Sciences du bizarre

21 octobre 2014

Les mystères scientifiques me passionnent et je ne suis pas le seul, si l’on en croit le regain d’intérêt pour ces anecdotes de l’étrange.

En France, l’excellent Patrick Baud est une référence en la matière. Animateur, il y a quelques années, de l’émission de radio Exocet, il propose aujourd’hui sur Axolot, son blog, des articles, des vidéos et sur Soundcloud, un podcast qui tournent tous autours de ce qu’il appelle des « curiosités« . Une BD tirée de ses meilleures histoires est en librairie depuis quelques jours. Je l’ai acheté et j’ai adoré.

le-titre-du-livre-tire-d-une-histoire-vraie-l-homme-qui-sauva-le-monde-etait-a-la-base-disponible-seulement-sur-le-site-www-axolot-info-depuis-une-histoire-similaire-a-vu-le-jour-enrichissant-de-ce-fait-l-ouvrage-de-patrick-baud-photo-olivier-tresson

Aux États-Unis, de nombreuses émissions présentent ce genre d’histoire. En tête, Dark Matter, présentée par John Noble, qui jouais Walter Bishop, dans Fringe – cette série qui aurait pu être bien si toutes les saisons avaient été des saisons 3.

Fringe_Over_There_Walternate-thumb-550x366-38914

Chaque épisode de Dark Matters présente et reconstitue une série d’expériences macabres et intrigantes. La version française s’appelle Expériences Interdites et passe sur Discovery Sciences. Dans la saison 1, on y découvre une expérience visant à prouver l’existence de l’âme, une autre sur l’hybridation entre l’homme et le singe, sur la greffe de tête ou encore sur la capacité qu’a le son à… tuer.

La saison 2 arrive en France et s’annonce aux internautes sous les traits de Winard Corp à travers une vidéo vraiment drôle et sinistre.

Pour la petite histoire, une émission, dans les années 90, portait déjà le nom d’Expériences Interdites, en France. Il s’agissait d’un spin-off assez savoureux, des horrifiques Contes de la crypte. À ne pas manquer, non plus.

You Might Also Like

1 Commentaire

  • Reply BooklaB 10 novembre 2014 at 17 h 01 min

    Je trouve que John Noble est un très bon acteur et la série Fringe était bien partie pour rentrer dans le panthéon des séries scientifiques cultes. Mais, après la première saison, il y a eu un laisser-aller à mon sens. Pour être franc, c’est devenu trop bizarre, du coup j’ai décroché. Et pourtant, je suis fan de science-fiction, en bouquin ou à la télévision, racontant le futur ou l’évolution du monde du point de vue de l’auteur.

  • Leave a Reply