvrir que ton blog fait de la réclame pour un epub? :3

    • Reply Guillaume Natas 19 juillet 2013 at 16 h 09 min

      Un eBook plutôt non ?

  • Reply Babillages 26 juillet 2013 at 11 h 52 min

    De mon côté, je me suis renseignée auprès de professionnels de la santé, dont une infirmière travaillant dans le milieu hospitalier. Tous ont lu l’intégralité du blog et ont relevé des incohérences médicales notoires… et graves. Dignes d’un mec qui a lu tout et n’importe quoi sur Doctissimo, quoi.
    De toute façon, les masques sont tombés il y a une dizaine de jours : http://ploum.net/cest-la-vie

  • Leave a Reply