Carol of the Bells

24 décembre 2013

Cette année, j’aurais la chance de passer Noël avec des gens parmi ceux qui me sont les plus chers. J’irai prendre un train tôt le matin vers une maison avec une cheminée et d’autres gens qui m’attendent chaleureusement. La veille j’aurais partagé un dîner avec une autre de mes familles.

Cette année comme celles plus froides, j’écoute Carol of the Bells.

Il y a dans ce morceau quelque chose d’infiniment beau et d’infiniment triste quelque chose qui n’a rien à voir avec la fête en général, mais qui est gorgé de cette mélancolie profondément triste qui entoure Noël.

Carol of the Bells a ce goût de sanglot ravalé pour garder la tête haute, ce goût de solitude intime alors qu’on est au milieu des notre, ce goût de regret et de peur lorsque l’on éteint les lumières et qu’on est seul face au temps qui passe.

Si lourd et pourtant si doux, limpide et entrainant. Si froid, si beau, si adulte.

Carol of the Bells nous rappelle les meilleurs et les pires moments de notre vie.

Joyeux Noël à tous.

You Might Also Like

3 Commentaires

  • Reply khanon 24 décembre 2013 at 16 h 08 min

    Grand classique, quel plaisir 🙂
    Un autre morceau pour continuer dans ces cordes mélancoliques : Ludovico Einaudi – Primavera, http://www.youtube.com/watch?v=-dPcz_cxDa4.
    Enjoy !

  • Reply Neodern 24 décembre 2013 at 18 h 09 min

    Merci pour ce très beau morceau ! Je ne connaissais pas !
    Joyeux Noël à toi. 😉

  • Reply Samael S. 25 décembre 2013 at 22 h 17 min

    Le roi et l’oiseau
    http://www.youtube.com/watch?v=T676MVqLjwg

    Je pourrais vouloir savoir jouer du piano uniquement pour ce morceau

  • Leave a Reply