PSYCHANALYSE (1) #REBOOT #EGO #SPEEDRUN

17 juillet 2014

Ma nouvelle psychanalyste vient d’avoir le Bac et entre en fac à la rentrée. Elle a les cheveux bleus et nous nous sommes rencontré dans un bar – La Frange, pour ne pas le citer. Elle me reçoit chez ses parents, qui pensent que je lui donne des cours de math. Ce que je fais d’ailleurs, pour payer de la séance. Nous nous sommes vus toute l’année et j’ai décidé de publier certains de nos échanges.

Cette histoire peut sembler un peu fantasque, mais tout est vrai. Vous avez ma parole.

Sa chambre : sous les toits, le plafond est bas et tombe en biseau sur la moitié de la pièce. Les murs sont tapissés de posters de mangas. Je suis installé sur une couverture rose, qui est posée sur un matelas, par terre. Autour de moi, des petits tas de vêtements noirs. Elle est assise sur son lit, en tailleur, un cahier « Diddle » sur les genoux et un stylo rose dans la main gauche – une gauchère. Je suis son premier client. Mais pour moi ce n’est pas un coup d’essai.

Bonsoir Guillaume.

Mon ancien psy m’appelait Monsieur Natas.

Combien payais-tu ton ancien psy ?

Il m’avait fait un truc d’enculé. Au départ, c’était 80 euros, avec une feuille de sécu. Puis un jour, c’est devenu 50 euros, sans la feuille de sécu. Certes, je n’ai jamais pris le temps d’envoyer les fiches et elles sont toujours – 3 ans plus tard – sur mon bureau, donc ce changement de formule m’était profitable. Mais j’ai très très mal pris la démarche.

Ça fait partie du travail. Tu dois donner une part de toi, de l’argent souvent, pour ta psychanalyse.

Ici, je te donne quoi ?

Un cours de math.

C’est pas vraiment une partie de moi.

Là, il y a clairement une blague salace à faire. L’occasion de créer une tension sexuelle entre elle et moi, ou de passer pour un bon gros lourd.

Pourquoi as-tu refoulé cette blague salace que tu as au bord des lèvres.

Putain. Bien vu.

Je lis tes blogs depuis des années. Je te connais bien.

Je suis flatté du coup, je ricane, et me tais.

Raconte-moi quelque chose qui t’a interpellé récemment ?

J’ai rencontré un speedrunner. Un type dont le métier est de terminer un jeu vidéo le plus vite possible. Il arrive à terminer Final Fantaisy X en un peu plus de 12 heures et son objectif était de battre le record : 10h30 environ.

Tu as parlé avec lui ?

Oui, j’ai même fait un peu semblant de trouver son activité interessante. Il m’a parlé de lui, cela faisait deux semaines qu’il n’avait pas mis le nez dehors. Il vit chez sa mère, a fait deux premières années de droit, a finalement arrêté les études pour ne plus jouer qu’aux jeux vidéos. Il a commencé à speedruner Final Fantaisy X il y a 8 mois. Depuis, il joue une partie par jour. Pour connaître le jeu par coeur. Pour battre chaque jour son record.

Qu’est-ce que cela t’évoque ?

Une torture auto-infligée. Un rocher de Syshiphe. Si on me forçait à brûler ma vie, jour après jour, en jouant et rejouant la même partie de Final Fantaisy X, je serais capable de me pendre avec les câbles de ma PS2. Choisir un monde créé par des Japonais plutôt que le vrai, le réel… ça me semble totalement abject.

Ne trouves-tu pas qu’il y a quelque chose de noble dans ce désir de perfectionner une performance à l’extrême ?

Il le fait au prix de sa vie et de sa santé. C’est sa mère qui le nourrit. Il ne fait rien d’autre. Ce n’est plus vraiment un être humain, il est sous perfusion de bouffe et d’images. Il passe la majorité de son temps éveillé dans Final Fantaisy. Je l’ai eu en face de moi quelques instants et j’ai du subir sa mauvaise haleine, la graisseur de sa peau, l’odeur de sa transpiration et la pauvreté du jeu de mots inscrit sur son t-shirt délavé.

Mais au fil des jours, en jouant plus vite, il gagnera du temps libre dans sa journée. Et à la fin il aura appris la persévérance et la patience.

À la fin, ce sera un obèse, trentenaire et chômeur qui ira dans des conventions manga de province faire son petit numéro. Comme un artiste qui ne connaîtrait qu’un seul tour. Mais je te l’accorde, il aura appris la persévérance et la patience.

Moi, en tout cas, je serais prête à payer pour voir un type finir FF X en 10h.

Commence par passer ton BAC.

Fin de la scéance. J’ai contrôle demain. On a du boulot.

You Might Also Like

Aucun Commentaire

Leave a Reply