Toute la vie : La dernière cacophonie indécente des Enfoirés

25 février 2015
Enfoirés

Chaque année, les Enfoirés sortent du placard pour nous balancer leur pénible clip de promo. C’est toujours mauvais, c’est toujours un ramassis de has-been qui chantent — mal — avec les yeux tout brillants, parce que c’est pour les pauvres et que Coluche leur manque. Souvenez-vous de l’insupportable « Ici les Enfoirés », de cette reprise du déjà très mauvais « J’ai demandé à la lune » ou de « Attention au départ » avec ses horribles rimes en -ar. Et comme c’est pour la bonne cause, ça inonde radios, télés et réseaux sociaux. L’horreur.

les-enfoires-2014-succes

Mais cette année, les mecs ont poussé leur délire narcissique super loin avec « Toute la vie ». Dans le clip 2015, il n’est plus question des Restos du Coeur ou de la solidarité vis-à-vis des plus démunis. Non, on sait très bien qu’on s’en branle ouvertement le cul. Cette fois, on a décidé d’engueuler les jeunes plutôt. D’habitude geignardes et bienpensantes, la chanson de cette année est réac’ et grossière.

Je vous laisse découvrir :

Ce truc est un monument d’indécence. Toute la chanson est un échange entre les jeunes et les vieux. D’un côté les jeunes se plaignent de leur situation de jeunes… Et de l’autre, des starlettes françaises, leur répondent que ça va, il faut arrêter de se plaindre parce qu’ils ont « Toute la vie ».

D’un côté, donc, des boutonneux des anonymes, des lycéens. De l’autre, les « vieux » sont les Enfoirés. Parmi ces vieux, il y a des jeunes. On peut donc dire qu’on a des ados des côté et des gens qui ont réussi dans la vie, de l’autre.

Revenons sur quelques moments forts de cet échange :

Les jeunes : « Vous aviez tout, paix, liberté, plein emploi. Nous c’est chômage, violence, sida.

Les vieux : « On s’est battu on a rien volé ».

FatalBazooka

J’ai du manquer le moment où Michelle Laroque, Kad Merad ou Patrick Bruel – et tous les autres de la génération du baby-boom – se sont battues pour le plein emploi et la paix. Avec leurs films, pièce de théâtre et chanson de merde peut-être ?

Les jeunes : « Vous avez raté, dépensé, pollué »

Les vieux : « Je rêve ou tu es en train de fumer ? ».

Kad

Pardon les connards ? Le nombre de fumeurs est en baisse depuis 1970 : notre génération fume beaucoup moins que la votre.  Et c’est quoi cette façon toute merdique d’éviter la question en généralisant et en faisant culpabiliser les jeunes ? Niquez-vous.

Les jeunes : « Vous avez sali les idéologies »

Les vieux : « Mais vous avez… TOUTE LA VIE ».

zaz

Toute la vie pour rattraper votre merde du coup? Toute la vie pour en chier après une génération qui s’est cru tout permis et qui nous laisse une planète dans un état dégueulasse ? Mais allez vous faire chier sur la gueule, putain. 

À quel moment, quelqu’un s’est dit que ce serait une bonne idée de faire répondre Mickael Youn ou Zaz à une bande de jeunes en colère? Et surtout, quel est le message dans le contexte des Enfoirés?

Les Enfoirés sont rattachés aux Restos du Coeur, une association de terrain, qui fait un travail terrible depuis des années. Cela fait 20 ans que les restos nourrissent principalement des adultes, des personnes âgées, des gens qui ont traversé la vie dans la misère et le froid. Des gens qui ne possèdent rien, qui n’ont même pas de quoi manger.

Ce clip est une insulte, un délire de riches. Parmi les jeunes qui font face à cette bande d’enfoirés, certains seront au chômage après 5 ans d’études et déjà endetté. Les autres paieront vos épaisses retraites de nanti alors qu’eux n’en auront pas. C’est la vie, ce n’est pas forcement votre faute, mais ne prenez pas une bande de privilégiés pour nous expliquer que, même si eux se sont bien fait plaisir, LE MEILLEUR EST À VENIR et que notre jeunesse n’a pas de prix. La simple existence des Restos nous montre que le monde va mal et que les jeunes ont du souci à se faire. Alors nous ne voulons pas de vos conseils. Faites votre vie, crevez en silence mais ne venez surtout pas nous donner des leçons de positivisme ou de philosophie. Vous êtes des ombres arrogante et grossières.

Et ce clip prouve une fois de plus à quel point les Enfoirés sont puants, indécent et en profond décalage vis-à-vis de la réalité.

Pour faire un don au Resto, plutôt que d’acheter l’album des Enfoirés, sortez votre CB.

You Might Also Like

297 Comments

  • Reply Joan Donat 25 février 2015 at 15 h 14 min

    Merci, merci pour ce moment de lucidité.

  • Reply CaliKen 25 février 2015 at 15 h 14 min

    Tellement, mais tellement d’accord.

  • Reply Imrage 25 février 2015 at 16 h 10 min

    Enfin, étaler de la merde sur les vieux pour leur reprocher d’avoir bien profité et de nous laisser que des miettes, c’est aussi puant. Le fait est que les jeunes en ont rien à foutre aussi. Si NOUS avions vécu à cette époque, on aurait fait la même chose qu’eux 😉
    Par contre, je suis totalement d’accord sur le décallage entre ce que les enfoirés représentent et la réalité. Ils sont en haut de leur estrade, à nous vomir leur bonne parole et nous regardent patauger dedans. J’aurais honte à leur place. Je peine à croire que Coluche aurait accepté ça. En tout cas, il ne manquerait pas d’ironiser sur les chansons annuelles.

    Ca me fait mal, dans le lot, y’a des gens que j’aime bien, pour des raisons X ou Y. Duuur.

    Et puis merde, une pensée émue pour le monteur vidéo qui a très certainement beaucoup souffert. Le lip sync est horrible, mais il est tout pardonné. Le nombre d’écoutes nécessaires, parfois secondes par secondes pour bien caller tout….c’est un travail inhumain. Si cette personne est encore en vie, il faut tout de même lui adresser nos respects.

  • Reply Géraldine 25 février 2015 at 16 h 45 min

    Une atteinte caractérisée au bon goût, à la décence, à la géométrie et à la théologie que tu pourfends avec beaucoup de panache. Je conchie les Enfoirés, ça fait du bien, merci !

    • Reply Trikopp 26 février 2015 at 2 h 33 min

      Bien dit Ignatius !

      • Reply Géraldine 26 février 2015 at 11 h 29 min

        ;-))

  • Reply Maggy 25 février 2015 at 16 h 53 min

    Merci, je me sens moins seule.
    Je suis tombée sur ce clip il y a quelques jours et j’ai été choqué par la mise en scène et les paroles.

  • Reply dam 25 février 2015 at 17 h 22 min

    Sans compter qu’ils donnent des leçons de bien-pensance alors que la majorité d’entre eux a du fric planqué dans les paradis fiscaux ! Ils feraient mieux de payer leurs impôts en France plutôt que d’organiser leur gala de charité entre nantis qui veulent se donner bonne conscience !

  • Reply SJ_Mage 25 février 2015 at 17 h 33 min

    « Mais allez vous faire enculer putain. » <- Est-ce que ça serait possible de remplacer ça par "aller marcher sur un légo" ou "aller lécher une prise électrique" histoire d'éviter les invectives homophobes ?

    • Reply Audrey 25 février 2015 at 17 h 44 min

      Je peux me tromper mais il ne me semble pas que les pratiques annales ne soient réservées qu’aux péripéties entre personnes de même sexe…
      Par contre, je suis tout à fait d’accord sur le décalage grandissant entre cette clique et le boulot (formidable) des Restos.

      • Reply Cyril 25 février 2015 at 17 h 50 min

        Va checker tes privilèges de cishet plus loin merci.

        • Reply Alix 28 février 2015 at 17 h 28 min

          Bonjour, je ne comprends pas très bien pourquoi il est homophobe de préciser qu’une pratique traditionnellement homosexuelle dans les mentalités ne l’est pas et que chacun peut pratiquer cela… Peut-être qu’en tant que cis hetero je ne me rends pas compte des réalités des LGBTQ+, même si je me sens très proche de leurs causes, car je m’interesse beaucoup au féminisme intersectionnel…

          Du coup est ce que vous pourriez m’expliquer pourquoi vous trouvez les « paroles » d’Audrey blessantes, s’il vous plaît? Merci d’avance 🙂

    • Reply Saintg 25 février 2015 at 17 h 59 min

      La sodomie n’est pas réservée aux homos… Encore heureux…

    • Reply Guillaume Natas 25 février 2015 at 19 h 57 min

      Oui, c’est fait.

      • Reply Marc 26 février 2015 at 9 h 11 min

        La nouvelle version est ouvertement scatophobe, mais on va dire que ça va.

    • Reply seb 26 février 2015 at 8 h 05 min

      S_L Mage : Le  » allez marcher sur un lego » me fait commencer la journée avec un large sourire. Merci 🙂

    • Reply Khalow 26 février 2015 at 12 h 14 min

      Pourquoi il faut toujours que quelqu’un vienne nous emmerder avec l’homophobie… Faut vraiment être parano pour trouver homophobe le fait que quelqu’un dise « aller vous faire enculer ». Enfin bref on s’en tamponne le coquillard des homos et sinon bon article merci, ça fait du bien 🙂

  • Reply _theChesCat 25 février 2015 at 17 h 53 min

    Je suis d’accord avec l’intégralité de ce billet, et même, et surtout, quand tu sous entend que ce n’est pas nous qui avons contracté des dettes abyssales, mis en place la décentralisation, bâti le business model d’un continent entier sur la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (« eh les gars, si on investissait dans la consommation de ressources naturelles limitées et l’emploi de masse de main d’oeuvre peu qualifiée ? Nos enfants nous diront merci ! »). Je m’en fou de savoir si j’aurais fait pareil à leur place (putain c’est affreux ça me rappelle une chanson de Goldman), j’y étais pas et je l’ai pas fait. Personne ne reproche à la classe moyenne d’avoir vécu à une époque où de meilleurs choix auraient du être faits, mais on va pas mentir et dire que personne n’a pris ces décisions à un moment donné, et que des fortunes colossales ne se sont pas bâties sur l’idée certaine qu’il fallait en profiter très vite avant que le bateau ne coule.

    Ce qui est malheureux, c’est que cette cuvée de chiasse musicale 2015 soit disant caritative s’inscrit très très bien dans l’atmosphère actuelle qui pue la confrontation « jeunes / vieux ». Quand on entend très sérieusement des politiques, et de gauche en prime, réclamer un service civique obligatoire pour les moins de 26 ans, on est en droit de ne pas accepter d’être traités avec autant de mépris (et puis j’aimerai bien savoir, parmi ceux qui soutiennent l’idée, combien ont fait le service militaire. Dans ma famille de ploucs de province, on le faisait, et on le souhaitait pas aux suivants).
    Et ça vaut aussi pour les initiatives personnelles de certains abrutis que je supporte de moins en moins (tu réponds à un sms en public, dans un magasin, t’as moins de 30 ans ? Attention, un vendeur peut se croire autorisé à t’invectiver pour railler avec mépris ces « jeunes qui ne décrochent pas de leurs gameboys. ». Si tu marches dans la rue avec des écouteurs, alors là, c’est foutu, les passants de plus de 40 ans ont le droit de te jeter des pierres).

    Je me demande quand est-ce qu’on en aura fini avec ce genre de conneries. On a jamais eu aussi peu d’écart culturel avec nos ainés, les jeunes n’ont jamais été aussi diplômés, cultivés, instruits, on a aucune raison de s’en prendre plein la gueule.

    Ca me rend malade de le dire et je vais m’en prendre plein la gueule, je le sens, mais en 2015, en France, je me sens plus discriminée parce que je suis jeune que parce que je suis homosexuelle. Vous me direz, de quoi je me plains ? Par les temps qui courent j’ai de la chance de ne pas avoir le teint trop foncé.

    • Reply Chaosnail 26 février 2015 at 8 h 49 min

      Amen.
      Rien à ajouter votre honneur.

    • Reply dam 26 février 2015 at 12 h 23 min

      Ce qu’il faut voir dans le service civique, c’est la capacité de notre gouvernement à mettre en place tous les stratagèmes, même les plus vils, pour faire baisser les chiffres du chômage des jeunes, l’éternelle bête noire. Et oui, pendant que les jeunes seront au service civique, il ne seront bien évidemment pas inscrits à pôle emploi, donc par magie, le taux de chômage des jeunes va baisser pendant quelques temps, et le gouvernement pourra se glorifier d’avoir fait bouger cette donnée statistique pas très glorieuse pour la 5ème puissance économique du monde !!!

    • Reply Une plus de 40 ans 26 février 2015 at 12 h 27 min

      Non non, je suis une plus de 40 ans, et je me sens faire partie de la génération de délaissés. On nous a poussés à faire de longues études pour, nous promettait-on, échapper au chômage et quand on est arrivé à 30 ans pour trouver du boulot, on nous a lancé que nous étions des paresseux qui avions traîné pour ne pas avoir à travailler et que du coup, vous allez travailler jusqu’à 70 ans et sans doute ne pas avoir de retraite.
      La génération du baby-boom qui a vécu le plein emploi et a vécu dans l’insouciance est à la retraite maintenant… Ne combattez pas ce qui se débattent encore aujourd’hui pour vivre à peu près décemment.

    • Reply Croc'n'Roll 26 février 2015 at 15 h 07 min

      Ce qui est dommage dans certains commentaires, ce sont des phrases typiquement françaises et bien dégoulinantes de socialisme, cette merde qui pourrit ce pays et qui empêche de créer d’innover et pour un jeune, de gagner des tunes en masse, ce qui me semble franchement un but sain …
       »Libre » est-ce que ça a aussi un sens encore ? Le but de la vie est d’être également avant tout heureux, surtout pas de vivre dans un goulag même si celui ci est champion du monde de fromages qui puent, de pains frais et de pinards qui tachent.
      Ce qui ne fonctionne plus est le résultat des activités irresponsables des politiciens, c’est pas une question de couleur de peau ou d’age. Mais ces gestionnaires de nos vies, eux, se servent de ces thèmes et attendent que le grand public s’y jette aveuglement.
      C’est pour cela que j’aime cette phrase de Robert A. Heinlein :  »Never underestimate the power of human stupidity ».
      Il faut l’être en effet pour croire aux pères noël que sont 99,99% des politiques qui nous entourent, bavent et s’en mettent plein les poches sous nos applaudissements.
      La seule chose bien de ce clip, est de réveiller – encore une fois – les gens sur un sujet qui montre comme nous sommes éloignés les uns des autres.. mais je ne vois pas pourquoi ceux de plus de 40 ans seraient plus responsables de cette merde que les jeunes ou les retraités.
      Tout comme les jeunes qui montrent dans leurs attitudes le résultat époustouflant de ce que leurs parents ont finalement modelé comme éducation.
      Faire passer des messages avec vulgarité ça avance pas a grand chose non plus, celui qui ne sait pas ou sont les limites du langage est comme celui qui insulte et qui ne comprend pas pourquoi ça lui revient un jour en plein dans la face.
      Rome s’est trucidée avant nous, on va faire la même chose, l’Être humain est incapable de tirer les enseignements du passé.
      Je retourne a ma basse,

      • Reply Jean Grillo 27 février 2015 at 19 h 45 min

        « […] de gagner des tunes en masse, ce qui me semble franchement un but sain … »
        Palme d’or.
        Prix spécial du jury Goldman Sachs.

  • Reply Eric 25 février 2015 at 18 h 26 min

    Merci pour ton post, merci.

  • Reply bulemelion 25 février 2015 at 18 h 52 min

    Malheureusement les enfoirés se sont transformés en marque , ils forment un club – très fermé – pour se faire mousser chaque année. Ils sont même devenus les symboles du charity-business .
    J’aimerai tant qu’il ne chantent plus mais qu’ils donnent chaque année un MOIS de leur temps dans les centres de distribution et faire leur tour de corvée de chiottes !

  • Reply nadine 25 février 2015 at 19 h 49 min

    j’ai tout lu, ça laisse à réfléchir et ça explique donc mon malaise au fil des années. ET Ouf ! Coluche et J Jacques G en sortent indemnes. Et puis : Une pensée, un mot pour tous ces merveilleux enfoirés de bénévoles

    • Reply John Deen 26 février 2015 at 2 h 12 min

      J Jacques G à co-écrit cette chanson…

  • Reply nadine 25 février 2015 at 19 h 50 min

    Eh bien j’ai tout lu, ça laisse à réfléchir et ça explique donc mon malaise au fil des années. ET Ouf ! Coluche et J Jacques G en sortent indemnes. Et puis : Une pensée, un mot pour tous ces merveilleux enfoirés de bénévoles

  • Reply Mélanie 25 février 2015 at 20 h 41 min

    Ohh merci milles fois pour ce post ! Cet a-m j’étais dans mon atelier et là-bas je ne capte que RTL2 donc pas le choix je tombe sur cette fucking chanson. Chaque année j’en ai raz les écoutilles d’avoir à les subir mais là c’est le coup de grâce ! J’étais pas certaine de bien comprendre mais non c’était bien ça ! Va falloir qu’il se frotte un peu plus à la jeunesse le JJ Goldman !

  • Reply Elendol 25 février 2015 at 21 h 47 min

    L’article que je voulais écrire en voyant la vidéo, merci, je n’ai pas à le faire.
    Encore une fois, ces enfoirés montrent bien qu’ils le sont. Ils sont passés d’hypocrites à réacs.

  • Reply Caro 25 février 2015 at 22 h 25 min

    MERCI pour l’explication de texte! (sincère pas ironie) mais je rajouterais une mention spéciale pour la musique parce qu’au delà de l’immense médiocrité des paroles (j’en aimerais presque les chansons de lorie…non faut pas pousser quand même!) il faut bien dire clairement que la musique est une soupe commerciale vraiment merdique qu’u ado de 12 ans doté d’un ordinateur peut faire tout seul dans son salon, j’ai l’impression d’entendre windows 98 qui s’allume…QUELLE HONTE!!!

  • Reply Sabine Aussenac 26 février 2015 at 0 h 01 min

    Désolée de ne pas hurler avec les loups, mais…malgré la médiocre prestation musicale et le cliché de certaines paroles, j’ai aimé.
    J’ai aimé le courage de ceux qui, malgré leur jeunesse, chantent avec les « vieux ». J’ai aimé voir l’air soucieux de Julien Clerc, les visages burinés de certains, les rides de Michèle Larroque et de Zazie. J’ai aimé me dire que moi aussi, j’aimerais encore avoir » toute la vie », tout en sachant que j’ai fait de mon mieux, malgré mes erreurs.
    Nous, les profs, on rejoue ce clip des millions de fois, du début à la fin de notre carrière. Chaque heure de cours ressemble à ce clip: on fait face à la rivière insolente des jeunes générations, on se justifie, on partage tout en recevant les invectives…
    Oui, bien sûr, il est de bon temps de regretter Coluche et de parler du fric des Enfoirés. And so what? Cela ne le fera pas revenir, et puis les chanteurs ne vont pas non plus reverser tous leurs bénéfices à des assocs…
    Alors on peut aimer ou détester musicalement, mais au fond, je trouve ce clip assez réaliste…

  • Reply Cédric Baechler 26 février 2015 at 0 h 17 min

    Je vous trouve bien injustes, tous.
    Tout ce qu’on peut reprocher à cette édition, c’est: maladresse et hors sujet.
    Pas de quoi jeter le bébé avec l’eau du bain.
    Critiquer sans salir, c’est au-dessus de vos moyens?

  • Reply Pierre 26 février 2015 at 1 h 34 min

    bravo pour votre Post. Cette chanson est aussi honteuse que complètcomplètement ridicule.

  • Reply Axy 26 février 2015 at 1 h 47 min

    OK, j’ai éclaté de rire à la toute fin, devant l’expression de Mimie Mathy.
    Ce post est un peu dur… Le message est réaliste dans un contexte assez récurrent avec le temps, mais ils ont commis l’erreur de généraliser. D’accord. C’est assez pauvre artistiquement parlant mais au milieu de ce qu’on entend aujourd’hui sur les stations françaises, je pense qu’il n’y a rien à dire. Et leur statut ne leur permet pas de commenter la survie de la génération, d’accord aussi, mais partons du principe qu’ils ne font qu’adresser un message simple : est-ce si faux ? Pas vraiment. On a l’avantage du temps pour certains, et les vieux qui voient leur fortune prendre une dimension plus ambitieuse vers la fin de leur vie ont sans doute la rage de l’impuissance, car ils ont du recul, mais leur temps est fait.
    Je préfère me concentrer sur cette pensée.

  • Reply Sam 26 février 2015 at 3 h 11 min

    Ça serait bien si tous les multi millionnaires en Euros qui sont dans le groupes des enfoirés (Goldman, Dany Boon, Mickaël Youn, Gérard Jugnot en tête… Et presque tous les autres) donnaient eux même parmi leur grosse fortune personnel quelques dizaines de milliers d’euros chacun… Mais ils sont trop « enfoirés », calculateurs et pourris par le fric pour le faire…
    Ils sont vraiment gerbants, réac et puants…

  • Reply John Doe 26 février 2015 at 3 h 16 min

    En fait ils aurait du mettre uniquement des jeunes de cité du coté des jeunes… ça aurait eu un sens…

    • Reply Meneldil 26 février 2015 at 13 h 14 min

      Parce que bien sûr, il n’y a que des jeunes de cité qui ne trouvent pas de job.

      Les mecs qui ont bac +5, qui parlent anglais, espagnol, qui ont trois fois le niveau intellectuel de l’ensemble des enfoirés, et qui sont obligés d’enchaîner les jobs de merde au Smic ou en remplacement maladie, ou qui pointent au RSA, ça n’existe pas. Tout va bien, dormez tranquilles.

      Et, par décence, je vais pas parler des dizaines de vieux cons incompétents et incultes que j’ai rencontré en 5 années de mac jobs, qui profitent tranquillement de leur planque en CDI et se permettent de m’expliquer la vie. Que ces gens aient au moins la décence de fermer leur gueule. Surtout les enfoirés, ce ramassis de minables has-been qui vit au crochet de la nation.

  • Reply Seb 26 février 2015 at 3 h 20 min

    J’ai envie de dire que vous l’ouvrer tous autant les un que les autre alors que eux se bat pour un geste magnifique depuis plus de 10ans alors merci de la fermé et le message veut dire prenait notre place nous ont a déjà tout essayé et sa n’a pas marcher petetre que vous les jeune aller réussir, car 80% de personne qui commente se truc sont jeune et con alors que si tu prend le second sens de la musique et que Jean jacque Golman met dans toute c’est musique tu comprendra le sens .

    Pour info la plupart des gens qui vont lire se message vont pensé j’ai l’age de défendre les vieux et non j’ai que 22ans maintenant plus rien a dire car je sais que 80% de gens sont stupide et essaye pas de comprendre la musique que les enfoiré ou autre peuvent faire.

    Pour info pour les connaisseur j’ecoute du ( Brav, Medine, TiersMonde, Keryjames, Blacko etc…) que des musique a parole et qui donne un sens a ta vie au lieu de mettre la faute a l’ancienne génération go la mettre au vrai qui nous ruine ( L’état ) voila ou est la source vrai du problème .

    Je vous dise tous bonne continuation et surement a d’autre post comme celui la

    • Reply JR 26 février 2015 at 11 h 58 min

      http://www.bescherelle.com/

      Bonne lecture.

    • Reply mary doe 26 février 2015 at 12 h 28 min

      heu… mes yeux (de vieille) sont tombés, je suis aveugle !

  • Reply Julien 26 février 2015 at 6 h 21 min

    Je tien juste à répondre à John Doe.

    Mettre des jeunes de cités face aux « vieux » aurais été encore plus réac est ignoble.

    Pourquoi dites vous ça en fait ? Considérez vous que les jeunes de cités sont plus branleurs que les autres ?

    Si c’est cela je tien juste à vous dire que pour ceux qui s’en sont sortie socialement le chemins à été très difficile et mérite le respect.
    Pour ceux qui ne s’en sont pas sortie c’est juste parce qu’ils n’ont pas la force, l’encouragement et l’accessibilité a l’emploie qu’ils devrais avoir. Ce n’est qu’une question de classe social.. En considérant une échelle de valeur des classes social et deux « types d’individus » dans chacune d’elles ça pourrais donner schématiquement:
    A. Le jeune qui a confiance en lui et qui en veux.
    B. Le jeune qui n’a pas confiance en lui et qui est paumé.

    1. Classe bourgeoise: A= Politicien haut placé, patron de banque, avocat, entrepreneur etc..
    B= Politicien mal placé, nanti sous réserve de trouver quelque chose a faire, etc..

    2. Classe Moyenne: A= Médecin, avocat, politicien, entrepreneur etc..
    B. Chômeur, chômeur a mi-temps, dealeur drogué, Sdf etc..

    3.Classe ouvrière: A= Médecin, avocat, politicien, entrepreneur, dealeur pas drogué etc..
    B. Chômeur, dealeur drogué, Sdf etc..

    Je sait que c’est con et schématique cette petite comparaison que je vient de faire!

    Mais c’est juste pour montrer que en tant qu’êtres humains ont est plus ou moins sur un pied d’égalité des chances, c’est surtout notre mental et là où l’ont née qui va jouer dans notre avenir social.

    Bref, tous ça pour dire que les jeunes en face des vieux sont bien à leur place car cette chanson sonne pour moi comme un discours que de riches parents dirais à leur enfants

    « Mais ne t’inquiète pas, t’a toute la vie! de toute façon si t’y arrive pas on sera là pour toi mon petit.. »
    Sauf que une fois appliqué à toutes les classes sociales ça donne
    « Mais ne t’inquiète pas, de toute façon si t’y arrive pas on s’en bat les couilles » lol

  • Reply ward 26 février 2015 at 7 h 05 min

    Je me permet de vous envoyer ce petit lien vers un autre article qui va dans votre sens !
    http://www.misanthropeandass.com/accueil/les-ecrits/art-34-je-vous-vomis

    Je suis tout a fait d’accord avec vous, sur tout votre article ! je ne respecte pas les enfoirés car ce n’est qu’une bande de riche qui demande de la tune au smicar !

  • Reply John Doe 26 février 2015 at 7 h 46 min

    Les Enfoirés, cette farce nauséabonde. Quand des millionnaires demandent à des SMICards de donner pour les RMIstes.

  • Reply Véronique 26 février 2015 at 9 h 25 min

    Amen et merci. C’est immonde. Et je me demande comment à quel moment des personnes se sont dit que ce clip serait une bonne idée, tant ça suinte de bêtise. C’est EVIDENT. Il faut attendre des articles comme le tien pour le réaliser.

  • Reply Marie 26 février 2015 at 9 h 36 min

    OMG la tête de Mimi Mathy, j’ai manqué de me faire pipi dessus!!! 😀

  • Reply michelle brun 26 février 2015 at 9 h 47 min

    je suis passé par la case « resto du cœur » (à Toulouse , ailleurs je ne sais pas) mais je préfère manger des pâtes quand je suis fauchée, tellement les bénévoles étaient ignobles, la queue dans le froid polaire , pire ils ne distribuaient pas les fruits et légumes , les produits frais étaient bien en vue sur les étagères , en coin , POUR EUX. Cette organisation n ‘est que mascarade du début jusqu’au bout de la chaîne (Mais comme il y a toujours des exceptions Jugnot , le Forrestier , Godman et Zazie sont probablement les seuls sur la photo à être corrects ).
    ha oui j’oubliais ! le « j’ai demandé à la lune » encore et encore critiqué , pauvre Michey 3 D …………:-)))) et ben non ! ce n’est pas Nicola Sirkis (Parrain de mon Assos , (donc intouchable 🙂 qui a écrit ce morceau ………..Michelle ……..
    PS : Madame François Baroin Laroque (burk) se prénomme Michèle (avec un seul l )

  • Reply John Doe 26 février 2015 at 10 h 14 min

    Quel perte de temps d’avoir voulu lire ton article… Je suis un « jeune, 20 ans, et j’ai honte de notre génération ! Et encore plus honte de voir que des personnes comme toi écrivent des articles aussi cons et cru…

  • Reply Jerry Lee Cooper 26 février 2015 at 10 h 19 min

    Bravo pour cette réaction très saine. En 2015 on peut faire un billet de blog comme on le souhaite sur un truc qui nous dérange. Les vieux du clip n’avaient pas cette possibilité et l’omnipotence d’internet à leur époque : tout savoir (ou presque) sur tout (ou presque) en quelques clics. Les vieux à qui on reproche d’avoir « sali les idéologies » dans le clip, ont sûrement été naïfs à leur époque. Aujourd’hui le cynisme est roi, et un tour du web se résume souvent par « tout est pourri » (à part les lolcat cromimi).
    Ce clip est très pauvre, c’est un cliché, à tous les niveaux. A la toute fin on se demande ce qu’ils vont faire : se rejoindre pour se taper dessus, pour s’embrasser ? Retourner qui dans leur maison bourgeoise, qui sur leur smartphone ?
    « Toute la vie » ça veut rien dire. Y’en a qui passent 40 ans à travailler à la chaîne et qui crèvent d’un cancer des poumons à 50 piges. Tu parles de « toute la vie (de merde) ». D’autres qui à 25 ans ont déjà monté 2 ou 3 sociétés et ont fait le tour du monde, et meurent dans un accident. Tout ça ne veut rien dire. Les valeurs ne sont plus les même. Ce clip met en avant le décalage, le gouffre qui existe dans la société (et pas que française).

  • Reply Angel B Ricardo 26 février 2015 at 10 h 23 min

    Qu’ils crèvent, et vite, ça fera de la place.
    Les baby boomers de merde avec leur 68 qu’ils n’ont jamais appliqué. C’est à nous de les pousser dans la tombe avec leur Cayenne et dépolluer derrière eux.

  • Reply o. 26 février 2015 at 10 h 48 min

    Tiens, la même chose en BD

    http://www.olivox.com/bd/w70/index4.html
    http://www.olivox.com/bd/w22/index.html

    enjoy.

  • Reply Younick 26 février 2015 at 10 h 49 min

    J’ai envie de vous répondre une de vos propres phrases :
    « Faites votre vie, crevez en silence mais ne venez surtout pas nous donner des leçons de positivisme ou de philosophie. »

  • Reply Virginie 26 février 2015 at 11 h 06 min

    Votre article aurait été tellement plus vrai si vous ne vous etiez pas mis a vomir chacun des mots que vous ecriviez. Toutes ces insultes ne servent à rien, et ne font que dénigrer votre article et le message que vous vouliez faire passer. La jeunesse d’aujourd’hui comme celle d’avant nous et celle a venir font on fait et feront des erreurs. Bon sang arrêter de toujours dire que cest la faute des autres on est TOUS coupables!! A bon entendeur

    • Reply Angel B Ricardo 26 février 2015 at 12 h 05 min

      Ha, un baby boomer.

  • Reply Jean-François 26 février 2015 at 11 h 34 min

    J’ai horreur de la bien-pensance et des moralisateurs… Et je les critique bien volontiers! J’ai toujours par contre soutenu les chanteurs des restos même si j’aime pas ce qu’ils chantent. Eux font qqchose pour les pauvres au-moins… Mais là… Je suis bouche bée! C’est indéfendable… C’est a coté de la plaque complètement, c’est condescendant, c’est moralisateur… Tout ce que je déteste. La génération des années 50-60, bien assise dans son canapé Rochebobois, se gargarise d’une belle réussite, et se réconforte en critiquant la jeunesse bonne à rien.
    Mais je sais que cette nouvelle génération ne croit pas en ce modèle de vie que nos parents nous ont proposé… preuve en est, chômage et pollution… Cette nouvelle génération montrera une nouvelle voie, propre, saine et basée sur la seule richesse qui soit, celle de l’échange! (enfin je l’espere vraiment vraiment)
    Dernier point, je comprends pas ce que foutent là Jennifer, Zaz et d’autres… On ne parle donc pas de jeunesse mais d’argent uniquement!

  • Reply Sow 26 février 2015 at 11 h 38 min

    Je n’écouterai pas, pas envie de contribuer en leur donnant une vue en plus.

  • Reply nalou 26 février 2015 at 11 h 38 min

    Tout ce que je pense est dit.

  • Reply Angel B Ricardo 26 février 2015 at 12 h 25 min

    D’ailleurs y’en a pas quelques uns qui devraient partir en retraite dans le lot pour laisser la place aux jeunes ??
    Ho wait, c’est quoi cette retraite de seulement la moitié de mon salaire d’avant, le plein de mon Cayenne ne rentre pas, je gagne plus en continuant à travailler.

    Pour les déboulonner de toutes les bonnes places il va falloir les pousser.

  • Reply Asmokiel 26 février 2015 at 12 h 26 min

    Déjà les millionnaires qui viennent te chanter la charité pour les pauvres c’est vomitif.
    Mais cette chanson… j’ai du mal à trouver les mots.

  • Reply Who 26 février 2015 at 12 h 26 min

    Cette chanson est bidon.
    Les jeunes se plaignent peut-être un peu trop, mais les papy-boomers ne prennent pas leurs responsabilités.
    Et c’est la merde dans ta vie ? Tu sais que tu n’auras pas de retraite ? Qu’il faut maintenant 38 ans de travail sans chômage pour passer de la classe populaire à la classe aisée (cf Arte) ? Que tu auras plus de problèmes de santé liés à la pollution ? Que l’eau potable sera de plus en plus rare ?
    Pas grave, parce que tu as toute la viiiiiie… pour ramer !

  • Reply Nathan 26 février 2015 at 12 h 34 min

    Juste un tumblr pour illustrer ce post : http://media.tumblr.com/8b98f29251e8b4b30502afa8c20c1e48/tumblr_inline_nfizzcNcMe1sfthjn.gif

    Juste, merci. Que ça fait du bien.

  • Reply FuckDaAll 26 février 2015 at 12 h 37 min

    Merci pour moment de sodomie epistolaire tant mérité!

  • Reply ricou 26 février 2015 at 12 h 38 min

    Ce clip est juste une mise au point: bougez vous le cul les jeunes!!
    De ces 15 dernières années, pas un rassemblement unitaire, pas une manifestation nationale de la jeunesse dans les rues de France pour hurler votre haine contre cette société qui vous ai proposé, haine que vous préférez passer dans l’alcool, les joints, l’ordinateur ou les jeux vidéos!
    C’est affligeant quand on vous interview ou interroge dans la rue: vous n’avez (pour la plupart) aucun avis sur rien, vous passez votre temps à glander (pour la majorité d’entre vous) au lieu de chercher à savoir le pourquoi du comment vous en êtes là.
    « Révoltez vous » clame cette chanson, du moins si vous n’êtes pas contents de la situation dans laquelle vous êtes (ou plutôt dans laquelle les différents gouvernements successifs depuis plus de 30 ans vous ont mis!).
    C’est bien de râler comme un goret devant son ordinateur, mais c’est dans la rue et aux urnes que votre voix compte, pas en déblatérant des conneries sur le net.
    Alors oui je me permets de vous parler ainsi car j’ai 45 ans, je travaille depuis l’age de 20 ans, avec un simple bac à la con en poche, qui m’a pas servi à être là où je suis aujourd’hui. J’ai pris mon destin en main, voyagé à travers la France pour voir autre chose que mon département d’origine. Et avant tout cela j’ai manifesté mon mécontentement de jeune, en 1995 par exemple, ce qui a permis de renverser la droite au pouvoir de l’époque et de créer, 5 ans plus tard, les 35heures qui m’ont permis d’être en CDI aujourd’hui!
    Dans la vie on a rien sans rien alors, BOUGEZ VOUS!!!!!!!

    • Reply Angel B Ricardo 26 février 2015 at 12 h 58 min

      C’est bien. Regarde bien les gros lards au dessus de toi. Ils ne vont pas te laisser la place.

      • Reply ricou 26 février 2015 at 13 h 14 min

        Voilà, c’est bien ce que je dis: vous savez pas vous exprimer! (ton commentaire veut rien dire)

        • Reply Florent V. 26 février 2015 at 15 h 47 min

          Les 35h qui ont causés à notre pays qui se développait de perdre sa concurrence économique et de créer un nombre d’heures sup’ qui ne seront jamais payées par le patronariat qui de une ne peut pas payer, et de deux n’en a aucune envie car les 35h n’ont de sens que dans un pays qui va bien ? Tu crois vraiment que c’était sur ça que tu aurais du faire reposer ton argumentaire ?
          Il semble que tu ais 45 ans, donc tu as eu le droit de vote depuis 37 ans, je ne vais pas calculer le nombre de présidents que tu as vu passer, mais pour combien t’es tu battu ? Combien de tes rêves as tu vu devenir des réalités ? Pas tant que ça je suppose. Et encore une fois, le peuple français élis un gouvernement, tu es un membre du peuple, donc tu es responsable de ton pays, et de son état. Mauvais argument aussi.
          Last but not least, tu as eu ton bac, tu t’es bougé. Biieeen. Bravo, chapeau. Tu sais combien de gens ont des bacs +5, +7, et se bougent sans rien trouver ? Ce commentaire n’était valable que dans UNE situation économique, celle de l’époque. Pas celle de maintenant. Tu me diras qu’il y aura toujours des exceptions, mais la mobilité en France n’a jamais été aussi forte, que ce soit pour le travail ou les études, mais… Pas d’taff, pas d’taff.
          « Pensez à laisser une meilleure planète à vos enfants… Et de meilleurs enfants à votre planète. »
          Les jeunes de nos jours… Les côtoies tu vraiment ? ou te contentes tu de juger ce que le JT t’apporte tout les soirs, sur des gens sans avenir, et sans ambitions ? Réfléchis, va dans les facs, fais toi un avis.

          Un jeune de 21 ans, engagé dans la représentation étudiante, et la diffusion des connaissances.

          • Ickar 26 février 2015 at 16 h 08 min

            Merci Florent !
            Riku, ne vas pas me dire que ce que tu vois à la TV ou chaque interview est millimétrée et ou, ne t’inquiètes pas, ils savent choisir quoi te faire voir pour que tu pense ce qu’eux veulent que tu pense.
            Florent a raison, va dans les facs, va interroger les étudiants pour voir si nous n’avons un avis sur rien comme tu dis.
            L’as tu fait à ton époque ? N’oublie pas que vous aussi vous avez été jeunes et que parmi vous aussi pas mal de monde branlait rien. Seulement voila, aujourd’hui c’est vraiment la merde mondialisée (on parle de mondialisation, ils auront au moins réussit ça), et c’est à nous de redresser la barre. Barre qui selon certains scientifiques est déjà brisée, on coule. Alors oui, on a toute la vie. Toute la vie pour patauger dans la fange que toutes les générations précédentes on insouciamment laisser couler dans leurs sillages. N’allez pas nous donner des leçons aussi basique que bougez vous ! On avait compris depuis longtemps.

          • Juju Labistoufle 26 février 2015 at 16 h 20 min

             » mais c’est dans la rue et aux urnes que votre voix compte ». Ah bon ? Parce que vous avez la sensation qu’avec le PS les choses ont changées ? Combien de manif ont eues lieu ces derniers temps qui ont faut fléchir le gouvernement ? Moi j’ai 31 berges et je vois juste un monde qui se délite. Un monde qui se fait sans les citoyens. Le voile des Trentes Glorieuse est tombé, il ne reste que la mécanique froide du capitalisme, qui ne nous a pas encore dévoilé le pire.  » Bougez-vous » Oui, j’essaie de monter une entreprise, mais c’est clairement moins facile que ce qu’on voit à la télé, où on y vois la jeunesse dorée du 16eme arrondissement de Paris « monter des boites » sur fond d’appartements bourgeois.

          • Florent V. 26 février 2015 at 18 h 11 min

            … 27 ans que tu peux voter hein. Gros fail, oups.

        • Reply Doudounneux 26 février 2015 at 16 h 46 min

          Bougez vous ? Mais qu’est-ce que vous croyez ? On parle d’internet comme d’une chimère, de la génération Y comme d’une génération décalée, mais c’est vous êtes complètement déconnecté de la réalité ! Votre situation est acquise et vous n’avez de vie active que la continuité du cheminement que vous avez entrepris ! Rien à construire, tout à poursuivre.
          On a tout à faire, et tout à gagner encore. Et vous osez vous gausser de votre situation ? De vous rejoindre dans les ordures ?
          Et de surcroît dans quel but ? Qu’on vous envies ? Qu’on se masturbe les uns les autres sur l’éducation que vous nous avez donné ?
          Et vous pensez que parce qu’on souffre en silence on en est pas moins révoltés ? Forcé de se construire dans la misère ambiante, on peine à exister seul et vous nous exhorté à faire preuve de cohésion, à vivre en groupe, alors que vous n’êtes même pas foutus de vivre avec les idées de vos propres enfants ?
          Bande de tocards, si vous saviez à quel point vous nous avez forcé à l’égoïsme avec vôtre société à la con, vous vous êtes battus pour être emprisonné dans une situation minable de Smicard à trimer 35 heures entre 4 murs de bétons dans un HLM miteux, histoire de préparer votre cercueil à 60 ans, et de crever de vos dettes pour avoir le plaisir malsain de pavaner dans vôtre quartier avec votre Fuego rutilante.
          Et le pire dans tout ça, c’est que non content de ruiner notre planète, vous n’avez même pas été foutu dans vôtre confort à la con d’offrir au moins à votre descendance le même niveau de vie, alors vous priez les jeunes de se battre pour atteindre un point de misère que vous n’aviez même jamais envisagé. Bravo la France des vieux briscards. Vous avez réussi à faire pire que vos prédécesseurs, et après avoir bien répandu votre immonde semence dans tous les coins les plus sordides du pays, c’est à nous, la récolte, de nous soulever pour réparer vos conneries.
          On croit rêver, entre terrorisme, chômage et crise, alors qu’on évoque enfin un semblant d’unité nationale une pauvre bande de nantis sans talents juge et divise au sein d’une même strate. On nous ressors le débat poisseux, crasseux des années 50 : « Ah les jeunes, c’est plus ce que c’était ». Et non messieurs, parce que pendant que vous vous engraissez devant TF1 à vous demander comment une jeunesse peut être désœuvrée au point de partir faire le Djihad, de binchdrinker ou de se soulager sur les réseaux sociaux, on la prépare nôtre révolution, à l’école, au collège, au lycée, à la fac et stage après stage, on se rend compte qu’on ne finira pas par l’avoir ce boulot tant attendu, parce que vous autres gros planqués avec vos emplois stables avez jugé bon de rendre nos situations encore plus précaires que les vôtres en créant des situations juridiques de non emplois et fait de nous une future main d’oeuvre corvéable à merci. Tandis qu’on se bat pour apprendre et ne pas crever la gueule ouverte avant même d’avoir cherché à respirer, vous, vous mourrez à petit feu, d’un cancer, d’une crise cardiaque ou peut importe. Et ce sera ça notre véritable victoire, le jour où vous aurez passé l’arme à gauche et où l’on pourra enfin s’exprimer librement sans se faire rabâcher des slogans dépassés et des propos déplacés d’un orgueil mal placé. Car la mort est silencieuse. Comme notre jeunesse. Et, comme elle, nous frappons au hasard et là où on ne nous attends pas, implacablement.

    • Reply dam 26 février 2015 at 13 h 55 min

      À notre décharge, le climat ambiant, média, corruption non admise (accointance permanente entre les gouvernements successifs et la finance) ont également mis en place les rouages d’un cercle vicieux. Je pense notamment au TCE en 2005 pour lequel nous avons réussi un bel élan de débat qui s’est soldé par un vote non pris en compte. Qui aurait encore envie de faire l’effort à la vue de ces résultats ?Au passage, vous faites quoi de la mobilisation contre de CPE de Villepin, des manifestation de Science en marche ? Et j’en passe… Ce ne sont pas des initiatives de jeunes qui veulent se défendre ?
      Se bouger, faire l’effort intellectuel de comprendre c’est bien, mais quels sont les effets de nos actes lorsqu’on en met en place ?
      Sans vouloir dénigrer, il y a 20 ans, c’était le plein emploi (ou presque). Aujourd’hui J’ai une thèse (donc bac+8) dans le domaine de la cancérologie (donc pas un domaine dont les besoins sont largement satisfaits) et malgré tout, j’ai passé 6 mois au chômage avant de réussir à trouver un boulot grâce à mes anciens patrons qui m’ont aidé à trouver quelque chose ! Donc c’est bien gentil de dire aux jeunes de se bouger, mais malheureusement, ça ne fait pas tout ! Avec Bac +8 je suis payé tout juste le salaire médian alors que si j’étais parti à l’étranger je ferai parti de la classe supérieure. J’ai fait le choix de rester en France parce que c’est ce pays qui m’a formé, avec vos impôts et ceux de mes parents. Et on vient me donner des leçons de combat et de courage ?
      Les donneurs de leçons ont beau jeu de nous faire culpabiliser. Non, nous sommes pas des fainéants, oui nous sommes capables de comprendre, et non je n’accepterai pas qu’on me méprise comme vous le faite ! Des nuits entières à bosser, à rédiger, vous en avez déjà passées ?
      Un jour viendra peut être où votre boîte fermera, comme beaucoup en ce moment, et ce jour là, on verra si vous aurez le même courage et la même détermination qu’il y 20 ans. Lorsque vous aurez vu que les portes sont fermées, lorsque vous aurez essuyé 200 lettres vous indiquant que « désolé de ne pouvoir donner une suite favorable à votre candidature ».
      Je m’étais pourtant dit que je n’alimenterai pas l’éternelle opposition entre les jeunes et les plus anciens, mais votre mépris ne me permet pas de rester indifférent !
      À bientôt dans la rue !

      • Reply Thierry 26 février 2015 at 16 h 01 min

        J’ai 58 ans et je vous vénère … Vous avez raison , on ne vous laisse qu’une vie de merde . Pollution humaines , Taxes , Chaumage , etc etc etc …!!! Je suis personnellement triste de cette situation . Je pense avoir participé à tout cela , parce que je suis de cette même génération 70’tarde . Malgré tout , j’essais de me rattraper en vivant différemment aujourd’hui . Hier , je n’ai jamais n’y pollué directement , n’y travaillé pour une société pollueuse style chimique ou autres … Mais la vie de tout les jours , fait que j’ai quand même participé de près ou de loin , à cette pollution . Mais réfléchissez , nous sommes vieux et nôtre retraite tant désirée ne sera jamais à la hauteur de nos rêves , sauf pour les nantis . Nous vous avons mis dans la merde et c’est ce que nous avons gagnez …., « LA MERDE » …!!! Alors encore une fois Monsieur , BRAVO !!!

    • Reply Roger 26 février 2015 at 15 h 49 min

      Clap Clap Clap … Bravo belle leçon, vous avez tout dit. NON Sérieusement, vous avez lu tout l’article ? Vous parlez de votre emploi trouvé avec un simple Bac je vous en félicite mais aujourdhui cela ne suffit plus, Saviez vous que le taux de chomage est 5 fois plus élevé aujourd’hui pour un jeune de 20 ans qu’a votre époque ??http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1609

      Comparons ce qui est comparable. Les manifestation dans les années 90 et aujourd’hui, même constat incomparable, aujourd’hui répression policière en hausse, mutilation des manifestants au Flashball, interdiction de certaines manif. par les préfectures, les jeunes aujourd’hui ne se battent plus pour la politique qui n’a qu’une seule et même couleur (celle de l’argent) mais pour des combat plus large comme les ZAD par exemples (Zone A Défendre) .
      Au mieux ignorance et mépris des manifestants par les média. Notre ancien président ne s’est ‘il pas félicité qu’aujourd’hui les manifestation passaient inaperçu ?

      Votre génération a fabriquer tout ces outils d’abrutissement que vous dénoncez … Les jeunes aujourd’hui voyagent, certainement plus loin que vous n’avez jamais été au même âge. L’Australie, le Canada pour ne citer que ceux la .
      Pour finir il ne s’agit pas d’opposé les « jeunes » et les « vieux », mais d’arrêter de culpabiliser l’autre et le montrer du doigt. Votre post est absolument négatif j’ai des parents plus âgés que vous qui ont un regard tellement plus positif sur notre génération … Je vous répond donc de personne à personne et non de « jeune » à « vieux »

      Merci donc de ne pas généraliser, précisez qu’il s’agit de vos enfants, neveu ou voisin mais s’il vous plaît stop avec  » les jeunes « .

    • Reply Muriel Daugas 26 février 2015 at 16 h 33 min

      Ouf… Merci de me rassurer, j’ai 58 ans et je me demandais si je n’avais pas changé de planète ! Assistante de vie depuis 10 ans (après un retour à l’école de presque un an !!!), je viens en aide à ces « vieux » qui se sont battus en 36 et en 68,entre autres, et qui ont cru m’assurer une retraite dont je ne verrai peut être jamais la couleur. Merci à eux d’y avoir cru et de nous avoir donné des idéaux dont les jeunes semblent passablement manquer… Merci à vous de votre réponse, je n’aurais pas dit mieux.

    • Reply Alix 26 février 2015 at 21 h 14 min

      « Râler comme un goret devant son ordinateur »…

      C’est clair qu’internet sert seulement à tweeter sur the voice et à poster des selfies sur instagram… Ne vous rendez-vous pas compte qu’internet est un nouvel outil d’expression primordial? Je rentrerai pas dans les détails, d’autres l’ont fait mieux que moi, et puis je devrait écrire un pavé…

      L’alcool, les joints… Vos chiffres pour prouver que l’hygiène de vie des jeunes est plus mauvaise que celle des vieux au même âge? Et après, qui êtes vous pour interroger cette hygiène de vie? Aimer la fête, l’alcool, être hédoniste empêche-t-il de « se battre » pour une vie meilleure? Et peut-être que ces jeunes qui passent leur journées un joint devant la télé sont aussi désespérés… Et n’ont plus la force de se battre.

      Les jeux vidéos. Putain on croirait entendre une caricature de grand-père réac. Sachez pour votre gouverne que les jeux vidéos sont partie intégrante de notre culture contemporaine, qu’ils ont de nombreuses vertus (développent les réflexes, l’imagination…). D’ailleurs je vous rappelle que vous faites partie de la génération qui a découvert les jeux vidéos. Qu’est-ce qui est le plus abrutissant selon vous, une partie de mmorpg ou une heure à jouer à Pong? De toute façon, l’électronique c’est le mal, revenons à nos bons vieux flippers.

      On a aucun avis, aucune opinion? Encore une fois, vos sources? J’ai des opinions depuis la primaire, et aujourd’hui j’ai que 16 ans, pourtant la majorité de mes amis, de mes camarades de classe ont des avis, des opinions, peut-être exprimés de façon maladroite, peut-être un peu naïfs, mais de la volonté (et aussi une bonne dose de désillusion parfois).

      Et là, parce que vous avez 45 balais et qu’à votre époque bénite vous avez pu réussir votre vie sans étude, « juste en se battant » vous vous prenez la liberté de nous traiter de porcs dépravés avachis devant des écrans, dont la personnalité, la volonté et les ambitions ne sont qu’un immense puits de vacuité? C’est vous qui méritez les critiques.

  • Reply Pyhr 26 février 2015 at 12 h 40 min

    En 2015, y’a encore des personnes qui ne comprennent pas qu’il y a des boutons sur les télés , les radios et tout le reste pour ne pas avoir à « subir » une chanson ?
    Alors on prend un coup de sang, on se fait philosophe de bas étage, on pourfend à tour de bras et avec de grands moulinets (dans le vide ?), sans connaître, sans les chiffres, on va dans le sens du vent (cracher sur les Enfoirés, ces salauds !)… et ça va mieux après ?
    Y’a un temps, ce genre de point de vue s’appelait des « conversations de bistrot », mais ça n’a pas la saveur des brèves de comptoir !

    Personnellement, je retiendrai 2 choses :
    – un chiffre : les Enfoirés financent directement ou indirectement plus de 10 millions de repas chaque année
    (Débat utile sur la faillite de l’État dont ce devrait être le rôle ?
    voir : https://www.youtube.com/watch?v=FDFbH3WVbWA)
    – une parole « Toute la vie, c’est des mots, ça veut rien dire »
    Ah ben si même la chanson ne se prend pas au sérieux…
    (Débat d’enculeur de mouche – donc zoophile et pas forcément homosexuel – sur la reprise plus loin de « Toute la vie, c’est bidon, ça veut rien dire » pour savoir si on peut raisonnablement encore utiliser le terme « bidon » en 2015.)

  • Reply cuzco 26 février 2015 at 12 h 51 min

    L’article est un peu dur sur certain point (envie de se lâcher ?) . Non la majorité des Enfoirés ne sont pas des « ringards », et non ils ne sont pas tous dans leur tour d’ivoire. Un seul exemple, Goldman qui, de l’avis de tous, est toujours resté simple et a une vie modeste au regard de son succès commercial.
    A part ça, je suis comme vous sidéré par ces paroles : j’ai 42 ans, et quand j’étais ado j’entendais déjà ce discours « Les jeunes ne veulent pas se bouger » « Nous on en a chier, on a mérité ce qu’on a , à votre tour ». C’était il y a 30 ans.
    Le jour où la France arrêtera d’opposer ses générations entre elles, et sortira du « c’était mieux avant » (mais avant quoi ??!!), peut-être qu’on pourra avancer.

  • Reply Kiwi 26 février 2015 at 12 h 52 min

    Hello!
    Je ne suis pas du tout fan des enfoirés (cela fait des années que je ne regarde plus le spectacle qui, je trouve, ressemble de plus en plus à une farce). cela dit, concernant cette chanson, je ne suis pas tout à fait d’accord avec vous… Il faut reconnaître que ceux qui ont vécu pendant les 30 glorieuses ont eu plus de chance que les jeunes actuels. Tu obtenais un boulot sans diplome (notamment dans l’éducation nationale… aujourdhui, c’est bac +5!), tu partais à la retraite à 60 ans (voire 55 ans….) Alors bien sûr, certaines « stars » jeunes devraient plus être du côté des lycéens mais si tu gagnes déjà des milliers d’euros, c’est un peu délicat de se retrouver parmi eux et tu es plutôt mal placé pour te plaindre… Pus anecdotiquement, par rapport au tabac, on ne savait pas aussi bien qu’aujourd’hui les conséquences de la cigarette. Donc ça ne me choque pas de voir un « vieux » reprocher à un « jeune » de fumer….

  • Reply Juliette 26 février 2015 at 12 h 57 min

    Déjà que la chanson est nulle, n’a aucun rapport avec la cause défendue à la base par Coluche, que les paroles et le message sont encore pires que le clip (ou l’inverse ?), est-ce qu’on peut rajouter que la voix des jeunes qui chantent est vraiment dégueulasse ?

    • Reply Zouzard1er 26 février 2015 at 15 h 00 min

      On peut. En résumé : de la chiasse musicale en rotation lourde, un message sous-jacent puant, une abomination absolue commise par des connards cyniques. Difficile de faire pire, Coluche doit se retourner dans sa tombe…

  • Reply Mibu 26 février 2015 at 13 h 11 min

    Ces personnes devraient faire preuve d’un peu plus d’humilité.
    Il est tout simplement aberrant de porter un tel jugement sur la jeunesse et sur l’égalité des chances des individus.
    Faut-il leur rappeler que leur réussite ne dépend pas uniquement de leurs efforts. leur « talent naturel » ne les auraient pas ainsi propulsé dans la société en d’autres temps et d’autres lieux.
    Des acteurs, humoristes, chanteurs auraient été tout au plus des troubadours ou des bouffons au service d’un seigneur au moyen-âge.
    Alors Mesdames, Messieurs les enfoirés, s’il vous plait, levez votre voile d’ignorance et tâchez de ne plus attiser les conflits inter-générationnels sur des thèmes aussi sensibles que la justice sociale.

  • Reply Hok' 26 février 2015 at 13 h 20 min

    Moi aussi j’ai bac+5 et suis au chômage. J’ai bientôt 30 ans. Sentimentalement c’est n’importe quoi, aussi.
    Comme dit Lisa LeBlanc, « pt-être que demain ça ira mieux, mais aujourd’hui ma vie c’est d’la marde. »

    • Reply Kiwi 26 février 2015 at 13 h 56 min

      bac + 5 en quoi ?

  • Reply Nath 26 février 2015 at 13 h 29 min

    Je suis assez partagée à la vue de ce clip… D’abord plutôt d’accord avec l’article, les commentaires m’ont un peu fait réfléchir… Déjà, oui, la musique est plutôt pourrie et les voix dégueulasses. Bon. Outre ça, le message n’a rien à voir avec la solidarité, ok aussi. Je suis d’accord avec le fait que c’est dégueulasse de la part de gens blindés de tunes de venir dire à des gamins qui vont faire des années et des années d’études, « se bouger » comme ils le disent si bien, pour se voir claquer les portes au nez ; je comprends que certains jeunes ne se bougent plus car démoralisés d’avance par la situation de l’emploi qu’ils ne vont pas pouvoir changer tout seuls avec leurs petites mains. Je trouve aussi que c’est un peu du foutage de gueule de venir répondre à « ma vie sera à chier parce que je vais trimer toute ma vie dans une société qui merde » qu’on a « toute la vie ». Ok, c’est cool, mais qu’est-ce qu’ils nous envient ? Ils l’ont eu aussi, toute leur vie, on est à égalité, simplement leur vie est derrière, la nôtre devant, ça n’enlève rien au fait qu’elle a ou va exister. Par contre, la société est peut-être merdique, mais je ne pense pas que l’on puisse blâmer tous les gens de la génération qui nous a précédés. Il y a aussi des gens qui ont trimé, qui ont fait ce qu’ils ont pu. Et à coté de ça, il y a eu des connards ambitieux et avides de pognon qui ont décidé de s’en foutre plein les poches tous seuls dans leur coin et de laisser crever les suivants la bouche ouverte. Mais c’est pas une question d’âge, ça, c’est une question de genre humain, l’humain est cupide par nature, certains le développent plus que d’autres, c’est tout… Donc dans l’idée, je trouve que ça tombe un peu à côté de la plaque ; pour moi, les jeunes accusent les vieux de quelque chose dont ils ne sont pas forcément responsables (après tout, à leur place on aurait sûrement profité aussi, pui c’est mignon l’écologie mais aujourd’hui on fait surtout un peu semblant de faire attention pour les générations futures… D’ailleurs, pour des gens qui accusent les précédents d’avoir fait de la merde, je trouve qu’on est bien peu concernés par les suivants : il n’est dans la tête de personne d’essayer de faire une révolution pour que nos enfants trouvent facilement du boulot, nous ce qu’on veut c’est qu’on nous en donne à nous et qu’on nous laisse une retraite, je ne connais pas beaucoup de monde qui s’inquiète plus de savoir si ses enfants trouveront du boulot que d’en trouver lui-même…), et les vieux répondent aux jeunes par un argument parfaitement irrecevable. C’est mignon d’avoir toute la vie devant toi, mais si c’est pour la vivre à la rue parce que, sans emploi, tu n’as pas non plus pu te loger parce mine de rien les loyers c’est pas donné, et que tu peux plus bouffer non plus parce que le moindre truc coûte la peau du cul pour que les grands s’en mettent plein les fouilles, avoir toute la vie je suis pas sûre que ce soit la chose qui te fasse le plus plaisir. Le pire, c’est qu’ils sont bien placés pour le savoir ça. Et puis franchement, « bougez-vous » ?! Non mais on croit rêver, y en a combien qui sortent diplômés d’un master et qui se retrouvent chez macdo ? Se bouger ça fait pas tout, si y a pas de boulot à t’offrir, t’en trouveras pas, c’est pas magique… Par contre je trouve très attendrissant le regard de certains parmi les « vieux », qu’on sent très protecteur et (p/m)aternel, et qui donne au message le sens de « fais ce que tu peux mais profite de la vie, c’est un cadeau, on voudrait que tu le comprennes parce que nous aussi on l’a gâché, ne fais pas comme nous. » Je pense que c’est le message réel que veulent faire passer les enfoirés, mais ça me paraît un peu raté.

  • Reply Guillaume 26 février 2015 at 13 h 42 min

    OK, on va faire bouger les choses :
    – Déja, je ne veux plus donner un centime à un système de retraite OBLIGATOIRE qui NE FONCTIONNE PAS et est déja en faillite, en plus d’avoir plein de chausses . Donc on passe à un système mixte comme en suisse. Et les retraités actuels… Ben fallait pas cautionner un système qui est voué à la faillite depuis 40 ans.
    – Idem, on met fin aux closes qui surprotègent les anciens dans les CDI, pour permettre aux jeunes d’acceder plus facilement au marché du travail. Y’a pas de raisons que la précarité ne soit pas partagée par tous.
    – On met fin à l’obligation de s’affilier à la sécurité sociale, chaque année un peu plus en déficit
    – Baisse des impots & charges pour tous
    Moi aussi je suis pour faire bouger les choses. Le seul truc, c’est que c’est un vase communicant.

    • Reply John doe 26 février 2015 at 14 h 29 min

      Et puis on responsabilise les profs du lycée et de fac:
      – Si votre filière ne permet pas d’avoir une intégration de 95% ou plus des étudiants dans le monde professionnel ou si votre enseignement n’a pas permis une intégration importante vers des filières porteuses (plus de 80% vers des filières débouchant sur des postes de cadres), on vous oblige à suivre des cours par des profs de filières qui réussissent, on baissera vos subventions ou on ne vous donne pas votre avancement, voir on vous supprimera votre spécialité si l’objectif n’est pas atteint dans les 5ans. C’est facile de vivre loin du monde réel et d’être le conseiller sans responsabilité, le conseiller n’est jamais le payeur. Il y a un grand coup de pompe à mettre dans la fourmilière socialo communiste de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieure. Une vraie caste qui produit des résultats plus que médiocres

      – On supprime le pôle emploi, les doublons dans la fonction publique territoriale, on informatise rapidement la fonction publique pour à terme supprimer 1 million d’emplois dans la fonction publique. On supprime les apl, als, ame, … On arrête le regroupement familial.

      Et on rabat le caquet à cette génération de baby boomers qui se croit être la meilleure du monde mais qui a détruit son pays et l’avenir de ses enfants pour son petit confort.

      PS. Un double diplôme BAC plus 5 au Chômage

  • Reply Harnot 26 février 2015 at 13 h 56 min

    … Et si c’était justement ça le but de Goldman?!
    L’air de rien, il est en train de faire réagir toute la jeunesse… au moins sur la toile!!

  • Reply Pey 26 février 2015 at 14 h 03 min

    Je pense surtout que vous n’avez rien compris…
    Il faut prendre ça au second degrés. Justement il montre que pour les jeunes, la vie est dure mas qu’il faut se battre. Les restos du coeur, c’est aussi les enfoirés qui chantent, alors meme s’il ne sont pas dans les centres de distributions, il mettent en place les spectacles, car les gens qui achètent les CD ou les places de concerts le font pour tel ou telle assiste, dans l’ensemble des enfoirés.
    C’est pas le CD de JJ Golmann que t’achète, mais bien celui des enfoirés. Et ça rapporte aux restos. Car s’il ne comptait que sur des dons, ils ne s’en sortiraient pas. Il ne faut pas croire, la plupart des choses qui sont donnés, elles ont été acheté.
    Et pour info, on donne aux familles, pas qu’à une majorité d’adulte. J’ai un doute sur le fait que les enfants de 10 ou 12 ans vont faire les courses de la famille en grande surface tout seul, c’est pareil pour les restos.

    Donc justement, dans le sens, battez vous pour vous en sortir, car vous le pouvez encore, nous on ne pourras pas se battre indéfiniment pour vous, on vous passe le flambeau, arrangez vous pour que les restos n’ai plus besoin d’exister.

    Et pour la plupart des enfoirés, surtout les premiers, ils n’y sont pour rien s’ils sont nés durant les 30 glorieuses. Au contraire, ils ont fait ça pour aider ceux qui n’ont pas eu autant de chance. On est enfants de la crise et c’est comme ça, tout le monde a quelque chose a dire, mais pas besoin de rabaisser les autres quand on est pas d’accord.

  • Reply Najat 26 février 2015 at 14 h 32 min

    200% d’accord, ce sont de véritables enfoirés pour le coup. Pour ceux qui ne savaient pas, je pense que c’est une des raisons pour lesquelles Stromaé avait refusé leur invitation, je pense qu’il est lucide… Bon choix de photos en passant !

  • Reply Emery 26 février 2015 at 14 h 34 min

    Les Enfoirés sont devenus des enfoirés.
    http://emerydolige.fr/2015/02/les-enfoires-sont-devenus-de-vrais-enfoires.html

  • Reply Mich 26 février 2015 at 14 h 46 min

    Je note qu’ils adressent ce message aux jeunes: « Vole et vas-y! ». Interprétez le comme bon vous semble… Moi c’est fait depuis longtemps. Pas de fierté ni de joie là dedans, mais quand rien n’a de sens, pourquoi se gêner.

  • Reply Alfred 26 février 2015 at 14 h 46 min

    Bravo pour cet article qui mérite d’être diffusé. Remarquons aussi l’opposition
    JEUNE = tags
    VIEUX = écriture à la plume

  • Reply MamboJoel 26 février 2015 at 15 h 17 min

    Une leçon de « positivité » plutôt ? Le positivisme c’est vraiment autre chose, je doute que les enfoirés prétendre en faire la leçon.

  • Reply Lenwë 26 février 2015 at 15 h 22 min

    Merci pour le lien pour faire des dons en direct. Au moins on sait qu’avec ce moyen là on ne va pas engraisser davantage les maisons de disques ni risquer un AVC des oreilles. En plus c’est déductible des impôts, what else ?

  • Reply lou 26 février 2015 at 16 h 18 min

    Je suis tout à fait d’accord avec vous ! Je me suis dit la même chose en regardant ce clip, je me suis dit que les enfoirés portent bien leurs noms !! Je voulais partager votre article sur un réseau pour faire connaitre votre article auprès des journalistes et autres professionnels, mais les termes du type « niquez-vous » ou « Mais allez vous faire chier sur la gueule, putain » ils vont censurer l’article. Moi, je trouve que cette chanson est carrément une provocation pour tous les gens qui crèvent. Oui beaucoup de jeunes nés aujourd’hui auront toute leur vie… Une vie de merde. Pas propriétaire d’une maison comme leur parent jeune. Mon père me dit souvent qu’à son époque, c’était les employeurs qui venaient les chercher tellement il y avait du boulot, et à leur époque, on les laissait « essayer » (même si ce n’était pas leur formation) si bien qu’il me dit que c’était très facile de réussir professionnellement en étant pas trop idiot, pas de cv à envoyer. Ce serait le rêve pour nous si ça existait aujourd’hui. Aujourd’hui, les recruteurs ne veulent pas des jeunes (car pas d’expérience) et on est senior à 45 ans aujourd’hui alors le jeune il débute sa vie quand ? mais ça jean jacques Goldman et sa bande de réacs à côté de leur réalité ne le savent sûrement pas !!

  • Reply lou 26 février 2015 at 16 h 30 min

    ah j’allais oublier jean jacques goldman, fait partie des personnalités préférées des français, ça en dit long sur le niveau intellectuel des français, pauvre france ! Il insulte une grande partie des français (les jeunes) et ils aiment ça.

  • Reply Strapontine 26 février 2015 at 16 h 30 min

    Merci pour ce billet qui m’a permis d’en savoir plus sur ce clip qui fait polémique, et que j’ai fini par regarder. Tout a déjà été dit sur le fond, je passe donc, mais qu’en est-il de la forme ? Comment expliquez cette merde monumentale qui défile sous nos yeux ? Images obscures, stars cernées, gueules de déterrés, personnages mal joués (oh oui j’ai mal et je souffre et je le montre et je lève le poing en l’air) : mais comment est-ce possible ? « La jeunesse ? Quel ennui, je l’échange contre ta caisse » parce qu’il fallait une rime en [esse] ? Une parodie n’aurait « sérieusement » pas pu faire pire !!! ça a au moins le mérite de me faire rire. Je vous conseille de regarder quelques secondes de ce clip de temps en temps (pas plus, après ça fout la gerbe) et si vous êtes comme moi ça vous provoquera des barres de rire…

  • Reply lou 26 février 2015 at 16 h 34 min

    Tout à fait d’accord avec Strapontine, on dirait du groland !! La réalité dépasse toute fiction !

  • Reply Doudounneux 26 février 2015 at 16 h 47 min

    Bougez vous ? Mais qu’est-ce que vous croyez ? On parle d’internet comme d’une chimère, de la génération Y comme d’une génération décalée, mais c’est vous êtes complètement déconnecté de la réalité ! Votre situation est acquise et vous n’avez de vie active que la continuité du cheminement que vous avez entrepris ! Rien à construire, tout à poursuivre.
    On a tout à faire, et tout à gagner encore. Et vous osez vous gausser de votre situation ? De vous rejoindre dans les ordures ?
    Et de surcroît dans quel but ? Qu’on vous envies ? Qu’on se masturbe les uns les autres sur l’éducation que vous nous avez donné ?
    Et vous pensez que parce qu’on souffre en silence on en est pas moins révoltés ? Forcé de se construire dans la misère ambiante, on peine à exister seul et vous nous exhorté à faire preuve de cohésion, à vivre en groupe, alors que vous n’êtes même pas foutus de vivre avec les idées de vos propres enfants ?
    Bande de tocards, si vous saviez à quel point vous nous avez forcé à l’égoïsme avec vôtre société à la con, vous vous êtes battus pour être emprisonné dans une situation minable de Smicard à trimer 35 heures entre 4 murs de bétons dans un HLM miteux, histoire de préparer votre cercueil à 60 ans, et de crever de vos dettes pour avoir le plaisir malsain de pavaner dans vôtre quartier avec votre Fuego rutilante.
    Et le pire dans tout ça, c’est que non content de ruiner notre planète, vous n’avez même pas été foutu dans vôtre confort à la con d’offrir au moins à votre descendance le même niveau de vie, alors vous priez les jeunes de se battre pour atteindre un point de misère que vous n’aviez même jamais envisagé. Bravo la France des vieux briscards. Vous avez réussi à faire pire que vos prédécesseurs, et après avoir bien répandu votre immonde semence dans tous les coins les plus sordides du pays, c’est à nous, la récolte, de nous soulever pour réparer vos conneries.
    On croit rêver, entre terrorisme, chômage et crise, alors qu’on évoque enfin un semblant d’unité nationale une pauvre bande de nantis sans talents juge et divise au sein d’une même strate. On nous ressors le débat poisseux, crasseux des années 50 : « Ah les jeunes, c’est plus ce que c’était ». Et non messieurs, parce que pendant que vous vous engraissez devant TF1 à vous demander comment une jeunesse peut être désœuvrée au point de partir faire le Djihad, de binchdrinker ou de se soulager sur les réseaux sociaux, on la prépare nôtre révolution, à l’école, au collège, au lycée, à la fac et stage après stage, on se rend compte qu’on ne finira pas par l’avoir ce boulot tant attendu, parce que vous autres gros planqués avec vos emplois stables avez jugé bon de rendre nos situations encore plus précaires que les vôtres en créant des situations juridiques de non emplois et fait de nous une future main d’oeuvre corvéable à merci. Tandis qu’on se bat pour apprendre et ne pas crever la gueule ouverte avant même d’avoir cherché à respirer, vous, vous mourrez à petit feu, d’un cancer, d’une crise cardiaque ou peut importe. Et ce sera ça notre véritable victoire, le jour où vous aurez passé l’arme à gauche et où l’on pourra enfin s’exprimer librement sans se faire rabâcher des slogans dépassés et des propos déplacés d’un orgueil mal placé. Car la mort est silencieuse. Comme notre jeunesse. Et, comme elle, nous frappons au hasard et là où on ne nous attends pas, implacablement.

  • Reply Nevermind 26 février 2015 at 17 h 04 min

    Le clip vidéo renforce particulièrement le message déjà bien clair des paroles : les jeunes ne savent plus écrire qu’en graffitis sur des murs avec des typos dégueulasses et sacagent tout, alors que les « vieux », eux, savent calligraphier ces très belles paroles pleines d’espoir (sarcasme) sur de beaux carnets dans le respect de l’art. Indécent, c’est le mot, pour ne pas dire insultant !

  • Reply c'est encore lou 26 février 2015 at 17 h 19 min

    J’ai aussi trouvé qu’on dirait un clip de publicité pour Sarkozy. D’ailleurs, sarkozy pourrait le reprendre pour ses meetings. D’un côté les vieux « travailleurs » et de l’autre les « assistés » les jeunes fainéants qui ne se bougent pas le cul selon les vieux, qui veulent que tout leur tombe tout cuit dans le bec (selon les vieux). Bref, goldman divise jeunes et vieux. Je sais que c’était sûrement pas le but mais ça fait clip de propagande pour Sarkozy ce clip groland.

  • Reply Sébastien Drouin 26 février 2015 at 17 h 19 min

    Je pense que beaucoup se sont sentis heurtés car ça a mis le doigt là où ça fait mal. Cette chanson caricature la situation et manque certainement de tact, mais globalement je suis assez d’accord avec le message : C’est pas en étant révolté depuis son canapé ( = beaucoup de gens – attention, je n’ai pas dit « tous les gens », mais « beaucoup ») qu’on fait avancer les choses.
    Bref, faut pas attendre que l’État nous nourrisse et se contenter des manif et du droit de vote pour agir. Notre génération a pris la mauvaise habitude de la précédente de croire que tout aurait dû être acquis sans avoir à se battre pour l’obtenir. Regardez l’histoire : tout est toujours à (re)défendre, à reconquérir.

    Mais le temps n’est pas aux reproches de qui est responsable de quoi d’après moi, de ce que nos aînés ont jugé bon ou non. C’était un autre contexte, une autre époque, rempli d’espoir comme d’incertitudes, sans avoir conscience de l’impact de leurs actions. Plutôt que de faire le procès de nos aînés sur le passé, je crois que le mieux est de sensibiliser et d’agir sur le présent. Aujourd’hui « on sait », donc plus personne n’a d’excuse pour ne pas commencer le changement par soit.

    On est pas responsable de ce qui nous arrive, mais on l’est de la réponse que nous donnons à tout ça.

    Ca peut commencer par changer ses habitudes de vie (du contenu de l’assiette à l’achat des vêtements en fonction de leur origine en passant par tout un tas d’habitudes du quotidien). Si chacun s’y mettait, à son niveau, avec ses possibilités, alors les industriels et les gros groupes n’auraient plus autant d’influence. Si déjà on prenait conscience de ça, ça changerai pas mal la donne sur bien des sujets.

    Le sentiment d’être dépassé par notre société, démuni, est naturel. Moi aussi certaines choses me révoltent !

    Si a un problème il n’y a pas de solution, alors c’est qu’il n’y a pas de problème et qu’il faut accepter de vivre avec. Sauf que je ne peux pas croire, à aucun prix, que nous ne pouvons rien essayer ! 🙂 Baisser les bras et juste dire « c’est pas de notre faute », c’est accepter ce qui nous arrive, quoi qu’on en dise.

    (J’ai conscience que mon propos peut être dur, mais je parle avec du vécu. Vous pouvez me jeter vos pierres, mais c’est ce que je pense 😉 )

    • Reply Resha 26 février 2015 at 20 h 21 min

      25 ans. 1200 euros par mois. Plus de 700 en frais, impôts, divers. Après avoir tout payé, il me reste 200 euros à mettre de côté. Cela va être toute ma vie car mon métier ne permet pas de gagner beaucoup plus. Je suis dans une des meilleures situations qu’il puisse exister pour un jeune. Osez venir nous dire que bon, nous les jeunes, on pourrait faire un effort, bordel, au lieu de se plaindre… Maiiis on ne se plaint pas, on regarde la réalité en face. Ma collègue de 55 ans a passé sa vie à travailler dans le commerce où nous sommes, je ne peux pas espérer 10 ans. Pourquoi ? Et bien parce que ça n’existe plus, une situation idyllique où premier travail = travail à vie.

      Pour vous, les jeunes ne font que râler dans leur canapé ? Les jeunes se battent au quotidien contre les préjugés, pour trouver du boulot, pour ne pas se laisser sombrer dans la société, et regardez comment on les remercie : le Medef vous propose un smic allégé parce que c’est connu qu’on vit parfaitement bien avec 800 euros quand on doit commencer sa vie de salarié. Regardez la majorité des annonces d’emploi, qui vous demandent plusieurs années d’expérience pour postuler. Trop diplômé ? Bah vous n’aurez pas d’emploi, on n’a pas trop envie de vous payer.

      Le problème de cette chanson, c’est bien que des personnes installées, qui ne sont pas arrivées sur le marché de l’emploi au beau milieu d’une crise économique qui dure, dure, dure… osent venir donner des leçons aux jeunes qui font tout pour exister dans un monde qui ne veut pas d’eux. Y a pas d’emploi, vous voulez qu’on fasse quoi, qu’on les invente ? Auto-entrepreneur, c’est le suicide.

      Alors pour vous, on a rien à attendre de l’Etat ? Il paraît qu’on manque de gens pour faire passer les examens du permis, et que font-ils plutôt que de former de jeunes chômeurs ? Ils veulent que les postiers soient examinateurs. Ceci n’est qu’un des nombreux exemples qu’on peut trouver comme dysfonctionnements de la société. Mais nous avons choisi un modèle capitalisme qui s’essouffle, qui arrive au bout de ses possibilités, et qui demande des réformes que nous n’aurons pas. Et ce n’est pas parce que NOUS les jeunes nous refusons ces réformes, mais c’est bien parce qu’EUX les vieux ne veulent en aucun cas perdre leurs acquis et préféreront nous couler pour s’enrichir. Et encore une fois, ce n’est pas le salaire mirobolant de nos politiques qu’ils refusent de baisser qui me convaincra que décidément, non, les jeunes ont tout pour réussir et ne font vraiment aucun effort

  • Reply Anne Onyme 26 février 2015 at 17 h 32 min

    Même si je partage certaines idées comme le fait que les jeunes ont de l’énergie à revendre, qu’ils sont doués de raison et de paroles, de sentiments et d’utopie… Je partage également le fait que les Enfoirés ne sont pas forcément une obligation.
    Toutefois, je vous trouve très très virulent. Être en colère : certes. Mais, la manière de vous exprimer ainsi que votre virulence certaine envers les Enfoirés n’est pas nécessaire, à mon sens.
    Bien sûr que le clip est limite indécent avec des riches (?) (ou pas d’ailleurs) contre des ados, par ailleurs ce n’est pas parce que vous pensez A ou B que les gens doivent également penser cela.
    De plus, vous parlez des Enfoirés mais, certains (comme moi) peuvent aussi incendier les Restos du Coeur qui, en réalité, ne sont pas si idylliques…
    Je trouve vos raisonnements sensés mais, les exprimer avec colère n’incite pas à vous lire tellement c’est agressif.

    Bref moi aussi je suis jeune, oui oui. (à peine 23) Moi aussi ça me fatigue de voir des choses ainsi mais, je pense que certaines pensées peuvent être exprimées plus calmement.

  • Reply c'est encore lou 26 février 2015 at 17 h 35 min

    « Hey j’ai une idée, la prochaine chanson on met l’occident face aux tiers monde et on chante « Tout ce soleil » ! non ? »

    • Reply Jane Doe 26 février 2015 at 20 h 51 min

      On n’a qu’à reprendre Aznavour et sa misère plus belle au soleil (normal, ses billets restent en Suisse).

  • Reply Bob 26 février 2015 at 18 h 00 min

    Bon article ! Tout à fait d’accord, les Enfoirés ont raté le coche. Attention cependant, on parle davantage d' »optimisme » plutôt que de « positivisme », comme il est écrit à la fin de l’article 😉

    • Reply Dede 26 février 2015 at 18 h 15 min

      Renseigne-toi sur le sens du mot positivisme et reviens parler ensuite.

    • Reply Dede 26 février 2015 at 18 h 16 min

      Renseigne-toi sur le sens du mot « positivisme » et reviens parler ensuite.

  • Reply cm 26 février 2015 at 18 h 09 min

    Vous dites que la chanson est grossière mais vous rendez vous compte des termes que vous employez?

    Je suis d’accord pour un débat mais il y a des manières d’exposer vos arguments et franchement, a écrire de la sorte, vous perdez toute crédibilité et c’est bien dommage, car, dans le fond il y a beaucoup de vrai dans ce que vous dites

  • Reply Mystic 26 février 2015 at 18 h 14 min

    Complètement d’accord ! Je viens de voir le clip et je suis outrée du message envoyé.
    Quelle bande d’escrocs. Coluche se retourne dans sa tombe.

  • Reply Vince 26 février 2015 at 18 h 22 min

    Ok c’est de la grosse merde on est d’accord, comme d’hab. Mais j’aurais tendance à aller dans le sens de Anne Onyme: c’est pas en répandant du négatif sur de la merde que le monde va s’améliorer. La seule manière de faire changer le monde c’est le changer soi-même, c’est bien d’évacuer la colère si c’est nécessaire, mais avec des jugements comme ça, c’est un coup à faire dans 20ans les mêmes articles sur les jeunes quand tu sera passé de l’autre côté de la barrière, et la nos gosses pourront se plaindre de toi histoire de perpétuer le cercle vicieux. C’est pas en se battant contre les choses qu’on déteste qu’on avance, mais pour les choses auxquelles on croit. Là tu viens de donner plein de visibilité à un truc que tu aimais pas, tu leur fait de la pub ( j’avais encore jamais entendu ce truc, peut-être qu’avec de la chance je serais passé encore un moment à côté! )

  • Reply Greg 26 février 2015 at 18 h 28 min

    En tant que « vieux » de 51 ans je me désolidarise complètement de cette bande de cons des « enfoirés »!
    En plus la chanson est vraiment nulle…

  • Reply Jaune doux 26 février 2015 at 18 h 38 min

    Bon, ils ont pendu Mimi Mathis, c’est déjà ça. Certains paraissent sous l’empire d’un poison, mais j’en suis pas sûr. Je vais guetter les rubriques nécrologiques et les faits divers horribles. Au fait, c’est Matthis ou Matty? Et puis bien, Lefoxterrier déguisé en Mitterrand, c’était cosplay aussi?

  • Reply Joey Tard 26 février 2015 at 18 h 49 min

    Whowww, j’ai vu pleins de fois ce clip des enfoirés, j’ai jamais rien vu quoi que ce soit d’offensant. Au contraire, plutôt intéressant ces différences de propos entres générations, avec chacune ses points forts et chacune ses points faibles.
    Du dialogue avant tout, voila ce que je vois, des points de vues qui diffèrent certes, mais c’est plutôt bon signe de dialoguer, y’en a pleins qui ne le font même pas.
    Donc je reste plutôt neutre par rapport à ces échanges, des trucs forts et des conneries étant dites dans les 2 camps.
    Quand aux enfoirés eux même, on aime ou on aime pas, mais en attendant, survivant avec l’ASS et ne bouffant pas tous les jours à ma faim, quand je viens chercher ma bouffe aux restos du coeur, je suis bien content qu’ils existent et fassent ce qu’ils font.
    Comme je dis à mes mômes quand on mange un steak haché, ce bout de viande dans notre assiette on le doit à Coluche à la base, et à JJ Goldman qui a su garder le navire suffisamment intéressant pour que les gens continuent d’acheter les DVD et les CD.
    Goldman est un mec génial, il n’a pas volé sa place de personnalité préférée des Français. Même si j’écoute du Punk, du Metal et du rock alternatif depuis 30 piges, j’ai toujours aimé ce que ce mec faisait.
    Pas pour rien que Coluche lui a fait confiance en 1985, et encore une fois , heureusement que Jean Jacques est à la tête des enfoirés.
    Alors après, je reconnais que le côté  » gentillet  » ou esprit  » club Med » des spectacles puissent gonfler, mais bon, s’agit pour le coup de plaire à un max de gens, de faire du populaire, histoire que ça puisse fonctionner, et par conséquent, nous les gens sans revenus puissions bouffer.
    Et puis pour finir, ils ont choisi de faire quelque chose plutôt que rien.
    Je suis pas sur que la majorité des personnes qui critiquent se bougerait autant le cul pour que ça existe et ça fonctionne.
    Donc moi je dis vive les enfoirés, (je m’en fous des messages à décortiquer sur les rapports intergénérationnels,) ils ne sont pas là pour ça.
    Du moment qu’ils se renouvellent, fassent gagner des sous à l’assoce, on ne leur demande rien de plus, pour moi ils ont fait le job.
    Et comme d’hab ce soir, quand je serais devant mon assiette, j’aurais une petite pensée pour eux, et pour tous les bénévoles qui assurent au taquet aussi…

    • Reply Marine LB 26 février 2015 at 22 h 30 min

      Si je n’ai jamais été dans votre situation, je suis très touchée par votre message. Cependant, je ferais pour ma part une distinction entre les Restos, ces gens ordinaires qui agissent sur le terrain et tendent la main, au propre comme au figuré, à ceux qui en ont besoin, et les Enfoirés, qui, bien qu’ils soient la figure de proue de l’asso, que leur pub profite directement à l’asso, se compose exclusivement de célébrités. Faire acte de présence sur les albums, le foufou sur scène une fois l’an, même si c’est plaisant à regarder, que ça dégouline de bonne humeur peace-and-love, ça n’a rien de comparable avec l’action des bénévoles !

      Je trouve que ce discours est extrêmement déplacé venant des ces célébrités ! Comment peut-on dire ça aux jeunes aujourd’hui, dans la situation économique et de l’emploi dans laquelle nous sommes ? J’ai 18 ans, et si mes problèmes peuvent paraître dérisoires devant ceux des « adultes », je connais les crises d’angoisse dues au stress, à la peur panique d’échouer dans mes études, de devenir ces 25% de chômeurs… Dire que les jeunes ne foutent rien est un mensonge. Pour obtenir un même emploi aujourd’hui, c’est le double de qualifications qu’il faut avoir… ! Ne pas l’admettre, c’est faire l’autruche, enfouir la tête dans le sable, mettre des œillères… Ils suffit de regarder le JT une fois par mois à la sortie des chiffres du chômage… De là, des stars déjà riches qui viennent dire à la jeunesse « bouge-toi les fesses si tu veux vraiment réussir », agiter leur notoriété au visage de jeunes qui ne pourront jamais que rêver d’être ne serait-ce qu’un quart aussi riche, ça relève de la moquerie pour moi…

      Cela étant dit, et pour conclure, je souhaiterais souligner un point de votre message : « vive les enfoirés, (…) ils ne sont pas là pour ça. » Eh bien justement ! Ils ne sont pas là pour ça. Ils sont là pour apporter le sourire, faire connaître l’action des Restos, inviter les gens à donner aux plus démunis et à se mobiliser pour la cause… Alors pourquoi ce genre de discours accusateur qui n’apporte de plus aucune solution…? « Ils ne sont pas là pour ça », c’est ce que vous dites, et je ne saurais être plus d’accord. Alors pourquoi cette chanson ? Un militant de Sidaction qui vient me jeter de la peinture au visage si je porte un manteau de fourrure, ça n’a aucun sens, alors pourquoi les Enfoirés parlent-ils subitement économie et emploi, raillant les inquiétudes fondées de la jeunesse ?

      Cordialement, Marine

  • Reply Tof 26 février 2015 at 19 h 29 min

    Comment peut on ce prétendre journaliste et écrire de manière aussi vulgaire …..
    Nourris tu des gens qui sont dans le besoin?
    Journaliste de pacotille qui cherche a faire un buzz …..
    Ça me dégoûte

  • Reply kiki 26 février 2015 at 19 h 43 min

    Pauvres cons, si les Enfoirés n’étaient pas là, il y aurait des milliers de morts tous les ans. Moi, j’ai fait l’ouverture des Restos avec Coluche, et je suis fière que cela continu !! Cela devait être provisoire, et il y a toujours plus de misère, alors, moi, je dis haut et fort: RESPECT à tous ceux qui continue le combat de ce grand homme!! Et merde aux autres….

    • Reply Alix 26 février 2015 at 20 h 42 min

      Mais l’auteur du billet en parle: que font-ils, eux, avec leurs chansons musicalement pauvres et aux horripilants textes mièvres? Pourquoi ce sont ces stars confites dans leur fric qui sont mises sur le devant de la scène parce qu’elles poussent la chansonnette pour les pauvres une fois l’an? Ne faudrait-il mieux pas honorer le travail de fourmi de tous ces gens qui entre autre distribuent de la nourriture dans des hangars? Eux ont moins que M Pokora ou Mimi Matthy, pourtant eux se battent vraiment.

      Alors au lieu de faire tous ces spectacles ridicules avec ces tête à claques, pourquoi ne pas innover un peu? S’ils tiennent tant aux spectacles, pourquoi ne pas inviter d’autres artistes moins connus, d’autres styles musicaux (et pas ce succédané dégueulasse de chanson française)?

      Peut-être que je pose beaucoup trop de questions, que je n’y réponds pas et que je n’apporte pas grand-chose de nouveau. Mais ne pensez-vous pas que vous n’avez pas compris l’article (je ne veux surtout pas vous offenser)? Je ne pense pas que se la péter sur scène et délivrer sa petite morale kitschouille en réponse universelle à tous nos problèmes contemporains soit une manière adaptée de continuer le combat louable de Coluche…

      • Reply Maureen 26 février 2015 at 22 h 39 min

        Et que faites-vous, vous, avec vos messages outrés et agressifs pour améliorer le monde?

    • Reply LOU 26 février 2015 at 20 h 46 min

      Moi je soutiens à fond les restos du cœur, mais je ne peux pas soutenir cette chanson de « merde » qui insulte les gens, qui juge et qui divise, qui fait chanson sarkozyste. Le pire, c’est que je pense que les restos du cœur risque d’en pâtir, ça va nuire à leur association alors que heureusement qu’ils existent. Jean jacques goldman avec sa chanson de « bip » va faire baisser les fonds des restos du cœur et ça m’attriste. Comme dit natas, il ne nous reste plus qu’à sortir nos cartes bancaires plutôt que d’acheter ce CD de merde. C’est vraiment trahir coluche ce qu’à fait jean jacques goldman ! Il doit se retourner dans sa tombe le pauvre !

      • Reply Alix 27 février 2015 at 12 h 58 min

        C’est exactement ce que je voulais dire, sauf que vous vous êtes mieux exprimé que moi 🙂

  • Reply Loup 26 février 2015 at 19 h 45 min

    HAHAHA. La photo de Mimi Mathy en fin d’article est juste motherfuckin’ epic.

  • Reply Dindon 26 février 2015 at 20 h 21 min

    Le pire c’est qu’il n’y a pas que les jeunes qui galèrent. Toutes générations confondues, c’est difficile aujourd’hui, pour la plupart des gens. Eux, ils vivent dans une tour d’ivoire et passent leur temps à nous donner des leçons de vie ou de politique, en parlant de choses qu’ils ne connaissent pas. Leur message d’espoir à la con, par qui peut il bien être compris ?? Pas plus par le jeune diplômé au chômage que par le smicard « sénior » qui se retrouve sur le carreau à 50 ans, trop vieux pour retrouver du travail, trop jeune pour être retraité ! Les jeunes, les moins jeunes, les salariés, les artisans, les commerçants, pour la plupart se défoncent pour s’en sortir et se font massacrer. Quant aux pauvres gens qui en sont réduits à manger aux restos du coeur, ils doivent se sentir blessés et trahis par cette chanson, car la plupart ne sont pas particulièrement des jeunes. Donc, en fait, on leur explique qu’ils sont de vieux cons qui ont raté leur vie (ils le savaient déjà, mais l’entendre de la bouche de ceux qui sont censés les aider, ça fait encore plus mal). Car, sans pudeur, ces connards nous expliquent que les vieux ont tous réussi, simplement en se « bougeant » en se « battant ». Comme si tous les combats étaient gagnés d’avance ! Malheureusement c’est loin d’être le cas et il ne suffit pas d’avoir de la volonté et du courage pour réussir, il faut aussi de la chance, chose que tout le monde n’a pas ! Et ça, encore faut-il avoir l’humilité de le reconnaître quand on a réussi. Bref, le terme « enfoirés » n’a jamais été aussi bien porté qu’aujourd’hui.

  • Reply Benito 26 février 2015 at 20 h 28 min

    Blablabla…..

    Ah la la que c’est bon de taper sur les enfoirés…

    C’est marrant, tout le monde fait exprès de pas voir la partie des jeunes qui, COUCOU JUSTEMENT, mettent les plus vieux devant leurs démons ?

    • Reply Alice 26 février 2015 at 22 h 04 min

      Effectivement, cette polémique me semble assez narcissique: les « vieux » (mais qui a dit qu’ilks voulaient représenter un groupe de vieux au fait? C’est peut-être pour ça qu’il y a aussi des jeunes chanteurs dans la troupe: les jeunes aussi ont le droit d’être optimistes.) critiqueraient et caricatureraient les plus jeunes et c’est un tout. Mais c’est un dialogue: et si chacun devait remettre en cause ses préjugés sur les autres générations et accepter de s’entraider, car non, la vie n’est pas forcément le bagne, ni une peine à encourir. Je suis contente que des gens osent encore chanter que c’est une chance, même si ce n’est pas tous les faciles, ce dont ils doivent être conscients pour tenter de lever des fonds pour une association comme les Restos de Cœur. Ah, et enfin, vous (l’auteur de l’article) défendez votre opinion et c’est très légitime mais les insultes et grossièretés nuisent à votre crédibilité…

      • Reply Raphael 27 février 2015 at 0 h 27 min

        Désolé, je ne sais pas si je fais partie des « jeunes » ou des « vieux », mais faire une chanson qui « oppose » me semble très maladroit de la part des enfoirés, surtout que… il est où le lien avec les Restos du Coeur là ? Donc non, ce n’est pas juste pour « taper » sur les enfoirés (que je supportais jusque là), mais j’ai reçu un vrai choc avec cette chanson… C’est hors du propos de l’association, c’est créateur d’opposition, et c’est condescendant au possible ! (rien que la phrase « ce que l’on a, on l’a pas volé », c’est une horreur ! C’est en général l’argument de ceux qui ont eu de la chance, et qui se justifient comme ils peuvent).

  • Reply c'est encore lou 26 février 2015 at 20 h 35 min

    Et dany boon qui a touché des subventions du nord pas de calais pour son film les chtis, qui est exilé fiscal aujourd’hui et qui vient donner des leçons aux jeunes au chômage genre « bougez vous le cul (bande d’assistés) » à travers cette chanson de « bip ». Mais quelle honte ! Quelle bande de tocards, ça va leur nuire gravement d’avoir fait ça.
    Personnalité la plus détestée ? jean jacques goldman !

  • Reply Laozi 26 février 2015 at 20 h 57 min

    L’article est inutilement vulgaire, et l’auteur ne sait visiblement pas ce que signifie « positivisme ». Malgré tout, il a plutôt raison…

    • Reply Didier Balaine 26 février 2015 at 23 h 51 min

      Et toi enculé, tu connais pas le sens du mot « vulgaire ». L’article est grossier (pas vulgaire) pile-poil ce qu’il faut et toi t’as perdu une occasion de rester un anonyme connard au pays des trolls.

      • Reply Jacques USE 27 février 2015 at 8 h 29 min

        En plus de se bouger « positivement » et non individuellement, ce qui est la tare de la société actuelle, les « jeunes » manient l’insulte allègrement sans respect des autres. Décidément, les « vieux » ont bien raté quelque chose : l’éducation des plus jeunes !!!

  • Reply Une enfoirée 26 février 2015 at 21 h 08 min

    Mais quel connard !

    Il n’y a qu’un connard de nanti donneur de leçons pour la ramener avec son chapitre aigri de jaloux blasé. Pauvre type.

    Au moins, ta connerie fait de la pub aux enfoirés – je n’avais pas encore vu le clip, je le trouve super – les enfoirés tous réunis qui t’emmerdent tous en coeur et remettront ça l’année prochaine et l’année suivante et les suivantes parce que ce n’est pas un connard de ton espèce qui contribuera à alléger les souffrances matériel et de coeur de ceux qui contrairement à toi, dorment sous un carton.

    Bon vent ducon ! Vas t’empoisonner au venin de ta langue de vipère, tu ne manquera à personne, même pas à ta mère.

    • Reply La maman du petit natas 26 février 2015 at 22 h 41 min

      Si, tu me manques mon chéri! N’écoute pas les vilains gens qui te disent des grosses grosses bêtises.
      Maman, t’aime.

      Et elle va leur tartiner la moustache aux gens qui disent du mal de tes articles. A propos de ta liberté d’expression, j’espère que cette « enfoirée » était Charlie il y a un mois, ça serait raccord avec sa schizophrénie démocratique.

      Bisous et brosse toi les dents
      Maman

    • Reply La Fougère 27 février 2015 at 2 h 30 min

      Oh bah non, il faut pas toucher aux gentils enfoirés qui n’empochent absolument pas des cachets faramineux pour donner ces beaux concerts de bienfaisance!
      Ils sont comme tous les véritables acteurs des Restos du Cœur : de gentils bénévoles!
      Et puis c’est les amis des licornes!!

  • Reply Bonnefond 26 février 2015 at 21 h 23 min

    il y a beaucoup de chose choquante de le monde actuel. Tout le monde a du mal à s’en sortir, tout le monde essaie d’améliorer son cadre de vie. Ok c’est une opposition jeune vieux, mais elle ne date pas d’aujourd’hui, chaque époque amène ses plaisirs et déconvenues. Que fait Natas ? je suis un ignare inculte, car je ne connais pas son parcours. Dans quel monde vit il pour donner ce genre de leçons? Que fait-il? Quand je vois le nombre de jeune qui viennent pour trouver du travail et qui seulement au bout de 2 heure jettent l’éponge en disant c’est trop dur, je ne peux pas. Alors je dis sortez vous les doigt du cul, mangez un peu de vache enragée et vous arriverez à vous en sortir malgré les difficultés à trouver du travail. c’est difficile pour beaucoup de monde à l’heure actuelle, mais si vous attendez que la société vous aide c’est que vous n’avez rien compris à la vie, rien compris à la solidarité qui commence par être capable de ne pas dégrader les biens utilisable par tous, de travailler pour un ensemble et non pour son propre cul et de voir autre chose que ses loisirs et rien d’autre . Avant de recevoir il faut être capable de donner. et aujourd’hui peuvent de gens et en particulier des petits trous du culs peuvent se targuer de donner. C’est fort heureusement pas la majorité qui réagit comme cela. c’est bien souvent ceux qui en foutent le moins qui en réclame le plus. alors vous tous les jeunes porteurs des générations futurs commencer par vous bouger avant de critiquer .mais ce l’avis que d’un cinquantenaire qui se bouge tous les jours 12 heures pour essayer de faire avancer et progresser des gens qui ne pense qu’à leur plaisir!!

    • Reply ELODIE LE BORGNE 26 février 2015 at 23 h 50 min

      Alors là s’en est trop! Ça suffit! Monsieur je me suis battue toute ma jeune vie pour pouvoir m’en sortir! Mes journées sont de 18 heures avec un repas par jour car je n’ai ni le temps ni l’argent pour me nourrir! J’ai 28 ans, j’ai repris mes études à 23 ans, âge auquel j’ai perdu mon père qui n’a jamais subvenu à nos besoins à mon frère et moi-même. C’est ma mère qui nous a élevé seule comme des millions d’autres parents et qui a repris ses études à 30 ans sans aucun diplôme et a terminé 3ème de sa promotion d’aide-soignante, à l’examen. Elle se lève à 5h tous les matins et souvent elle a travaillé la veille et s’est couché à 23h. Elle travaille auprès des personnes âgées et leur procure les meilleurs soins possibles et se démonte le dos régulièrement. Cela pour un salaire qui avec celui de mon beau-père leur permet de payer le quadruple d’impôts cette année leur crédit, de m’aider dans mes études, d’aider mon frère au chômage, d’élever mon autre frère de 15 ans et d’être à 3000 euros de découvert, enfoncés par des banquiers véreux. Pour en revenir à mon parcours, je n’avais pas le bac car ma maman était gravement malade à ce moment-là. On m’a permis de par mon expérience professionnelle (5 ans de travail en France et à l’étranger depuis mes 18 ans et e fais des petits boulots depuis l’âge de 15 ans) d’intégrer un bts en apprentissage, dans une entreprise où j’ai subi d’un patron fou à lier un harcèlement moral sans précédent qui me fait encore cauchemarder aujourd’hui. J’ai ensuite étais accepté en licence pro et durant l’année je me suis fracturée le pied. L’université m’a poussé à faire mon mémoire sous morphine à très haute dose avec des douleurs atroce alors qu’ils savaient déjà qu’ils me recaleraient. J’ai redoublé, refait un stage de 6 mois dans une dixième nouvelle ville. J’ai eu ma licence et puis j’ai été acceptée en Master 2 toujours grâce à ma ténacité et mon expérience. Je déménage encore pour un stage de 6 mois. Ma fracture a été très mal soigné j’ai consulté 4 chirurgien et un nombre encore incalculable de médecin et après deux ans je souffre toujours énormément et je suis très limité dans mes mouvements. Je rembourse un crédit auto de 4000 euros, j’ai 2000 euros de dettes et à l’issu de mes études je devrai rembourser 15 000 euros, déménager tous les 6 mois, se loger, étudier cela à un coup astronomique! Mes parents, mon oncle, mes frères mes amis me soutiennent et le reste de la société m’a toujours mis des bâtons dans les roues. Vous ne lirez surement pas mon message ni n’entendrais mon cri de colère mais je n’en peux plus que l’on tape sur les jeunes. J’en connais des tas autour de moi qui galère et travaille dure pour s’en sortir. Qui comme moi sont tolérants, respectueux, cultivés, qui croient en un futur meilleur et sont prêt à le construire, à échanger et partager! Qui se battent contre les injustices, les inégalités sociales, économiques, ethniques! Alors Monsieur s’il vous plait regarder plus loin, ne nous aidez pas s’il vous plait, nous n’avons pas besoin de vous. Mais par pitié arrêtez de parler de se que vous ne connaissait pas et de juger trop facilement! Avec tous ces jeunes moi je suis on ne peut plus optimiste pour notre futur!!!!!!!!!!!!!

    • Reply Jean Aymard 27 février 2015 at 1 h 15 min

      @ELODIE LE BORGNE : Témoignage touchant dans lequel je me suis reconnu en beaucoup de points. Ça réconforte de se sentir moins seul

      @Bonnefond : Élevé par une mère isolée, enchaînant petits boulots, formations, reconversion, chômage, se déglinguant la santé, se privant souvent de manger pour nous élever mon frère et moi, ayant justement maintes fois dû aller demander de l’aide aux restos du cœur…

      Je n’aime pas cracher dans la soupe, mais là c’est insultant, mensonger, et dégradant!

      Le système ne nous a pas tout donné, bien au contraire mon frère et moi (comme bien d’autres), avons subit brimades, mépris, bâtons dans les roues toutes notre vie…

      Malgré tout nous nous sommes accroché. A 27 ans, je suis diplômé d’un Master 2 pro (bac+5), m’ayant demander de nombreux efforts supplémentaires par rapport aux autres étudiants, petits boulots (animation et d’autres « jobs ») en plus d’un emploi du temps très lourd comparé à certaines filières (semaines de 80h parfois en comptant tout…), emprunt étudiant, j’ai aussi eu des problèmes de santé (opéré de la main pendant les exams, donc une année ratée), une autre car malgré près de 200 candidatures, je n’ai pas trouvé de stage une année.

      Cette formation nécessitait des stage tous les étés (donc impossibilité de travailler certaines années, car l’été étant la période de prédilection pour l’animation), ainsi que des échanges internationaux obligatoire et coûteux.

      La société m’a maintenu la tête sous l’eau (socialement et économiquement) mais je n’ai rien lâché, j’ai finis par obtenir mon diplôme. Sacrifiant mes passions, n’ayant plus de loisirs depuis des années, acquérant des compétences supplémentaires à celles de ma formation, mais complémentaires et utiles dans mon domaine, en autodidacte, parlant 3 langues étrangères…

      Et aujourd’hui qu’est-ce que je m’entend dire aux entretiens d’embauches?! Votre profile et vos compétences sont intéressantes, c’est pour ça que nous vous recevons en entretiens, mais nous recherchons des personnes ayant déjà 2 à 4 ans d’expérience… Et je postule à des postes en dessous de mon niveau (bac +2/3) et au smic, pour lesquels je suis sur-qualifié, mais des 3, 4 et 5 mois de stage à droite à gauche et les petites missions au black effectuées pendant mes études (il faut bien manger et se nourrir quand on n’a pas papa et maman) ne valent rien, ce n’est pas équivalent à 4ans dans l’agence x ou l’entreprise y.

      Mon analyse? Aujourd’hui, pour avoir le droit de travailler, il faut avoir entre 30 et 45 ans. Si t’es jeune diplômé, et que ta famille connait des gens (ont du « réseau » comme ils disent), t’as une chance, sinon, que dâle!

      Pour autant, depuis 8 ans, j’ai été syndicaliste, me battant pour les sort de mes autres camarades étudiant, j’ai été bénévole dans des associations venant en aide aux sans logis, et au DAL. Devant au passage faire une croix sur le sport (une de mes passions) entre tout ça faute de temps… Je penses aussi que me battre pour d’autres gens qui galèrent me permettait d’oublier les miennes l’espace d’un instant…

      Alors je ne peux pas vous laisser dire que les jeunes ne foutent rien! Et qu’ils s’en foutent des autres!

      Certes, l’individualisme est une tendance plus forte qu’avant chez les jeunes, mais je vous rappelle que c’est votre génération qui est au pouvoir et dans les média, c’est votre génération qui dénigre les syndicats, et ringardisent la solidarité, c’est vous qui avaient fait de la jeunesse ce qu’elle est par vos orientations.

      Génération Baby-boom = tout pour moi : quand vous étiez jeunes, vous avez acquis des droits que vous nous enlevez aujourd’hui, après nous avoir soigneusement désarmé (en démolissant les syndicats et organisations progressistes) afin de s’assurer qu’on ne puisse pas les regagner!

      C’est égoïste, criminel, et vous n’êtes pas en droit de nous donner des leçons.
      Car notre génération n’a pas d’ascenseur social, ni même d’escalier, nous escaladons la façade sans filet ni corde, pour rentrer par la lucarne, et vous essayez en prime de nous fermer les volets sur les doigts!

      Mais nous ne tomberons pas, nous rentrerons dans le bâtiment, et nous aurons une petite explications avec vous dans quelques années, car vous ne prendrez pas en otage la société pour toujours…

      • Reply ELODIE LE BORGNE 27 février 2015 at 2 h 19 min

        Magnifique parcours Jean, je m’y retrouve également beaucoup! Et magnifique texte! Nous pouvons peut être échanger nos mails pour s’échanger les pistes d’emplois!! Il faut y croire tu vas trouver un travail! Bon courage en tout cas!!

        • Reply Jean Aymard 28 février 2015 at 1 h 43 min

          Avec plaisir voici mon adresse email : bratak87@gmail.com

          Sinon, oui, je ne perd pas espoir, mais j’avais besoin de passer ce coup de gueule car ce genre de discours (les sans emplois, et les jeunes en général sont des glandeurs) est très répandu et rajoutant (de la même manière que l’esprit « charité » qui remplace de plus en plus la solidarité) une couche d’humiliation à la misère socio-économique. Quand on subit ces situations et qu’on connait les coulisses du « marché du travail », ça a vite fait de monter au nez 🙂

      • Reply bonnefond 27 février 2015 at 19 h 06 min

        @Elodie le borgne et @Jean Aymard

        juste pour vous répondre à tous les 2. Vos parcours montre que vous en avez envie, cela confirme ce que je disais en parlant de minorité. il faut vous accrocher. je me permet de le dire car la galère j’ai connu, les difficultés aussi. issu d’un milieu paysan pas celui aisé que l’on peut rencontrer dans certaine région, j’ai appris tôt la valeur du travail, dès 11 ans vacances, samedi et mercredi au travail. et je trouvait cela normal. plus tard début difficile dans le monde du travail physiquement et psychologiquement, avec une partie de mes 5 semaines de vacances pour aider la famille, 75 heures de travail par semaine et

  • Reply Bij0rn 26 février 2015 at 21 h 54 min

    @ Une enfoirée :
    Sais-tu quand réalité une part des bénéfices liés à la vente des albums des enfoirés vont dans leur poche justement, aux enfoirés …
    Comme le signal l’article à juste titre il est bien mieux de sortir sa CB, ou se bougez le cul à travers les « grande surface » et établissement publique pour récupérer les biens non consommer pour les re-distribuer aux restos …

    • Reply Gilles 27 février 2015 at 8 h 36 min

      Et c’est sur ce commentaire populiste non documenté que certains lecteurs vont s’arrêter, choqués.
      Rassurez-vous, chers lecteurs : cette commentatrice n’avait pour but que de semer le doute dans votre esprit, et mettre à l’épreuve votre esprit critique face aux mésinformations du web –> les enfoirés NE SONT PAS PAYÉS pour le spectacle.

  • Reply John Smith 26 février 2015 at 21 h 57 min

    Olala beaucoup de commentaires rageux (pas seulement ici) sur cette chanson.
    Eh bien si vous ne l’aimez pas, c’est votre droit. Les chanteurs qui interprètent ce titre sont surement des nantis qui n’ont jamais eu aucun problème dans la vie (c’est sûr ils n’ont pas du tout galéré pour arriver là ou ils en sont c’est bien connu) en attendant eh bien ils chantent (bon mal d’accord) et mobilisent des gens qui vont quand même donner. D’autres chanteurs plus connus critiquent mais n’en font pas plus hum…
    On peut argumenter que c’est toujours les même qui donnent, à savoir des pauvres pour des pauvres et je dirais oui. En même temps moi qui bosse bénévolement dans une association caritative des jeunes j’en vois pas des masses! (Y’en a plus à la Croix rouge allez savoir pourquoi, mais ça c’est bien 🙂
    Commentaire de vieux sur le retour: les vieux ont laissé une planète polluée et des pauvres, oui c’est vrai. C’est aussi de la volonté de chacun de faire en sorte de ne pas faire la même erreur et d’essayer avec ses maigres efforts de ne pas envenimer la situation. Vous trouvez que la chanson critique les jeunes? Faites comme des adultes responsables et ignorez la bave du crapaud.

    • Reply Raphael 27 février 2015 at 0 h 32 min

      Le problème, ce n’est pas « les enfoirés », c’est la chanson. On ne critique pas les enfoirés juste pour le plaisir de « démolir une association », mais on a le droit de trouver pitoyable le fait que les enfoirés usent de leur aura pour dépasser le cadre des restos du coeur. J’avais trouvé très choquant par exemple la campagne « LE TELECHARGEMENT ILLEGAL, C’EST PAS BIEN », martelé à chaque concert pendant des années, en mode « on vous dit ça parce que c’est important que les enfoirés vendent pour la bonne cause, mais bon en même temps on dit ça aussi pour Patrick Bruel et M. Pokora… ». Je trouve que l’esprit des restos du coeur est absent dans cette chanson, et je suis triste de ce que les enfoirés ont fait.

  • Reply YM 26 février 2015 at 22 h 00 min

    C’est dommage, sur le fond, ton discours est juste, mais sur la forme, tu fais comme eux ! Tu reproduis le même discours à l’envers, la même dialectique, la même agressivité et la même naïveté. Ex aequo ! Arrêtons tout simplement d’opposer les générations et tentons de vivre…

  • Reply TontonK100d 26 février 2015 at 22 h 09 min

    Le débat jeune/vieux, c’est un peu comme public/privé… sans aucun intérêt.

    • Reply john doe 26 février 2015 at 23 h 40 min

      Ce genre de phrase balancée comme sanction d’un texte pareil, c’est toujours magnifique, ca apporte que dalle mais on a l’impression d’avoir de l’importance. Bravo.

  • Reply drum 26 février 2015 at 22 h 29 min

    j’ ai vraiment adoré ta critique et analyse !! merci !!

  • Reply jim 26 février 2015 at 22 h 56 min

    Je valide ton analyse man. Ces enfoirés n’ont pas volé leur surnom.
    PS : elle a l’air cool ta maman, tu me donnes son 06 ?
    Bisous

  • Reply Jean Cule 26 février 2015 at 23 h 24 min

    Pourquoi tu nous chies de la merde sur les enfoirés ? D’une part, ce sont des artistes. Certains ont bien réussi leur vie et je ne le nierais pas. MAIS… Sans Coluche et eux à ses « posthumes » côtés, nous n’aurions pas, ici en France, une association magnifique qui se démène chaque année pour aider les personnes en difficulté ! Coluche le disait : C’est intolérable que des gens meurent de faim et de froid.

    Pourquoi craches tu sur les enfoirés ? Que fais-tu de ta minable vie ? Participes-tu au moins au téléthon ou aux restos du Coeur ? Ou encore à d’autres associations caritatives ? Non, tu considères que ta vie ne mérite pas que tu investisses un peu de ton coeur et de ton temps (car le temps c’est de l’argent) pour d’autres personnes que ton pauvre nombril !!!

    Le jour où tu auras la même vie que ces artistes (c’est à dire bien gagner ta vie et faire de ton travail une passion) et que tu sauras toujours garder la main sur ton coeur (en participant au moins une journée par an à faire du caritatif), tu pourras ouvrir ta gueule sur des sujets similaires à critiquer dans ta société. En attendant, fermes ta gueule, tu pues, marches à l’ombre ou crève !

    Maintenant, comme Internet est devenu à la fois un outil magnifique pour s’exprimer, tu as le droit de donner ton humble avis, mais je pense qu’il te manques le respect, chose que tes parents ont du oublier de mettre dans ton petit crâne d’irrespectueux incongru inconscient et incapable !

    Puisque tu parles de misère, de jeunes qui ont rencontré la misère et se confrontent aux « vieux », tu seras bien content le jour où tu goûteras amèrement à la case chômage et pauvreté, que des gens comme les Enfoirés, soient les seuls à se démener pour obtenir un budget et des ressources pour te nourrir voire te loger. Crois-tu que l’Etat en a quelque chose à faire de ton cas ? Deviens marginal et découvres à quel point tu n’es qu’un grain de sable inutile dans cet océan où les gens évoluent souvent dans l’individualisme et le pouvoir sur les autres hommes.

    • Reply Han 27 février 2015 at 0 h 03 min

      Merci ! Enfin quelqu’un qui a la pleine conscience des choses ! Cela me rassure de voir que je ne suis pas le seul à avoir honte des propos de ce type !

    • Reply Raphael 27 février 2015 at 0 h 34 min

      On ne crache pas sur les enfoirés, on critique leur chanson et son message. Il est quand même possible de faire remarquer aux « chevaliers blancs » les tâches sur leurs destriers…

  • Reply Jean Cule 26 février 2015 at 23 h 32 min

    Après ca reste du spectacle, de la chanson, il faut arrêter de penser qu’il s’agisse forcément d’une moral à prendre au premier degré. C’est comme croire que « Vas niquer ta mère » était une insulte exigeante réaliste !

    Quelle morale devrais-tu garder du seul jour dans l’année où tu peux voir le spectacle des Enfoirés ? Bah, que pour 364 jours de tristesse, de misère, de solitude, tu as 1 jour par an pour suturer les souffrances dans ton coeur et faire la paix avec toi même, pour oublier ta situation de merde un moment et t’évader (car pas tout le monde peut s’offrir des vacances, un resto, un concert …).

  • Reply Han 26 février 2015 at 23 h 59 min

    On reconnait là toute la mentalité française… Critiquer les gens qui ont de l’argent, réussi. Sérieusement, arrêtez… Ces gens tirent profit de leur notoriété pour une bonne cause. S’il ne le font pas, qui d’autre ?
    Vous vous octroyez le droit de donner une morale à des gens qui essayent de faire bouger les choses (bien que les choses risquent de ne pas changer dans les années à venir), alors que vous ne faites rien.
    Trop de négativisme, pessimisme, rancœur…
    Si ces gens ont de l’argent c’est qu’il ne sont pas restez devant leur ordinateur à débiter leur humeur, et ont osé prendre des initiatives, des risques. Ils sont ce qu’ils manquent à la France, de l’audace. Allez aux Etats-Unis, vous verrez que les gens qui ont de l’argent sont perçus comme des gens qui ont réussi, des modèles à suivre. Il n’a aucune antipathie envers ces personnes.
    Alors avant de parler, réfléchissez à ce que vous êtes, si vous faites quelque chose pour changer les choses, si vous faites du bénévolat (comme ils font, et oui l’argent n’est pas leur motivation !). Il est toujours facile de parler sur quelqu’un alors qu’on ne vaut pas mieux… surtout devant son PC dans l’anonymat.
    A bon entendeur.

    • Reply jacbarberousse 27 février 2015 at 1 h 50 min

      Aux États-Unis, quand un musicien réussi, c’est qu’il est bien au dessus du lot (dont la moyenne est déjà bien superieure à la France, grâce au gospel à l’eglise, entre autre, à la culture du jazz et de grand arrangeurs comme quincy jones qui sont considérés comme des maîtres, on a pas ça chez nous…). Même si cette tendance est de moins en moins présente, on ne peut pas du tout comparer Bruel (qui n’est pas chanteur) et par exemple un stevie wonder, prince ou même beyonce…. Il y a plein de talent en france et ces gens, pour la plupart n’ont rien à faire sur le devant de la scène… Bref je parles juste de musique…

      • Reply jacbarberousse 27 février 2015 at 1 h 52 min

        Ah oui et je suis musicien pro, et je fait régulierement des concerts caritatifs pour rien… J’en fait pas tout un plat, c’est normal ! Nous musiciens, sommes la pour ça, rendre le monde un peu moins triste et affligeant…

  • Reply John doe 27 février 2015 at 1 h 09 min

    Le thème de l’an prochain c’est l’ « assistanat » et dans le clip ils vont reveiller des chomeurs qui dorment sous les ponts pour slammer sur le deficit publique.

    Il faut voir ces chansonnettes ridicules comme autant de cris d’appel aux artistes qui ont du coeur, jeunes comme vieux, de « se bouger » et de faire un collectif alternatif et de mettre ce tas de cons au rencard.

  • Reply VIDÉO. Les Enfoirés et le clip de “Toute la vie” agacent les … | Health Insurance for Expatriates 27 février 2015 at 1 h 57 min

    […] se sont indignés de la caricature dressée par la chanson. Le blogueur Guillaume Natas[5], a été l’un des premiers à la condamner[6] en la qualifiant de “monument d’indécence” et même de “délire de […]

  • Reply Joey Tard 27 février 2015 at 2 h 39 min

    Merci pour votre message en réponse au mien Marine LB, je prends et comprends aussi votre point de vue sur le côté  » déplacé  » des propos tenus par les enfoirés aux jeunes.
    Pourtant on peut le voir aussi du côté  » verre à moitié plein « , dans le sens où le merdier que nous vivons tous actuellement ( sauf les 1 % des plus riches sur la planète, les multifriqués, donc ), n’est pas une fatalité, mais peut être juste un passage, comme il y’en a déjà eu malheureusement beaucoup dans le passé, l’histoire le prouvant. .
    En effet, j’ai fais écouter et regarder le clip à mes enfants qui ont 12 ans et leur ai posé la question ce qu’ils ressentaient en le découvrant.
    Les enfants ont souvent des réponses surprenantes, en fait ils ressentaient surtout de l’espoir donné par les enfoirés. Comme quoi, même si c’est dur et tout va mal, les jeunes avaient toute la vie pour bouger et changer les choses. En gros leur avenir leur appartient, et que tout est toujours possible, malgré les apparences.
    D’ailleurs les enfoirés le disent à la fin du clip, de bouger. Car on pourra cracher et reprocher tout ce qu’on veut aux vieux qui nous ont mis dans ce pétrin, les seules personnes qui changeront quelque chose, seront celles qui un jour auront su se retrousser les manches et arrêté de jeter les fautes sur Pierre, Paul ou Jacques.
    En effet, on a tous en nous le pouvoir de pouvoir changer notre destin à chaque instant, suffit d’y croire, ceux qui ont réussi ont été hermétiques à la sinistrose et au constats négatifs je pense.
    C’est peut être un peu naïf comme raisonnement avec quelques raccourcis, mais on connait pourtant tous une ou des personnes pour qui le vent à tourné quand ils se sont donné les moyens de changer des choses dans leur vie.
    Bref, pour retourner à notre sujet, le clip des enfoirés, je pense qu’on peut donc interpréter leur message comme ça, car je vois mal Goldman avoir tourné du côté Sarko, c’est un homme avec des vraies valeurs humaines, même s’il peut être parfois maladroit. Mais j’ai confiance dans l’esprit avec lequel il a surement écrit cette chanson. 🙂
    En tous cas, maladroit ou pas, je souhaite toujours que ses spectacles et chansons plaisent toujours, il reste un des derniers dinosaures en France, faisant partie de ces générations comme Coluche, Renaud ou Balavoine qui mettaient leur art au service des justes causes, l’humain étant en première ligne.
    Bien loin de ces générations de pseudos artistes faisant d’avantage la promotion de portables , tablettes, Iphones ou autres trucs de marques bien tendances dans leurs clips, miroir de l’époque du « posséder des choses pour exister « . Mais ça, c’est encore un autre débat… 🙂

  • Reply Vince 27 février 2015 at 5 h 28 min

    Merci pour ce billet, ça fait du bien d’entendre ce son de cloche de temps en temps, même si ça mériterait d’aller un peu plus loin vu comment une partie de cette génération d’attardés mentaux a pourri, et continue à pour, toutes les suivantes.

  • Reply Candy 27 février 2015 at 8 h 12 min

    Comment la simple chanson d’un père d’ado ayant visiblement du mal à vieillir devient stupidement un moyen pour des « non-riches » d’exprimer leurs haines, leur pessimisme, leur jalousie envers les autres?
    On dit de l’individualisme mais en tout cas, ça a l’avantage:
    De regarder son nombril au lieu de tjrs chier sur ceux qui ont eu + de chance.
    …Et de ne rien attendre de personne.

    En tout cas bonne chance à vous pour l’avenir (et ne doutez pas de ma sincérité, ce serait trop con).

    Si vous voulez comparer, pensez aux centaines de générations passées qui ont eu beaucoup moins de chance que celle qui arrive.
    Et ne soyez pas surpris de voir des personnes qui, ayant déjà eu trop de problèmes avec des gens comme vous, vous diront:
    « moi, j’ai aidé mais j’aide plus, je profite du temps compté qu’il me reste et moi et mon indécence on vous emmerde! ».

    Aux jeunes, je dirai volontier que d’autres payent leurs études, que si ça n’aura pas servi à « produir » ça les a enrichi intellectuellement, alors que ces gens ont, eux, juste besoin d’un plombier ou d’un médecin à la campagne.
    Les enfants gatês ça veut tout c’est bien connu. (J’ai pas dit que vous l’êtiez, pas forcément). Y’en a qui travaillent à 12ans !

    Merci JJ, tu auras bercé presque toute ma vie.

  • Reply Gilles 27 février 2015 at 8 h 24 min

    « la chanson de cette année est réac’ et grossière ».
    Le ton de l’article, bourré d’insultes, est dans la même dynamique.

    Je ne comprends pas l’utilité de ramener la chanson à ses auteurs, évidemment qu’eux n’ont pas eu les mêmes problèmes que la plupart des gens des classes moyennes et populaires, ce qui compte c’est le message d’espoir qu’il y a derrière. C’est le même principe que « Je veux »-Zaz, « j’irai au bout de mes rêves »-Goldman, « les murs de poussières-Cabrel », … Qui prônent une vie immatérielle au profit de rêves, d’amour et de liberté. Oui mais euh, il a facile à dire Goldman, il y en a plein qui ne pourront jamais atteindre leurs rêves: qu’il aille « se faire chier sur la gueule » comme dirait un auteur lu très récemment. C’est non constructif et puéril.

    Personnellement, je préfère avoir 25 ans maintenant que dans une époque où les perspectives d’avenir des jeunes étaient cloisonnées, où ceux-ci étaient condamnés à s’engager pour toute leur vie dans un emploi, un secteur. On a maintenant les possibilités technologiques de diminuer le temps de travail, laisser le temps à un plus grand nombre de s’émanciper par le sport, l’art, la culture, … Il faut d’abord se battre pour mettre en place ce système et résoudre les iniquités mais c’est possible !

    Ah oui, j’aime bien cette chanson! Ca fait toujours plaisir de voir en scène des artistes authentiques comme ceux-là.

  • Reply Hibou 27 février 2015 at 8 h 29 min

    Stop it please !
    Franchement, cette « chose » ne mérite ni « débats musicologiques » – genre : « Goldman était pourtant un grand mélodiste »-… – ; ni esthétique – no comment… – , ni bovarysme associativo-militant à la recherche du chaînon manquant entre Colucci, les restos du coeur et Mimi Mathy…
    Cette « chose » est une misère Open-Source.
    Symptome jusqu’au ridicule d’une histoire immédiate : les vieux de la « société du spectacle » sur une estrade, face à une jeunesse « télé-symbolisée » qui quête du sens…
    Les vieux compensant la distance – 3 bons mètres, deux estrades – par un choeur de bien-pensance, bête et épocal.
    Tous réunis – Zazie, Bénabar, Amel Bent, Zaz, Marc Lavoine…- pour un nouveau tour de piste.
    Fin de la communion du mois de janvier.
    Fin de l' »union naationale » ».
    Appel prétentieux et pathétique.
    Aspiration des vieux par le trou d’air vertigineux de la bonde du bidet.
    L’aspirateur s’appelle Marine.
    Un hymne involontaire aux jeunes Djihadistes en quête de sens.
    Il va falloir trouver autre chose…

    • Reply Hibou 27 février 2015 at 9 h 01 min

      Stop it please !
      Franchement, cette « chose » ne mérite ni « débats musicologiques » – genre : « Goldman était pourtant un grand mélodiste »-… – ; ni esthétique – no comment… – , ni bovarysme associativo-militant à la recherche du chaînon manquant entre Colucci, les restos du coeur et Mimi Mathy…
      Cette « chose » est une misère Open-Source.
      Symptome jusqu’au ridicule d’une histoire immédiate : les vieux de la « société du spectacle » sur une estrade, face à une jeunesse « télé-symbolisée » qui quête du sens…
      Les vieux compensant la distance – 3 bons mètres, deux estrades – par un choeur de bien-pensance, bête et épocal.
      Tous réunis – Zazie, Bénabar, Amel Bent, Zaz, Marc Lavoine…- pour un nouveau tour de piste.
      Fin de la communion du mois de janvier.
      Fin de l’ »union naationale » ».
      Appel prétentieux et pathétique.
      Aspiration des vieux par le trou d’air vertigineux de la bonde du bidet.
      L’aspirateur s’appelle Marine.
      Un hymne involontaire aux jeunes Djihadistes en quête de sens.
      Il va falloir trouver autre chose…

  • Reply Hibou 27 février 2015 at 9 h 07 min

    Stop it please !
    Franchement, cette « chose » ne mérite ni « débats musicologiques » – genre : « Goldman était pourtant un grand mélodiste »-… – ; ni esthétique – no comment… – , ni bovarysme associativo-militant à la recherche du chaînon manquant entre Colucci, les restos du coeur et Mimi Mathy…
    Cette « chose » est une misère Open-Source.
    Symptome jusqu’au ridicule d’une histoire immédiate : les vieux de la « société du spectacle » sur une estrade, face à une jeunesse « télé-symbolisée » qui quête du sens…
    Les vieux compensant la distance – 3 bons mètres, deux estrades – par un choeur de bien-pensance, bête et épocal.
    Tous réunis – Zazie, Bénabar, Amel Bent, Zaz, Marc Lavoine…- pour un nouveau tour de piste.
    Fin de la communion du mois de janvier.
    Fin de l’ »union naationale » ».
    Appel prétentieux et pathétique.
    Aspiration des vieux dans le trou d’air vertigineux de la bonde du bidet.
    L’aspirateur s’appelle Marine.
    Un hymne involontaire aux jeunes Djihadistes en quête de sens.
    Il va falloir trouver autre chose…

  • Reply gaufrette 27 février 2015 at 9 h 33 min

    Faire toute une polémique pour cette chanson. Ne serait-elle pas en train de nous montrer que le verbe est facile, mais se bouger reste, pour certains et certaines, un mot inconnu de leur vocabulaire. Se planter devant son ordi, sa play, sa télé… c’est pas ça la vie. Il faut aller de l’avant et arrêter de jouer les éternels caliméro. Oui, la vie est dure, mais je n’aurais jamais voulu d’une vie facile où tout m’arrive tout cuit. Il ne faut surtout pas se tromper de combat. J’ai auprès de moi une jeune de 20 ans qui n’est pas du tout choquée par cette chanson. C’est une jeune personne qui en veut, qui s’est battue et se bat encore pour arriver à ce qu’elle veut. Et pourtant, elle a rencontré bien des embûches, mais elle n’a jamais mis ça sur le dos des autres. Elle s’est relevée et continué la bataille. Alors, jeunesse, protestez, revendiquez, manifestez… mais avancez, ne regardez pas ce que votre voisin a de plus que vous, vous perdez du temps. Courage!

    • Reply Raoul 27 février 2015 at 11 h 41 min

      Mouais mouais mouais… garde ta leçon de morale pour toi. SI tu commencer par te bouger pour réparer le monde pourri que tu nous as construit.

      Ah oui, comme tu le dis : c’est plus facile de rester derrière son ordinateur à faire la morale aux nouvelles générations.

      • Reply John Doe 27 février 2015 at 13 h 44 min

        Tout comme il est facile de rejeter la faute sur les autres en permanence plutôt que se remettre en question…

        Le monde évolue, les gens aussi, mais pas forcément dans le bon sens.
        On en reparlera avec vos enfants dans 20 ou 30 ans, on verra ce qu’il pense de votre génération et de ce que vous avez accompli.

        • Reply celine 27 février 2015 at 14 h 16 min

          Putain, mais vous le faîtes exprès ?
          Qui est responsable de la pollution, les jeunes d’aujourd’hui ?

          Qui est à la retraite sur le dos des autres ? Les jeunes d’aujourd’hui ?

          Par ailleurs l’indécence de voir ces putains de stars millionnaires donner des leçons aux crèe la faim me donne envie de vomir !

          • Al 28 février 2015 at 0 h 40 min

            « La critique est aisée mais l’art est difficile ».
            Il y a des élections en 2017, présentez vous, révolutionnez le système des retraites et l’écologie au lieu de gueuler. Faites part de vos solutions miracles à la bande d’ignorants que nous sommes. Expliquez nous comment vous faites pour vivre sans polluer… On va bien rigoler je pense !

    • Reply Mo 27 février 2015 at 13 h 59 min

      Nous pourrions nous battre pour ne pas avoir à payer vos retraites et votre sécurité sociale… Vous nous avez bien niqués avec votre système par répartition. Et encore je fais partie d’un minorité de jeunes qui gagnent « confortablement » leur vie, je n’imagine même pas comment ce doit être pire pour la majorité des jeunes qui enchaînent des CDD au SMIC. Quand je vois les années d’études que j’ai faites, les sacrifices que j’ai consentis sur ma vie sociale et ma santé pour aboutir au final avec un travail insipide, sans intérêt, sans stabilité et sans avenir. Quand j’imagine que je vais travailler 30 ans pour mon banquier pour acheter une cage à lapin où je n’aurai pas de place pour avoir des enfants, que plus j’essaie de m’élever plus je suis matraqué d’impôts, que je n’aurai probablement jamais de retraite si je survis jusque là, je me dis qu’au final j’aurai mieux fait de faire punk à chien, au moins je n’aurai pas été trahi. De toute façon comment protester quand nous sommes en minorité, face à de vieux reac encrassés dans leur bêtise qui croient que le monde fonctionne toujours comme pendant les trente glorieuses. Bon au moins j’aurai la satisfaction de ne plus payer pour une génération qui me chie dessus quand je me serai expatrié. Je reviendrai peut-être quand les papys-boomers auront tous crevés, l’immobilier sera moins cher… En attendant comme disait l’article, ayez au moins la décence de crever en silence, gras, heureux et repus du pillage que vous avez effectués sur notre dos, et n’ouvrez pas votre gueule pour vomir votre fausse morale dégoulinante de mièvrerie et de connerie.

      • Reply Sinadro 27 février 2015 at 15 h 10 min

        Merci !

    • Reply Ellynn 27 février 2015 at 14 h 06 min

      Elle a 20 ans…. Quand elle verra à 25 ans qu’elle a pataugé dans la semoule, fait des études (un bac +5 en scientifique c’est pas rien il me semble, ben maintenant si, en mangeant juste des pâtes parce que papa / maman sont pauvres) pour rien, qu’elle se rendra compte que son rêve de maison part en fumé, que pour vivre elle est obligé de travaillé en étant sous payé avec aucun avenir d’évolution et des vacances « sur le fil » alors qu’elle a sacrifié une partie de sa vie à cette cause, elle changera d’avis. Elle aura peut être de la chance, mais ça ne sera pas la majorité….

  • Reply Sam 27 février 2015 at 9 h 40 min

    Ferait-on le même procès à un auteur qui, dans un roman, rapporterait ce dialogue (qui existe en vrai dans la société)? N’a-t-il pas le droit d’être chanté et mis en scène?

    Faut-il que les jeunes soient mal dans leur peau pour se sentir dénigrés par des gens qui donnent de leur temps pour faire du bien?

    …Y aurait-il une forme de jalousie du succès de cette troupe?
    Les gens tristes parce qu’ils ne font rien n’ont pas à reprocher le plaisir que vivent ceux qui le reçoivent du bien qu’ils font.

    • Reply matj 27 février 2015 at 10 h 14 min

      « Faut-il que les jeunes soient mal dans leur peau pour se sentir dénigrés par des gens qui donnent de leur temps pour faire du bien? »
      – oui ils sont mal dans leur peau
      – pour faire du bien ou se faire de la pub ?

      • Reply Loule 27 février 2015 at 18 h 19 min

        Faire de la Pub? A qui, à Goldman?

        Il a arrêté sa carrière personelle il y a de cela plus de 5 ans et les fonds collectés servent exclusivement à donner à manger au moins heureux d’entre nous. Qui eux auront au moins la reconnaissance du ventre.

        Qu’il est facile de critiquer et de justifier sa propre inaction par les soit-disants manquements de ses ainés ou de créer une polémique sur une simple chanson juste porteuse d’espoir. Nous verrons dans quelques années ce que ce vous aurez fait de votre monde…. avec une telle mentalité de merde, ca promet …

  • Reply Lol 27 février 2015 at 10 h 48 min

    Et si tu sortais de ton ordinateur pour aider les restos au lieu de les critiquer, pardon, de les insulter ?
    Ils ont au moins le mérite de rapporter des fonds, même si ce qu’ils font peut être critiquable.
    Le message est pourtant clair, on n’a rien sans rien, ce n’est pas en restant bloqué dans son salon derrière son ordinateur à regarder les derniers gadgets qui vont encombrer ton appart’ qu’on peut faire avancer les choses, une grande majorité de jeunes d’aujourd’hui ne cessent de se plaindre, il faudrait que tout leur tombe tout cuit dans la bouche, mais c’est pas ça la vie, celui qui attend un boulot peut encore l’attendre, il ne viendra pas à lui, ou alors ce sera un boulot de merde et une nouvelle raison de se plaindre.
    Mais, cessons de faire des généralités, il y a aussi des jeunes qui se bougent le cul pour réussir … et qui réussissent, heureusement.

    • Reply Un jeune (un vrai). 27 février 2015 at 11 h 25 min

      Vous avez une vision fantasmée de la jeunesse française.
      Après, je ne saurais dire si c’est inconscient, ou si c’est une rationalisation tout à fait réfléchie destinée à rabaisser la jeunesse pour mieux vous sentir.

      Toujours est il que vous racontez de grosses conneries.
      Déjà, y a pas mal de jeunes bénévoles aux RdC. Et eux, ils sont bénévoles. Ils n’ont aucun retour financier sur leur engagement. Contrairement aux enfoirés qui, eux, sont intéressés car ils bénéficient à travers leur « engagement pur et sincère » d’une pub très conséquente.

      Ensuite, beaucoup des jeunes qui se plaignent aujourd’hui SE BOUGENT et ont de bonnes raisons et toute la légitimité de se plaindre. Parce qu’on peut s’indigner sans pour autant être un branleur qui passe ses journées sur son canapé à jouer à la playstation en se grattant les roubignolles.
      Concernant mon cas personnel : je suis diplômé BAC+5 d’une grande Université parisienne, j’ai fait plusieurs stage, un M2 professionnel en apprentissage décroché avec mention.
      Ça fait 5 ans que je trime comme un malade, l’année dernière je partais de chez moi à 7h30, et j’y rentrais à 22H30. Tous les jours de la semaine.

      Et pourtant, ça fait bientôt 6 mois que je suis au chômage. J’ai envoyé environ 150 CV, je n’ai été reçu qu’à deux entretiens (dont 1 téléphonique). Le reste du temps, les services RH ne daignent même pas me répondre, ne serait-ce que pour me donner une réponse-type négative, histoire d’être fixée.

      Le problème, c’est que, dans ma branche notamment (mais ce n’est pas la seule), les entreprises ne recrutent quasiment que des stagiaires et des apprentis. Aucun véritable emploi (même pas de CDD) ou presque pour les juniors.

      Le simple fait de vouloir trouver un emploi, un véritable emploi, après ses études est aujourd’hui perçu comme de l’impudence, voire pire, du carriérisme mal placé.

      Donc ne vous en déplaise, nous avons parfaitement le droit de nous indigner face au mépris systématisé dont nous faisons l’objet.

    • Reply Daf 27 février 2015 at 13 h 19 min

      bonjour Lol,

      Personnellement j’étais un peu dans le cas de « un jeune (un vrai) ». Et c’est justement les productions commerciales « merdiques » (je suis désolé, c’est un peu péremptoire et pas très argumenté comme jugement mais je n’ai pas le temps de développer) des Enfoirés qui m’ont dissuadé de devenir bénévole aux Restos du Coeur pendant une période de chômage. A la place j’ai été bénévole au Secours pop…

    • Reply Orane 27 février 2015 at 15 h 45 min

      « Ils ont au moins le mérite de rapporter des fonds, même si ce qu’ils font peut être critiquable. »

      Dis-moi, connais-tu combien ils déboursent pour leur tournée et combien ils gagnent en retour ? Ce n’est pas joli, joli.

      Et les Enfoirés, ces « enfoirés » de bourgeois comme l’a si bien dit Coluche (regarde l’origine du nom si tu ne me crois pas), n’ont pas à nous faire la morale et nous disant qu’il faut nous bouger pour notre avenir. Eux, leur avenir est sûr, ils ont du fric plein les poches, ils ne peuvent pas comprendre nos craintes à nous, les jeunes venant de famille moins aisées.

      • Reply Loule 27 février 2015 at 18 h 35 min

        Ah? parceque tu es dans le secret des financements des Enfoirés toi?
        Gros mytho va….

  • Reply Jean Grillo 27 février 2015 at 10 h 55 min

    Hahaha.
    Merci pour ce billet. Merci pour les insultes et les formules vulgaires non politiquement correctes, répondant à une violence bien plus grande, à savoir les propos de cette daube de ces « artistes authentiques » (!).
    Manquait plus que Bernard Tapis et c’était le fist-fucking* premium.

    Merci donc de continuer à dire que c’est de la merde, un discours dégueulasse, un foutage de gueule en règle, un grand n’importe quoi.

    * : cf. néolibéralisme, main invisible.

    • Reply Daf 27 février 2015 at 12 h 50 min

      main invisible d’Adam Smith = fist-fucking* premium… Ah ah ! Merci de m’avoir fait rire. Je remarque par la même occasion qu’il suffit de changer 2 lettres pour que Bernard Tapis devienne Bernard Maris… Tapis vivant, Maris mort c’est encore un coup de la main invisible…

      • Reply Jean Grillo 27 février 2015 at 20 h 02 min

        Sans aucun doute !
        B. Maris d’ailleurs, expliquait bien dans le documentaire « L’Encerclement », que cette expression (utilisée une fois dans tout le bouquin) par A. Smith a été complètement détournée par la suite et ce qu’on lui attribue aujourd’hui n’a rien à voir avec ce pourquoi Smith l’a utilisée.
        Et donc même si ça me permet de faire des blagues, fallait bien que je rende hommage à Maris vu que tu en parlais !

  • Reply mogow 27 février 2015 at 11 h 09 min

    La connerie endort et le bon sens réveille.
    Il n’y a pas que les billets de banque qui font avancer la cause, ce billet de blog le fait aussi très bien 😉

  • Reply john doe 27 février 2015 at 11 h 09 min

    En quoi la critique grossière et égo-centrée d’une personne ayant un à-priori négatif a-t-elle de la valeur ?

    • Reply Raoul 27 février 2015 at 11 h 38 min

      Connaissez-vous la définition de « a priori » ? J’en doute puisque vous ne savez même pas l’écrire sans faire de faute.

  • Reply Steph doe 27 février 2015 at 12 h 29 min

    Hallucinante cabale anti enfoirés : le prétexte aujourd’hui en est cette chanson écrite par Jean Jacques Goldman, mettant en scène un échange sous forme de dialogue entre des « jeunes » et des « moins jeunes ».
    Premier argument lu ici là : « aider les plus démunis ? Mais les enfoirés s’en tamponnent depuis longtemps ;..voire ils s’en sont toujours tamponnés »…Bien sûr.. et la preuve : qu’est ce que vient faire une chanson s’adressant aux jeunes dans le cadre d’une manifestation dont le but est de récolter des fonds pour les plus démunis par le biais des Restos ?…Ah ben oui…CQFD une première fois…bon, on a juste oublié que les chiffres du nombre de personnes en France vivant en dessous du seuil de pauvreté sont sans cesse un peu plus étoffés par le nombre de « jeunes », étudiants ou autres, qui en sont réduits à faire appel aux restos du cœur…j’ai pas les chiffres sous les yeux…méa culpa… mais j’ai une mémoire plutôt bonne et je lis beaucoup : et comme un con, j’avais cru comprendre que le nombre de « jeunes » à la rue devient de plus en plus alarmant…et suit la courbe du chômage qui touche essentiellement…ah ben ouais merde : les « jeunes »… (au passage faudra qu’on redéfinisse ce qu’est un jeune mais faudra pas oublier non plus qu’on redéfinisse aussi alors qui ils ont en face sur ce coup : un coup des « vieux », un coup des « starlettes »…)
    Tiens d’ailleurs, d’aucun n’auront pas manqué de fustiger d’emblée cette mise en scène, jugée illégitime car à priori « réac »…ben oui, et là on rentre doucement dans le deuxième argument : ce vieux Kad Mérad, trop investi dans sa propre com, cette Mimie Mathy, n’en parlons même pas, il paraît même qu’elle est raciste…et les autres…les autres….Gavés de pognon à ne plus savoir qu’en faire, et qui passent leur temps à chanter pour vendre des albums plus pour leur pub que pour les bénéfices reversés à la cause qu’il ne défendent pas…puisqu’ils ne pensent qu’à eux…CQFD…le fric attire le fric, même Goldman tiens c’est bien connu, il en a besoin de faire sa pub le JJG, il en a besoin de tout ce pognon généré par les Enfoirés…bon moi perso, légèrement au courant du nombre de gonzes pour qui il a écrit des albums dont il tire encore de confortables royalties (y’a qu’à voir pour qui et combien de millions d’albums et d’euros ça fait), je suis même pas sûr qu’il en perde pas, des sous, en se faisant chier avec les Enfoirés, au vu de ce qu’il engrange rien qu’en se servant une tasse de café tous les matins…
    Allez, en filigrane, un peu grossi, est soulevée notamment la présence, au sein de l’équipe des vieux, de jeunes (ou pas encore) trentenaires au milieu de baby boomers multimillionnaires. Allez… je me lance : j’avoue ne pas encore avoir bien saisi l’intérêt de préciser ce point si ce n’est d’en faire, de façon assez nébuleuse, un possible argument de l’illustration que cette chanson est sinon« anti-jeune», tout du moins réac . Car au-delà du fait que si elle n’était pas aussi facile à utiliser, et pour le coup, si elle ne venait pas, en étant simplement exprimée, anéantir en un instant l’idée qu’elle est sensée défendre, à savoir donc que la chanson est « anti-jeune » et chantée par des réac, on peut effectivement penser que cette remarque illustre plutôt à quel point, dans l’esprit de certains, la réussite est forcément l’apanage du réac. Et bien oui..CQFD aussi non ? : Ils sont jeune ou merde M.POKORA et ZAZ ? mais on s’en cogne, parce qu’ils sont des jeunes que le pognon a rendu réac….Cette chanson serait donc « anti-jeunes », dans la mesure où on est bien d’accord, M.POKORA et ZAZ ne sont pas du bon côté de la barrière…ça c’est un sacré argument. Parce que si c’est pas bien compris de ma part, je vois pas trop la raison de soulever expressément ce point qui justement à mes yeux est plutôt un contre-argument. Tordu non ?
    Bon le meilleur pour la fin, en tout cas moi, je suis encore dubitatif devant tant de mauvaise foi à la lecture de tant de critiques sur la base d’une chanson dont on a bien voulu étudier à charge l’esprit réac, vraisemblablement en ne lisant que la moitié des paroles de la chanson. Ah ben oui…je persiste : les critiques que je lis depuis hier sont illustrées par les « réponses » apportées aux « questions « des jeunes »…comme autant de preuves à charge…Mais qui a écrit ces putains de réponses ? c’est un scandale…ah pardon : le même qui a écrit les questions ?
    Mais tienstienstienstienstiens…j’ai un problème d’un coup là : je vois plus très clair : autant de fiel sur la foi des paroles de la chanson, tant de levées de boucliers sur la base « ce qu’on a on ne l’a pas volé » ? Ben ouais parce que c’est pas Jean Jacques qui a écrit les question les gars, lui il a écrit que les réponses….quel enfoiré lui et ses potes. Quelle insolence…même pas foutu de répondre gentiment aux questions ….Bon en fait ça c’est passé comme ça : un jour il a reçu 10 lycéens qui leur ont tendu des questions, et lui il a appelé ses potes réac et ils ont répondu; Bon, y’avait une caméra qui passait par là et ils ont fait un clip pour gagner du pognon du coup.
    L’histoire de la chanson écrite pour illustrer un dialogue entre des « jeunes » qui constatent qu’ils ont le chômage et des vieux dont la génération avait le plein emploi, c’est des conneries…
    Bon, c’est le problème d’internet voyez-vous ? Internet devient une arme de destruction massive de la pensée, un outil formidable avec lequel chacun peut mener à charge tous les procès d’intention qu’il souhaite parce qu’il aura décidé que tout ça, ça pue…c’est exactement ce que moi-même je veins de faire, et je vous en remercie tous.
    On pense avoir le pouvoir derrière son clavier d’iphone, de bouger les foules en invectivant, en polémiquant, en fouinant tous les bons arguments qui permettront à tout un chacun de s’opposer, de dénoncer, d’accuser…on en vient à dire et faire n’importe quoi pourvu qu’on mettre sur pied une entreprise de démolition dont les principaux arguments sont ici : « ils n’ont toujours fait que de la merde parce que c’est de la merde et là on atteint le sommet de la merde ».
    Allez , et merci pour les encouragement à ne pas acheter cet album et du coup d’éviter aux restos d’engranger quelques millions pour servir des plats chauds aux chômeurs, jeunes et vieux. Ben ouais : on va bouder là hein ? tant pis pour les plus démunis, fallait pas nous faire chier à nous les jeunes…vilains adultes !!
    Moi le seul procès d’intention que je fais à ces réac gavés de pognon, c’est celui à charge de vouloir aider avec ce qu’ils ont : leur notoriété tombée du ciel et pour laquelle ils n’ont jamais rien fait. Ben ouais, tout le monde est capable de chanter, danser, faire des films, ils ont juste eu de la chance ces gens, c’est pas normal… (enfoirés qui n’ont même pas été foutus de sauver notre petit cul de jeune et du coup va falloir qu’on se démerde, scandale !!!).
    Par contre, et franchement, si j’étais eux, je me demanderai pas trop longtemps si je dois continuer à me faire insulter parce que j’ai voulu gagner des euros pour les jeunes et les vieux…

  • Reply « Les Enfoirés » : « Toute la Vie » pour rembourser leurs dettes et payer leurs retraites | Contribuables Associés 27 février 2015 at 12 h 31 min

    […] chanson (voir le clip ci-dessus) a été vertement critiquée par ce blogueur, qui a pointé l’irresponsabilité des « Enfoirés », pour la plupart nés lors du […]

  • Reply Raoul 27 février 2015 at 12 h 50 min

    Les vieux aussi devraient apprendre à se bouger. Il n’est pas trop tard pour bien faire et la jeunesse c’est d’abord dans la tête.

  • Reply Nono 27 février 2015 at 13 h 23 min

    J’ai adoré ton article, ton ironie m’a beaucoup fait rire et je partage totalement ton avis ;).

  • Reply Dan 27 février 2015 at 14 h 24 min

    moi je préfère cette version

    http://www.dailymotion.com/video/x2i6wkv_les-enfoires-la-meilleure-parodie-de-toute-la-vie_music

  • Reply AideAuxDemunis 27 février 2015 at 14 h 29 min

    A tous les limités sur Touitteur et autres qui chient sur Les Enfoirés… L’investissement de Jean Jacques Goldman pour l’association via le concert annuel et les CDs contribue à hauteur de 25% des recettes des Restos du Coeur… On peut critiquer la forme (qualité des compositions ou des textes comme ici, etc…) Mais sur le fond, 25% = autour de 3.000.000 de repas par an distribués grâce à un mec qui organise l’événement depuis 1985… Les bien pensants qui se défoulent sur les réseaux sociaux, quel est votre bilan humanitaire en comparaison ? Pathétique.

    • Reply mellier 27 février 2015 at 15 h 49 min

      « Les bien pensants qui se défoulent sur les réseaux sociaux, quel est votre bilan humanitaire en comparaison ?  »
      Ah ? Parce que maintenant il faut faire de l’humanitaire pour exprimer son opinion ?

      Blague à part, ok, partons du principe que c’est un message positif et encourageant et qu’on s’est tous planté sur le sens.

      Un message qui dit « tiens le coup », de la part d’un groupe de gens dont la majorité n’ont plus aucun effort à fournir, voire n’en n’ont jamais fourni aucun vous pensez que ça va marcher ?

      Et même si c’est faux, si la plupart en a quand même chié et qu’on le sait pas, faut pas non plus être une lumière pour deviner que des gens qui, aujourd’hui sont pétés de thunes ne sont pas crédibles auprès de personnes qui galèrent.

      Ne soyons pas de mauvaise foi, admettons que c’est quand même une idée saugrenue de vouloir transmettre un tel message via des « stars »…

      Et si vous trouvez ça dégueulasse, ben dites vous que c’est le prix à payer d’être riche et célèbre. Tu ne parais plus crédible auprès des gens modestes.
      Au même titre que quand t’es jeune, t’es pas crédible dans tes idées et tes revendications parce que t’es jeune et que par définition, un jeune ça bouge pas son cul et ça se plaint (c’est ça nan ?)…

  • Reply Alex 27 février 2015 at 14 h 54 min

    Ou simplement arreter de regarder la télé. Je conseille la vidéo suivante sur youtube qui donne une bonne idée de l’impact des média français. Du moment qu’on essaye d’avoir un minimum d’esprit critique.
    « Horizon – La France a peur: le syndrome du grand méchant monde »
    En fin de compte, c’est un non évènement de personnes qui sont une peu déconnectés de la réalité de l’auditoire. Meme si je pense que l’intention était bonne à la base mais le message passe mal.

  • Reply Bruno 27 février 2015 at 15 h 04 min

    c’est facile de cracher sur des gens qui donnent de leurs temps pour une bonne action
    que le chanson ne plaise pas je peux l’entendre mais de la à cracher sur les artistes en les traitant de Pénible, has been et j’en passe, ça me dégoute
    Je me demande si ceux qui critique font seulement quelque chose pour les restos

  • Reply Dany 27 février 2015 at 16 h 22 min

    Il va falloir que vous appreniez à analyser un texte de chanson et surtout à en discerner le second degré, qui est pourtant évident…

  • Reply lou 27 février 2015 at 16 h 34 min

    bruno, ces artistes en participant à cette chanson « sarkozyste groland »de vieux cons réacs, adhèrent aux idées véhiculées dans cette chanson sinon ils auraient refusé de chanter cette daube. « Sous couvert d’un discours positif et bienveillant envers une jeunesse précaire, la dernière vidéo des Enfoirés témoigne avant tout d’un mépris de classe et d’un culte de la réussite sociale somme toute assez rance. » (les inrocks) et c’est ça qui est choquant, tous ces artistes nantis méprisent les gens.

    Jean jacques goldman a répondu par une lettre, je trouve ça scandaleux que ce type se planque derrière sa petite lettre et prennent les gens pour des cons en disant que c’était du second degré, c’est lâche goldman de se planquer derrière ta lettre lâchement !! Il sort les rames mais ça ne marche pas. En tout cas, moi si on me demande quelles sont les personnalités que je déteste ce sera jean jacques goldman, dany boom qui chante dans cette daube alors qu’il est exilé fiscal (et qu’il a touché une aide de la France pour faire son film) et tous les chanteurs qui ont participé à cette chanson et donc adhérer à ces idées là. Canteloup a participé à cette chanson de merde, la prochaine personnalité qu’il va parodier pourra bien se moquer de lui pour avoir participé à cette chanson « sarkozyste groland ». Ma mère est cinquantenaire et elle trouve qu’il insulte les vieux « de vieux cons réacs », bref, il insulte jeunes et vieux dans cette chanson. Et le vieux qui a 55 ans et qui est au chômage aujourd’hui alors qu’il travaillait encore il y a un an, il doit se sentir bien « raté » en regardant ce clip qui laisse entendre que ce que les vieux ont c’est à cause de leur mérite. Les gens devraient manifester, c’est pas normal de se laisser insulter par des nantis. Si il y a une manif, j’irai.

  • Reply PDLT 27 février 2015 at 16 h 38 min

    Michele Laroque , enfoirée bien connue de las vegas , défiscalisée pour ne pas payer impots en france . rappelons que son mari , Barroin fut ministre des finances ! T’as dit escroquerie intellectuelle ?

  • Reply PDLT 27 février 2015 at 16 h 40 min

    Merci Goldman qui nous apprend que nous devons écouter la chanson à l’envers. Je Cherche un lecteur de cd qui lit , justement les cd musicaux par la fin !! T’as dit enfoiré ?

  • Reply lou 27 février 2015 at 16 h 47 min

    Dany tous les journalistes et les internautes n’ont aucun second degré car ils se moquent tous de son excuse bidon de « second degré », goldman ne s’attendait pas à des réactions aussi vives suite à sa chanson groland, et maintenant, il n’a trouvé que le « second degré » comme excuse bidon pour sortir les rames. D’ailleurs, il se planque derrière une lettre, c’est moins risqué. Mise à part les fans de goldman, je ne vois pas qui va être aussi naif pour gober le second degré.

  • Reply lou 27 février 2015 at 17 h 05 min

    Par contre, moi j’ai donné aux restos du cœur mais par carte bancaire, j’aime les restos, je veux que ça continue, on peut être scandalisé par cette chanson et être pour les restos, c’est pas incompatible. J’ai l’impression que beaucoup de gens ne comprennent pas que le billet de ce blog n’est pas anti restos du cœur, ce billet est anti chanson de « bip » stigmatisante et méprisante.

  • Reply youpi 27 février 2015 at 17 h 08 min

    Bande d’enculés cocaïnés et liftés, la bîte à la main pour une majorité, qui ont profité du système et de leurs fans.

  • Reply Timasse 27 février 2015 at 17 h 13 min

    Moi je dis juste qu’une bande de chanteurs tous bouffis de botox, d’alcool et de drogue c’est pas très crédible pour ramenez des thunes…De l’autre côté des jeunes avec une voix qui n’a pas passé la puberté c’est une arme de destruction massive pour les oreilles….
    Match nul, bal au centre, fin du débat!!!

  • Reply Char Aznable 27 février 2015 at 17 h 42 min

    on t’a cité sur un journal parisien Guillaume d’ailleurs ça m’a fait marrer car ils ont totalement fait abstraction du « genre ». Pour en revenir aux Enfoirés faut remettre un certain nombre de choses à leur place. C’est un truc marketing on ressort les oubliés de la téloche et etc. Ensuite musicalement c’est vraiment de la merde, tu reviendrais 10ans en arrière tu crierais au plagiat tellement t’u serais persuadé que c’est pas goldman qui a fait ce truc lol. Dernier truc, le fond de la chanson, ou les médias se sont emparés d’un « conflit générationnel ». Le truc c’est que c’est pas les vieux qui font l’avenir mais va falloir vous responsabiliser les jeunes, l’avenir ce n’est pas le championnat de ligue 1 s’envoyer des canons et baiser tout ce qui bouge « uniquement ». Les jeunes sont les « ambassadeurs » de ceux qui changent le monde, ceux qui font mentir les vieux qui disent « on peut rien y faire » mais pour cela il faut avoir autre chose que de la gueule, mais des couilles. Commenter un truc sur facebook ça fait pas de toi un intellectuel, faire part de tes états d’âme ne fera jamais de toi un homme, cracher sur la société ne fera jamais de toi un révolutionnaire, tant que tu n’as pas ton plan B. ON pourra toujours se plaindre que les vieux ont saccagé ce que la société leur a donné, mais se plaindre ça reste la facilité, et demain reste à construire. L’humanité c’est une notion bidon tant que vous ne lui donnerez pas un sens propre et noble….

    • Reply Guillaume 28 février 2015 at 13 h 58 min

      Difficile de construire quelque chose dans la situation actuelle…

      Même avec un BAC+5 on trouve difficilement du travail (ingénieur de formation) et même la création d’entreprise est un parcours du combattant (80 heures de boulot par semaine) pour espérer obtenir quelque chose (en cours).

      La situation est au conservatisme et les postes clés bien verrouillés…

      Alors oui on va construire le monde de demain et cette « humanité » de notre côté (mode startup et internet) mais franchement comptez pas sur « les jeunes » pour écouter les « vieux » : le bilan est trop catastrophique pour qu’ils puissent avoir encore un minimum de crédibilité (économique, écologique, philosophique et idéologique, etc) à quelques exceptions près bien entendu.

      Sinon je trouve cette chanson « triste » et « méprisante » en mode « vous êtes jeunes, il vous reste plein de temps pour rattraper nos erreurs ». Au moins on manquera pas de travail hein…. merci 😉

      • Reply John Ronald Reuel 6 mars 2015 at 19 h 54 min

        Les fumeurs : oui ça baisse et certainement grâce au prix qui monte en flèche, certainement pas par une prise de conscience « innée » des jeunes. Cette hausse des prix est faite par le gouvernement (des gens vieux).
        Quelques chiffres :
        En 2010 26.5% des jeunes hommes de 15-19 ans fument… et 42.8% des 20-25 ans et 47.7 pour les 26-34 ans (la population qui fume le plus).
        Pour les vieux on a 20,5% pour les 55-64 ans et c’est le max…
        (Source : Baromètre santé 2010, Inpes) (en mettant les 45-54 ans on a un 32.9%… est on vieux à 45 ans ? oui si on dit que les vieux sont ceux qui ont 10 de plus que soit 😉
        Perso je m’en fout jamais touché une clope, sauf quand un pollueur de fumeur (jeune ou vieux) en jette une par terre devant ma porte de chez moi, et j’ai plus de 34 ans mais moins de 45 ans

        Sur le reste : un billet agressif, vulgaire, même s’il est (peut être) vrai qu’ils doivent être coupés du monde.
        Mais à réfléchir et à chercher sur le net je vois que tu es « Acerbe cynique, critique, polémique, arrogant, brillant, drôle, etc. »
        En fait tu es un gros trolleur de première qui cherche le buzz qui surf sur les « pauvres jeunes » pour en profiter en te foutant royalement de leurs problèmes.

  • Reply Vinc 27 février 2015 at 17 h 43 min

    « Toute la vie pour en chier après une génération qui s’est cru tout permis et qui nous laisse une planète dans un état dégueulasse » mmuummm.. Parce que notre génération la respecte cette planète? parce notre génération, malgré la sensibilisation qu’elle a eu, ne balance aucun papier à terre? Parce qu’on ne se croit pas tout permis. Je pense que nos enfants et nos petits enfants auront le droit de nous envoyer cette même phrase. Et pire, car nous n’avons plus l’excuse de l’ignorance. Juste ça, pour le reste à chacun son point de vue.

    • Reply Hani 27 février 2015 at 22 h 04 min

      Je suis d’accord avec toi, c’est pas notre génération qui peut aller faire la leçon aux anciens en ce qui concerne notre comportement éco-citoyen mdr

  • Reply Luna 27 février 2015 at 18 h 05 min

    Je rêve ou plutôt je cauchemarde…Quel est le problème : le fond, la forme ? Qui parle d’indécence et de « has been » concernant des artistes qui spontanément et de manière in-intéressée donne de leur temps et de leur talent pour une bonne cause. Les critiqueurs de tous poils et mal intentionnés veulent prendre la relève pour récolter des fonds peut-être ?

    • Reply Raoul 27 février 2015 at 20 h 39 min

      Ouais en gros tu ne captes rien à ce qu’il se passe mais tu l’ouvres comme 4.

    • Reply Hani 27 février 2015 at 22 h 04 min

      Bien dit

    • Reply Op 27 février 2015 at 22 h 22 min

      « spontanément et de manière in-intéressée »

      C’est beau tant de naïveté.

    • Reply Benvla 28 février 2015 at 10 h 54 min

      « critiqueurs de tous poils et mal intentionnés »… En quoi la critique est elle une mauvaise intention? Récolter des fonds… tu sais qui donne principalement aux Restos?? Pas les « vedettes » en tout cas. Eux ils donnent du temps pour vendre un peu plus de place de concert de « leur tournée d’adieu » qui recommence tous les ans… En fait ils bossent pour eux mais pour comprendre ça faudrait que tu comprennes que personne il est beau personne il est gentil. Pour tous c’est chacun sa gueule! Sauf peut être quelques exceptions comme l’Abbé Pierre, Gandhi, … L’Etre humain est devenu une saloperie.

  • Reply Helios 27 février 2015 at 18 h 05 min

    C’est tout de même marrant, le billet est presque argumenté, pourrait même passer pour objectif, mais tellment plein de grossièretés faciles que je n’ai pas envie de le prendre au sérieux. Ca fait « in », d’être vulgaire, c’est ça ? Décomplexé, toussa toussa.

    Anyway : Pour une fois qu’ils ne nous sortent pas une reprise au mieux médiocre sur le thème de « être gentil c’est bien, faisez comme on dit mais oubliez qu’on ne se bouge qu’une fois par an », le message mériterait d’être un peu plus étudié.
    C’est quand même la génération des « vieux » qui alaissé la planète, la société et le reste dans un état pitoyable, et bizarrement c’est exactement contre les conséquences basiques que se battent les Enfoirés (les vrais, ceux qui font les permanences tout l’hiver). Oui, c’est infiniment plus simple de grossir le trait en faisant parler les jeunes au nom de tous ceux qui ont été détruits par ce système, et étonnant de mettre toutes les « stars » du côté des « vieux » parce que vu leur ego, difficile de croire qu’ils aient sciemment accepté d’être du côté des salauds, et ça rend la chanson difficile à interpréter. Aveu de responsabilité, voire d’échec de la part de tous ces blaireaux connus ? Chanson vaguement sympathique sur le thème éculé du « vous nous avec laissé la planète dans un état lamentable » ou gros étron *biiiip* comme nous l’annonce Guillaume sans argumenter outre mesure ?
    Mais bon… je m’égare sur un terrain que notre ami Guillaume n’a manifestement pas envie d’aborder (après tout, c’est en effet tellement plus facile de mettre « bite » toutes les lignes plutôt que d’essayer d’être constructif…).
    Bon vent, je suis passé par hasard, on ne m’y reprendra plus !

    • Reply Raoul 27 février 2015 at 20 h 40 min

      C’est ça bon vent.

    • Reply Françoise Vagneux 28 février 2015 at 15 h 38 min

      Merci Hélios et bravo. Le ton de cet article est lamentable de même que le contenu, du reste ! Quel manque de respect et que d’interprétations mensongères ou tendancieuses….

  • Reply bathory 27 février 2015 at 19 h 06 min

    Génération de boutonneux qui veulent tout tout de suite dans le bec voilà ce que dit cette chanson! et je suis d’accord avec elle (même si franchement la chanson est nul). Les gamins se plaignent à longueur de journée alors que les pourri! ohh rassurez vous je ne vous en veut pas, je vous plains même. De toute façon la faute à vos parents qui vous on vraiment mal élevé! heureusement il y a ceux (très peu) qui ne passe par leur vie à chialer qui n’on pas de travail parce qu’il passe leur vie devant secret story!

    • Reply Raoul 27 février 2015 at 20 h 38 min

      Garde tes leçons pour toi.

    • Reply vivi 28 février 2015 at 15 h 54 min

      Ah bon ?!
      Commentaire on ne peut plus étrange ! Qui plus est, n’apporte rien au débat, et, une si petite phrase avec autant de fautes, c’est affligeant !
      Visiblement vous ne côtoyez pas beaucoup de jeunes, tant mieux pour eux.
      Les clips des Enfoirés m’ont toujours désespéré, mais là , c’est le pompon !
      Coluche doit se retourner dans sa tombe.

  • Reply elo 27 février 2015 at 19 h 24 min

    C’est énorme cette musique, ils se foutent de la gueule de qui là?
    C’est tellement facile de remettre toute la misère du monde sur le dos des jeunes, misère qui a commencé bien avant qu’ils soient née qui plus est..
    ils se croient supérieur mais j’aimerais bien les y voir a notre place, dans une génération ou on nous fait clairement comprendre que sa ne sert plus a rien de faire des études que de toute façon il y a plus de boulo, ou tout les jours on se prend des « non je ne cherche personne désolé » comme si c’était pas assez difficile comme sa!

  • Reply bruno aleman 27 février 2015 at 22 h 24 min

    Maxime  » Leforestier  » que fais tu au milieu de ces blaireaux ?

  • Reply Hani 27 février 2015 at 22 h 58 min

    C’est vrai que cette chanson n’est pas terrible, en la découvrant à la radio cet aprèm je ne savais même pas que c’était les enfoirés qui chantaient tellement ça ne leur ressemble pas, c’est ce blog qui me l’a appris, le texte encore ça passe mais un tantinet vulgaire et démago, quand à la musique…

    Là où j’ai du mal à comprendre cet article c’est dans cette phrase:

    « J’ai du manquer le moment où Michelle Laroque, Kad Merad ou Patrick Bruel – et tous les autres de la génération du baby-boom – se sont battues pour le plein emploi et la paix. Avec leurs films, pièce de théâtre et chanson de merde peut-être ? »

    Qu’est ce que tu en sais? C’est quoi cette France toujours en colère contre ses « stars qui ont réussi », ces raccourcis perpétuels « people = pourri »! C’est de l’envie? De la jalousie?

    Comme dans tout les milieux, il y a des gens qui abusent, trichent, profitent des autres ce n’est pas nouveau, mais doit-on condamner tout le monde pour autant? Doit-on pour autant en faire une généralité?

    Et si vous étiez à leur place, si vous aviez mieux réussi que d’autres dans un domaine, que grâce à votre talent, un peu de chance ou simplement vos efforts, vous gagniez bien votre vie, voire, plus que ça, vous vous enrichissiez, vous feriez quoi?

    Vous culpabiliseriez parce que ce n’est pas légitime? Parce que gagner beaucoup d’argent, c’est mal?

    Et vous vous sentiriez comme tous ces crabes dans le même panier dont on doute de la capacité à faire quelque chose de bien, pour la simple et bonne raison qu’ils ont atteint les sphères de la célébrité, tantôt encensés ou descendus par des critiques constructives du style: « Avec leurs films, pièce de théâtre et chanson de merde »…

    Qui te dit qu’ils n’ont pas galéré pour en arriver là où ils en sont? Qui te dit qu’ils n’ont pas bossé pour? Qu’ils n’ont pas rencontré des portes fermées, pris des skuds dans la figure, (j’essaye de na pas être vulgaire moi non plus), buté contre des obstacles, connu espoir et désillusions, donné souvent et perdu beaucoup, eu a montrer de quoi ils sont capables, comme nous « petites gens » au quotidien.
    Au nom de quoi se permet-on de les juger?

    Alors oui c’est vrai, que faire une bonne chanson fait partie de leur attribution, puisque les enfoirés s’en servent pour nous sensibiliser, mais comme tu dis, les enfoirés ce n’est pas que ça, fort heureusement! C’est aussi une longue tournée dans toute la France, du temps qu’ils passeront sur les routes et sur les scènes bénévolement au lieu de faire leur propre promo.
    Alors oui, je te vois venir, bien sur ça peut-être aussi un moyen détourné de revenir sur le devant de la scène pour un artiste un peu oublié des projecteurs. Et alors? D’accord il se fait un peu mousser, mais au passage, l’attention qu’il aura attirée, même minime, ça sera déjà ça en plus pour la cause des restos du cœur.

    Si la notoriété peut aider à ça, alors qu’ils le fassent, ils en ont l’opportunité.

    Qu’ils changent de parolier à la rigueur ou bossent plus sur leur chanson…

    • Reply No Futur 28 février 2015 at 8 h 00 min

      Excellent discours. Et il parle du baby-boom ( papy boom) alors qu’il n’y en a aucun qui en fait partie. Papy boom ils ont 60 et plus .
      Ceux nés dans les année 70 on aussi fait les frais de la m… Laissée on était la génération « no futur » mais utopiste, on voulait changer le monde faire du social. On en fait mais on vote à droite.
      Si on a un boulot aujourd’hui avec un BAC+5
      c’est pcq qu’on s’eSt battu, qu’on a changé de ville, de payS.

      Alors génération internet vous pouvez vous plaindre mais agir au lieu de geeker et de croire que tout vous est du .

      • Reply VictoriaRegina 28 février 2015 at 15 h 11 min

        Je vais pas m’attarder très longtemps sur la possibilité que ces braves people aient galéré (couché) de façon inhumaine pour en arriver où ils en sont, juste pointé du doigt qu’ils sont issus du baby boom, ils ont baigné dans les trente glorieuses, grosso modo ils ne sont jamais que des « artistes » (auteur-chanteur-compositeur-acteur-danseur-téléréaliteur-zaz), bien, alors par exemple que font-ils pour la génération actuelle d’intermittents du spectacle? (une bonne question à leur poser dans leur chanson tiens) Pierre Palmade deale-t-il encore de la coke avec le fils Delon pour arrondir ses fins de mois difficiles? Sérieux, ils ont du fric à la pelle en étant simplement « dans la lumière » je m’interroge sur la prospérité des mecs qui ont commencé leur travail en pleine période de pleine emploi et pris leur retraite avant la crise 2007. Leur retraite est très certainement bonne.
        La génération 68 s’est battue pour plus d’équité, une meilleure égalité, une évolution des mentalités, l’école pour tous, ils ont eu le plein emploi et ils ont lancé la contre culture, c’était les débuts de l’écologisme et de la prise de conscience;
        Aujourd’hui ma génération doit minimum avoir bac+5 si elle veut entrer en entreprise, fait face au chômage, à la crise financière, les attentats c’est ma génération aussi, elle paie les conneries des guerres du golfe, j’échète bio, comme beaucoup de mes congénères, je flique ma bouffe via la traçabilité, je recycle, je ne fume pas, je paie mon loyer, je trime. Ne me demandez pas de fermer ma gueule eux et moi on n’a pas le même parcours, qu’ils soient connus tant mieux pour eux, si je voulais être connue je peux toujours pointer à secret story perso, mais qu’ils aient mieux réussi que moi dans la vie peut aussi provenir du contexte privilégié dans lequel ils ont évolué.
        conclusion: s’ils n’ont rien à dire qu’ils la bouclent continue à s’éjaculer dessus quand ils passent devant un miroir (non j’ai pas envie d’être polie) et sinon, et bien qu’ils ramènent leurs bras et donnent un coup main concret quelque part où c’est utile, on n’utilise pas nos mains que pour FB, twitter, insta & co, on vous le dit pareil que nos grands parents: faut bien qu’on mange.

    • Reply John Doe 28 février 2015 at 18 h 01 min

      « C’est aussi une longue tournée dans toute la France, du temps qu’ils passeront sur les routes et sur les scènes bénévolement au lieu de faire leur propre promo. »

      Cela fait partie de leur promo, ouvres les yeux, comment peut-on croire que c’est totalement désintéressé… Tu es le genre nigaud qui consulte des voyants non ?

  • Reply John Doe 28 février 2015 at 0 h 37 min

    « Pour faire un don au Resto, plutôt que d’acheter l’album des Enfoirés, sortez votre CB. »
    Oui, c’est une possibilité pour ceux qui n’ont pas de temps à donner !
    Sinon pour les autres (je me permets parce que je l’ai fait pendant 1 an 1/2 lorsque j’étais inactif) on peut donner 1/2 journée (ou plus !) par semaine au Restos du coeur le plus proche de chez vous.
    Pour info et pour ceux qui ne seraient pas au courant, les Restos du coeur restent depuis leur création et d’après les rapports parlementaires (qui sont sensés auditer toutes les ONG auxquelles l’état français participe) l’ONG la plus « rentable » : seulement 10 % de coût de structure car très peu de contractuels, quasiment que des bénévole donc sur 10€ donnés 9€ va partir en don réel….
    Je vous laisse réfléchir !

  • Reply Jean Serrien 28 février 2015 at 2 h 21 min

    Surtout qu en plus la musique est pompée du ( soit disant) tube qui nous a gonflé tout un été

    🙁

    De la soupe , de la vraie soupe de merde, du « standard/playmobile/alimentaire »… mais en pire.

    Goldman t es has been depuis longtemps, raccroches ta zic et tes paroles insultantes.

    Tocard va

  • Reply Younglost 28 février 2015 at 9 h 09 min

    Waouh, on dirait que tout le monde est étonné ? Pour ma part pas tellement, cette chanson traduit juste la triste réalité des choses. Etant moi même un jeune étudiant de 21 ans je peut vous dire que c’est le sentiment que l’on ressent quand on se plains des problèmes de la société. Ont est un peu pris de haut car sois disant on est jeunes alors on devrait juste profiter de notre jeunesse. Et que au final on ne serait que des jaloux car les générations précédentes on réussis et que notre avenir à nous est moins rose.
    Toute façon pour ma part je préfère fumer est niquer ma santé que de polluer celle de mon voisin et de ses enfants avec mon 4×4 flambant neuf ou en faisant ma fortune sur le dos de travailleur sous payées. Alors oui ont est jeunes, on a nos maux comme toutes génération mais le message le plus importants serait t’il pas que peu importe notre age c’est ensemble qu’il faut faire avancer le monde ? Peu importe qu’il nous reste TOUTE LA VIE ou qu’un an à vivre les problèmes des autres peuvent devenir un jour les miens ou ceux de mes enfants …

    • Reply leoni 28 février 2015 at 14 h 37 min

      BIEN PARLE YOUNGLOST SUIS OK AVEC VOUS , TOUT EST PRÉTEXTE AUJOURD’HUI POUR SE RÉVOLTER , BRAVO POUR VOTRE COMMENTAIRE

    • Reply Alexblaize76 1 mars 2015 at 1 h 45 min

      Très bon ton message !
      On est victime de mondialisation et d’une prochaine dictature sous jacente et ça touchera tout le monde !
      Je pense réellement que c’est eu qui se mettent à l’écart des jeunes et non l’inverse !

  • Reply Grmbl 28 février 2015 at 12 h 05 min

    Comme d’habitude, beaucoup de bruit pour rien, l’époque est au vacarme…

  • Reply savetheplanetkillyourself 28 février 2015 at 12 h 28 min

    S’accuser les uns les autres, tellement bon.
    Les jeunes auraient fait la même chose il y a 30 ans, ce n’est pas une question de génération mais d’humains. Nous sommes tous responsables mais c’est tellement plus facile d’accuser les autres finalement.

  • Reply leoni 28 février 2015 at 14 h 22 min

    DE TOUTE FAÇON ILS NON RIEN COMPRIS LES JEUNES A LA CHANSON DOMMAGE !!!!! IL NI A RIEN D INDÉCENT JUSTE UNE VRAI VÉRITÉ , NOUS LES ANCIENS ON A ESSAYES DE LEUR DONNER UN HÉRITAGE COMME NOS PARENTS NOUS ONT LAISSE , LA CHANSON VEUT DIRE QU ILS ONT TOUTES LA VIE ET JEUNESSE POUR CONTINUER DANS LE BON CHEMIN ET NE PAS LAISSER A L ABONDANT CE QUE NOUS AVONS ESSAYES DE VOUS LAISSER , A L ÉPOQUE OU NOUS VIVONS TOUT EST PRÉTEXTE ET RÉVOLTE POUR SE FAIRE REMARQUER ET CONTREDIRE LES AINES , PARDON MAIS ILS NE SAVENT PAS FAIRE AUTREMENT , NOUS AUSSI AVONS SOUFFERT , AVONS BOSSE , AVONS TRIMES , POUR QUE NOUS PUISSIONS BIEN VIVRE CA VEUT DIRE AUSSI A VOUS LA JEUNESSES DE BOUGER POUR BIEN VIVRE , A VOUS LA JEUNESSE DE FAIRE LE NÉCESSAIRE POUR ALLER DE L AVANT , A VOUS LA JEUNESSE DE FAIRE EN SORTE DE DONNER A VOS ENFANTS VOS FRUIT ET VOTRE SUEUR QUE VOUS LAISSERAI POUR EUX PEUT ÊTRE SERONT ILS PLUS RECONNAISSANT QUE VOUS L ESTE ENVERS NOUS ET QU ILS N AURONT AUCUN REPROCHE A VOUS FAIRE SEUL L AVENIR VOUS LE DIRA !!!!!!!! ET ESSAYE DE TOURNER 7 FOIS VOTRE LANGUE DANS LA BOUCHE AVANT DE JUGER ET CRITIQUER DES AINES QUI ONT DU VÉCU ET QUI NE FONT QUE VOUS PROTÉGER

  • Reply lou 28 février 2015 at 17 h 35 min

    Je trouve que cette chanson aurait du s’appeler « soyons décomplexés !! »

    Beaucoup de gens n’ont pas été dérangés quand Sarkozy stigmatisait les demandeurs d’emploi, les insultait d' »assistés », divisait (d’un côté les fainéants, de l’autre, les assistés). Sarkozy appelait ça « être décomplexé ». J’y sentais un clivage, une jalousie des travailleurs envieux envers les chômeurs parfois très malheureux (voir carrément dépressifs). Alors que dans les faits, plus de 35% des chômeurs ne touchent aucune indemnisation, la moitié des chômeurs touche moins de 500€ par mois donc c’est pas de l’assistanat, c’est juste crever.

    Pour moi, ce clip est « décomplexé », on reprend les mêmes codes et on recommence (diviser, stigmatiser, jalousie, envie…) sauf que là, ça ne cible plus que les chômeurs et là, ça réagit !!! alors que pour les chômeurs, aucune réaction, beaucoup de gens sont toujours très « décomplexés » envers les demandeurs d’emploi. Alors moi, je crois qu’il faut arrêter avec cet esprit malsain d’être « décomplexé ». J’ai un tout petit mi-temps, un salaire de misère, mais je ne stigmatise pas les demandeurs d’emploi car j’en vois beaucoup qui ont vraiment trimés pour réussir leurs études, qui se retrouvent jeunes, sur le carreau avec un bac +5, découragés d’envoyer des centaines de cv qui restent sans réponse (ma meilleure amie est dans ce cas, et elle est courageuse et elle sombre dans la dépression) donc ras le bol des clichés comme le message de léoni. Mon père est de la génération de léoni et à votre époque léoni, avec un bac +5, vous ne deviez pas envoyer plusieurs centaines de cv qui restaient sans réponse, faut arrêter de mentir ! D’ailleurs léoni il y a beaucoup de gens sans diplôme de votre époque qui trouvaient du boulot sans problème, aujourd’hui, c’est pratiquement impossible, mêmes les caissières ils commencent à les remplacer par des machines. Il faut arrêter de nier la réalité léoni, à votre époque, c’était beaucoup plus facile de trouver du boulot. Je ne suis pas pour me victimiser, mais je vois bien que nous les jeunes on est vraiment dans la merde, et si j’avais pu choisir ma génération, j’aurais préféré la vôtre, léoni et je suis certaine que vous n’auriez pas échangé votre génération de plein emploi contre la nôtre de chômage ou de précarité.

  • Reply Kamigami 28 février 2015 at 19 h 13 min

    leoni :
    « NOUS AUSSI AVONS SOUFFERT , AVONS BOSSE , AVONS TRIMES , POUR QUE NOUS PUISSIONS BIEN VIVRE CA VEUT DIRE AUSSI A VOUS LA JEUNESSES DE BOUGER POUR BIEN VIVRE , A VOUS LA JEUNESSE DE FAIRE LE NÉCESSAIRE POUR ALLER DE L AVANT , A VOUS LA JEUNESSE DE FAIRE EN SORTE DE DONNER A VOS ENFANTS VOS FRUIT ET VOTRE SUEUR QUE VOUS LAISSERAI POUR EUX PEUT ÊTRE SERONT ILS PLUS RECONNAISSANT QUE VOUS L ESTE ENVERS NOUS ET QU ILS N AURONT AUCUN REPROCHE A VOUS FAIRE SEUL L AVENIR VOUS LE DIRA »

    Peut être que notre génération n’est pas reconnaissante des fruits que vous nous laissé car ils sont tout pourris les fruits que votre génération nous laisse, hein ?

    Votre réalité socioéconomique à l’époque et la nôtre n’a rien de comparable. Vous avez bossé, trimé etc. Beaucoup d’entre nous n’ont même pas la chance de pouvoir commencer à bosser, trimer etc. J’ai Bac+5 hein, je suis pas un glandeur de racaille enfumée.

    Rien que ceci : votre génération, elle devait combattre le communisme, du coup, le capitalisme était sympa avec vous pour montrer comment c’est tellement mieux en occident. Aujourd’hui, le capitalisme n’a plus de concurrent, donc il y va a fond !

    Ceux qui ne le voient pas, c’est juste pour espérer crever avec l’illusion qu’ils ont fait ce qu’il fallait.

    Mais c’est dans vos frigos que viendront se servir ceux qui ont faim. On est pas des bête, on va pas crever gentiment pendant que vous nous dénigrez. Et là-dessus, il y en a qui se frottent les mains, le peuple contre le peuple et le reste est a l’abri.

  • Reply vendettaLove 28 février 2015 at 19 h 51 min

    beaucoup de bruit pour pas grand chose, mais alors avec plein de colère et de gros mots… arrêtez de vous prendre la tête, pourquoi tout le monde se sent visé aussi bien chez les jeunes que les vieux?… bravo JJ… y a que les vérités qui fâchent!!!
    ça ne reste qu’une chanson, que l’on peut zapper si on ne l’aime pas… mais arrêtez donc de rabaisser les gens… le respect vous connaissez?

  • Reply gef 1 mars 2015 at 8 h 36 min

    Encore et toujours des personnes qui critique juste par plaisir…

    • Reply iooner 3 mars 2015 at 16 h 52 min

      Rooh ta gueule.

      • Reply Amaranthe 5 mars 2015 at 0 h 45 min

        Il a pas tord. Même si la chanson est naze et absolument pas ancrée dans la réalité, ce long plaidoirie est tout aussi grossier et insultant envers des gens qui ont travaillé pour en arriver là où ils en sont (faudrait se renseigner un peu sur leur parcours avant de gueuler qu’ils n’ont rien branlé et qu’ils sont des « privilégiés » , genre de mot qui ne veut rien dire où plutôt qu’on sort plus par méconnaissance).
        C’était plus simple pour eux c’est vrai. C’est facile de blâmer les jeunes ( et les blâment-ils vraiment, j’ai l’impression que c’est à prendre au 4ème degré ce truc). Mais c’est vrai aussi que critiquer en les insultants c’est vraiment…comment dire….mature !

    • Reply paugam 5 mars 2015 at 1 h 27 min

      bande d’abrutis qui critiquez , bougez vous le cul et faites mieux que ces enfoirés que vous critiquez!!

  • Reply nono 1 mars 2015 at 9 h 44 min

    Ce truc est un ramassi de merde qui tire toujours vers le bas

  • Reply Paul 1 mars 2015 at 10 h 46 min

    Ce texte nauséabond qui souhaite aux humains (artistes ou pas , là n’est pas le problème ) de  » crever en silence  » ne laisse aucun doute sur la haute estime qu’a de sa personne le tas de merde qui a torché ce papier à cul !!! ( un papi de 65 ans qui n’est pas non plus fan des enfoirés mais qui ne verse pas pour autant dans cette haine fielleuse )

  • Reply lou 1 mars 2015 at 10 h 53 min

    Aucun journaliste n’en parle, mais il y a quelque chose qui me choque par-dessus tout dans la chanson, les stars disent « on a rien volé » mais le problème c’est que ce sont parfois des exilés fiscaux comme dany boon (Exilé fiscal !! ) qui a touché des aides de la France pour faire son film et qui, pour remercier la France de son aide, est exilé fiscal. Donc quand dany boon chante « on a rien rien volé » alors qu’il vole la france et la trahit en ne payant pas ses impôts en france alors qu’il a eu des aides françaises pour faire son film. Un exilé fiscal est un VOLEUR, michèle Laroque a été une exilée fiscale « on a rien volé » « ah si michelle, tu as volé », je te boycotte, je n’irais jamais voir un de tes spectacles car je n’aime pas les exilés fiscaux. S’il vous plait, tweetos, journalistes, relayez mon message car personne ne parle de ces exilés fiscaux qui chantent dans ce clip « on a rien volé » alors que ce sont des voleurs, pour moi, ce clip est vraiment une provocation, des exilés fiscaux nous donnent des leçons. Je sais bien que les stars jouent un rôle mais il faudrait ne pas avoir volé et être irréprochables pour jouer le rôle des vieux moralistes et paternalistes et dire « on n’a pas volé ». Moi, je boycotte tous ces artistes exilés, je ne regarde pas les émissions d’arthur (exilé fiscal). Je n’irai jamais voir un spectacle de dany boon, ni michèle Laroque, et si tout le monde faisait comme moi, les artistes comprendraient vite l’intérêt de payer leurs impôts en France et resteraient en France et ce serait bon pour la dette française. Pour moi ce sont des Traites moralisateurs en plus.

    • Reply Albert 5 mars 2015 at 17 h 40 min

      Lou, les journalistes ne relayeront jamais ton message, car tu ne regardes pas plus loin que le bout de ton aigreur. Les Enfoirés, c’est une association dont le but est d’aider des gens à bouffer. Ca te pose un problème qu’un ou plusieurs artistes chantent des trucs qui ne leur correspond pas ? Et bien n’achètent pas leur disque, ne va pas au concert. Mais par pitié ne crache par dans la soupe qui sera servi à des gens qui eux en ont besoin ! PS : je suis bénévole pour les restau.

      • Reply Jean Aymard 6 mars 2015 at 0 h 02 min

        Le problème n’est pas que la soupe soit servie, personne n’a remis ça en cause! Simplement, la soupe sans supplément humiliation serait mieux appréciée!

        Quand on rabaisse et humilie en parole les gens qu’on prétend aider (eh oui de plus en plus de jeunes ne trouvent pas de travail et se retrouvent démunis), on ne fait plus de solidarité, mais de la charité dégradante et avilissante! Heureusement je connais des bénévoles qui n’ont pas encore été convertis à cet état d’esprit, mais à lire les gens qui trouvent ça normal, la France est sur une bien triste voie…

  • Reply Béatrice Lherbier 1 mars 2015 at 11 h 36 min

    Je ne sais absolument qui est Guillaume Natas…..et franchement j’espère ne jamais savoir…
    En plus d’être un ramassis d’inepties, c’est d’une vulgarité incroyable. Personne ne mérite que l’on s’adresse à lui de la sorte. Si vous aider vous est trop difficile, Mr, faites au moins en sorte de ne pas nuire!!!!

    • Reply Philippe 1 mars 2015 at 15 h 43 min

      Ah bon ? où donc voyez-vous des inepties ? Je ne vois aucune remarque mentionnée dans ce post qui ne peut être défendue et prouvée. Quand Guillaume parle du chômage des jeunes qui font plus de 5 ans d’étude, c’est une réalité et c’est tout à fait pertinent de mettre ça en parallèle avec la génération du Baby Boom qui de ce point de vue est clairement une génération de nantis. J’en passe et des meilleurs…
      Après je reconnais que la vulgarité n’est pas tout à fait justifiée mais bon… la colère et l’agacement peuvent être justifiées à l’écoute de ce titre à mon avis et s’expriment souvent de manière quelque peu virulentes…

      • Reply massery 2 mars 2015 at 14 h 22 min

        oui,pour donner des leçons il faut etre irréprochable ,sinon on la ferme (oups,encore de la vulgarité!)et dire aux jeunes qu’ils ont la vie devant eux,c’est facile,mais quelle vie?combien de petits boulots pour jeunes sur diplomés?combien d’années de galère pour des artistes écrasés par les « savonnettes »formatées dont les chansons minables inondent les ondes?etc…je suis convaincue qu’il valait mieux avoir 20 ans en 1970 comme moi,et je comprends que les jeunes n’aient pas le moral et j’enrage de voir ces »exilés fiscaux » qui contribuent à l’appauvrissement de leur pays donner des leçons aux jeunes que d’une certaine manière ils spolient,alors oui ,la colère s’explique et ,merde,la vulgarité se pardonne

      • Reply Albert 5 mars 2015 at 17 h 36 min

        Philippe, les enfoirés chantent pour une association, dont le but est d’aider les gens qui en ont besoin, à manger. Cet article crachent sur les enfoirés, et donc directement sur les cartons de distribution des restau du coeur. Non seulement le gars en question crache sur les artistes, tous, mais en prime, il n’a rien compris à cette chanson (que je n’aime pas non plus).

  • Reply Anne BORDES 1 mars 2015 at 12 h 33 min

    Vous n’avez qu’à faire mieux, il en faut du courage et du cœur pour monter un spectacle, convaincre des artistes, les coordonner pour les dates d’un spectacle, et ça c’est que le haut de l’iceberg de l’organisation. Il faut écrire et composer une chanson, et l’on sait par avance qu’elle sera décortiquée et critiquée. Et pour quoi, pour rien financièrement, juste pour aider une asso, une asso qui aide des gens à manger parce que l’état n’est pas capable de le faire. Alors je réponds quoi à ton post : il faudrait réfléchir avant d’écrire, et si ça te convient pas, va voir Monsieur Goldmann et propose lui de prendre sa place, on verra si tu fait encore ton malin et si tu critiques toujours, j’adore les gens frustrés comme toi, et incapable de créer quoi que se soit de posotif, la critique est tellement plus simple.
    Cette réponse est édulcorée, parce que mon envie est de t’insulter, mais je vais choisir de t’ignorer tu vaut rien.

    • Reply Jean Aymard 2 mars 2015 at 20 h 40 min

      Faux! S’il faut du courage et du cœur pour convaincre des artistes et gérer ce bordel innommable (je suis bien placé pour le savoir) pour récolter des fonds pour une association, personne ne critique les bénévoles anonymes ou les stagiaires qui triment dans l’ombre.

      Ce sont ces connards de parvenus malhonnêtes (exilés fiscaux), prétentieux qui font la moral aux plus démunis! On passe de la solidarité (respectueuse, considérant l’autre comme son égale) à la charité bien bien « de droite » (humiliante: « on te jette des miettes, vois notre générosité, nous qui avons réussis et qui sommes si supérieur, toi pauvre petite merde profiteuse), et on te dis que si tu es dans la merde c’est parce que « tu ne te bouge pas ». Sachant que de nos jour « se bouger » ne garantis rien : des gens compétent ne trouve pas de boulot, des incompétent ont des emplois stables… Question de chance, de piston (oups, il faut dire du « réseau »), de génération (1ère expérience facile a obtenir à une époque, quasi impossible de nos jours) et j’en passe…

      Ces « stars », je les connais, j’ai rencontré 2 d’entre elles lors d’un autre événement caritatif pour une autre association. Ce genre de personnes ne fait pas ça par altruisme!!!

      Même lorsqu’ils ne touchent pas de commission directe, ils sont défrayés (blanchis, nourris, logés, et transportés aux frais de l’association, et attention il y a du standing, ils ne veulent pas la piole toute pourave du Formule 1…)

      Ces événements, lorsqu’ils n’ont pas pour but de donner un coup de talon à peu de frais pour relancer leur carrière, permet à des célébrités « à la retraite » de remonter sur scène et de goutter à nouveau au feu des projecteurs (sensation qui manque terriblement lorsqu’on a connu)!

      Lorsqu’on fait la chose qui nous passionne le plus au monde, et qu’on se fait payer tous les frais pour le faire, je ne considère pas ça comme une « action généreuse », surtout lorsque ces personnes ont un comportement ignoble et méprisant envers le personnel.

      Signé un ancien stagiaire (bac +5, quasi pas payé, et devant prendre en charge ses frais…) qui a côtoyé et essuyé le manque de respect de ce genre de personnage hautain (alors que beaucoup, sont loin d’égaler certaines compétences qui sont les miennes) lors d’un événement similaire et qui vomit ce genre de personnes surfaites!

      • Reply Albert 5 mars 2015 at 17 h 31 min

        Ouf, ça me rassure de voir que ceux qui crachent sur les enfoirés sont des aigris rageux ! Tu oses dire qu’ils font la morale aux plus démunis ? Va distribuer des cartons aux restau du coeur, et tu verras ce que pensent les plus démunis des Enfoirés, et des gens comme toi.

        • Reply Jean Aymard 5 mars 2015 at 23 h 41 min

          J’ai été bénévole dans associations similaires et il m’arrive d’être parmi les plus démuni qui vont demander de l’aide aux restos, connard!!!

          Vous n’avez aucune idée de l’humiliation que ça représente de devoir demander de l’aide, alors qu’on se bat comme un fou pour essayer de s’en sortir et de trouver un emploi mais qu’on nous ferme toute les porte car un jeune diplômé c’est pas intéressant, que seuls les gens ayant de l’expérience ou du piston sont embauchés!

          Pas besoin d’une couche supplémentaire! Déjà que certains parties politique et une partie de la population + les médias nous crachent à la gueule à longueur de temps pour nous traiter d’assister, alors que tout le monde refuse de nous embaucher!

          Un jour il y aura des émeutes des sans emplois, on rentrera dans les entreprises et on vous virera de force pour prendre votre place, vous verrez bande de privilégiés!!

          Que la France ne s’étonne pas de la fuite des cerveaux, dès que j’ai quelques ronds, je part mettre mes compétences au service d’un pays qui m’acceptera, hors de question que je paye vos retraites, profitez de vos salaires et usez-en intelligemment!

    • Reply Biscotte 5 mars 2015 at 10 h 15 min

      Tout est dit ! Merci de défendre les enfoirés contre ceux qui insultent et vocifèrent leur hargne sans bouger le petit doigt pour aider qui que ce soit…

      • Reply Jean Aymard 5 mars 2015 at 23 h 44 min

        Pardon ?! De quel droit présumez vous que les gens ne se bougent pas? Les bénévoles anonymes ne se bougent pas, seul les parvenus sous les projecteurs se bougent?!

        Je n’insulte pas, je répond à leur chanson qui m’insulte (ainsi que tous les autres jeunes qui ne trouvent pas de boulot après leurs études/formations)

        Pourtant ce n’est pas faute de chercher, mais ça pour des personnes avec un emploi stable, c’est trop dure à concevoir, il y a bien 2 sociétés parallèles en France… Profitez de votre insouciance tant que ça dure….

  • Reply John Doe 1 mars 2015 at 13 h 06 min

    Très bon article, plein de vérités. Les enfoirés le sont de plus en plus.

  • Reply jo 1 mars 2015 at 13 h 58 min

    la moralité de cette chanson est connus de tous, sauf que la majorité des gens attendent que le changement viennent des autres, …..hélas, moi le premier. Le mérite qu’on les enfoirés est de rassembler, de faire parler, d’une cause, d’une association, et a en croire tous les commentaires que je lis ici, ils ont, une fois de plus, réussi leurs mission. Bravo les enfoirés.

  • Reply We Are So Pop 1 mars 2015 at 14 h 04 min

    […] Joann Sfar en a fait plusieurs dessins sur son instagram, et un article sanglant a vu le jour sur un blog (qui se rapproche de notre […]

  • Reply philippe b 1 mars 2015 at 16 h 14 min

    la critique est facile , la réalité est pourtant bien la, celui ou celle qui a rédiger le commentaire de 500 lignes devrais se réveiller , oui les ancien se sont battu pour notre liberté mai 68, ils ont fait ses guerres 44 45 ,ils ont vécu l horreur que nous vivons pas aujourd’hui, ils se sont battu pour les droit de l’homme , pour avoir ce qu’ils ont aujourd’hui et j’en passe, la relève sont les jeune d’aujourd’hui et que font il a part se plaindre !!! sont il dans la rue , font il ses guerres, défende t’il leurs idéologie, certes que les conflit ne sont pas une solution mais y’a un moment faut avoir des couilles et bousculer les incertitudes pfffff non ils veulent 2000 euros de salaire derrière un bureau a attendre que la journée passe , a refaire le monde ; cannabis et compagnie, a ne pas vouloir bosser les weekend les jours férié et j’en passe!!!! en fait le beurre l’argent du beurre et la crémière; c’est une réalité; les études les études et encore les études pour être sure d’en faire le moins possible vive les parents qui nous héberge et nous nourris sans oublier le portable les fringues et l’argent de poche , ben oui c’est facile !!!!! y’a du boulot dans les métier manuel boucher boulanger restauration mécanicien chauffeur et j’en passe ; mais oula non non travailler c’est dure ben oui tu bosse les weekend jour férié et ta tes vacances pas comme les autres, oui goldman a raison faut vous bouger le cul, c’est une histoire sans fin pour les anciens les présent et les futures, sa tombe pas dans les mains comme ça

    • Reply Philippe 1 mars 2015 at 16 h 53 min

      C’est génial ! J’adore votre message 🙂 ! Il est le reflet typique du fossé générationnel et de la divergence de vision sur la société actuelle que l’on peut avoir.

      Résumer la mentalité des jeunes à boire, fumer et consommer sans rien faire…? c’est peut-être valable dans certains milieux qui sont très médiatisés ( les cités ?), mais on est bien loin des réalités statistiques…
      En France, le taux de chômage chez les moins de 25 ans était de 23,7% en juillet 2014. En 1975, il était de 4,4% pour les 20-24 ans. La différence est énorme et elle fait presque tourner de l’oeil (http://www.inegalites.fr/spip.php?page=article&id_article=1609)

      En ce qui me concerne, je n’ai jamais vu mes parents bosser les week-ends ou en vacances. On partait 1 mois en vacances et il n’y avait aucun boss qui les appelait en plein milieu de notre séjour pour leur demander de travailler à distance ou répondre à un email urgent. Tout le contraire de moi qui travaille 10h par jour 6-7j sur 7…

      Il faudrait comprendre que si les jeunes restent chez papa/maman, c’est pas pour profiter comme des nantis et être entretenus. Faire des études est un pré-requis indispensable pour espérer trouver un emploi et ne garantie rien (http://www.liberation.fr/societe/2014/04/08/un-jeune-sur-cinq-au-chomage-trois-ans-apres-la-fin-de-ses-etudes_994142). Vous auriez imaginé, vous, à votre époque qu’un jeune sortant avec un diplôme d’ingénieur puisse être au chômage ? Après, je le reconnais, il y a du travail en tant que plombier, boulanger, etc. Mais qui a fait l’apologie des métiers type cadre/ingénieurs/avocat/etc. et nous a poussé l’école durant toute notre scolarité ? qui les a présentés comme la voie de la réussite et de la reconnaissance sociale ? N’y aurait-il pas une part de responsabilité dans l’éducation de la génération précédente là encore ?

      • Reply Roméo 1 mars 2015 at 19 h 40 min

        Pour aller dans votre sens , depuis Mai 68 , la FAC est devenue un parking à chomage , et donc le chomage est devenu structurel , et donc permet le chantage au travail , CQFD !!

      • Reply lou 3 mars 2015 at 17 h 55 min

        Euh philippe, je ne suis même pplus sûre qu’il y a encore de la place comme plombier car il y a un jeune qui a été obligé de faire un rap pour trouver un boulot « le rap du plombier » car il ne trouvait pas de boulot en envoyant plein de cv, ça a fait l’actu.

      • Reply John Ronald Reuel 7 mars 2015 at 13 h 24 min

        « Le fossé générationnel » => tu as quel âge ? c’est quoi être vieux ?
        « je n’ai jamais vu mes parents bosser les week-ends ou en vacances.  »
        => les chanceux… ils n’étaient pas agriculteurs… tu fais donc partie d’une famille de nantie
        « On partait 1 mois en vacances » 1 mois !!! Put@#% la bol que tu as eu…mois je restais chez mes parents agriculteurs… à les aider…
        J’ai 45 ans je suis certainement un vieux pour toi… et certainement un nantis car je gagne bien ma vie (j’e l’estime). Mes parents se sont sacrifiés pour moi, et j’ai bossé dur pour y arriver.
        Et je tente d’inculquer cela à mes enfants… mais de ce que tu appelles le « fossé générationnel » fonctionne dans les 2 sens : les plus jeunes pensent qu’avant c’étaient plus facile… chaque époque a ses avantages et ses inconvénients.
        Plus de chomage ? oui. Moi aussi j’ai connu ça (1 petite année à la sortie de mes études)

        Mais quand un gamin de 25 ans arrivent dans ta boite et demande le même salaire que toi car il fait le même boulot, il oublie qu’il est moins compétent, moins rapide, qu’il a moins de connaissance. Et oui il faut recruter des jeunes car c’est l’avenir (je ne parle pas que de mon éventuelle probable et hypothétique retraite).

        Tu parles  » de responsabilité dans l’éducation de la génération précédente là encore ». N’est ce pas aussi de « ta » faute ? Il fallait aussi regarder ? (je sais c’est facile de dire ça, tout comme c’est facile de dire : « ce n’est pas de ma faute ».
        Moi aussi il m’arrive de bosser le week end… et pour mes parents agriculteurs le dimanche s’était symbole de la messe… pas de repos… Oui s’était mieux avant…

    • Reply John Doe 2 mars 2015 at 5 h 55 min

      Sache déjà que tu es bien plus drôle et que tu suscites aussi bien plus de pitié de ma part que ces tocards d’exilés fiscaux qui sont bons qu’à… non en fait ils sont bons à rien. Ils ne savent ni chanter, ni écrire des textes, ni même réaliser un clip ne serait-ce que correcte.

    • Reply tif 2 mars 2015 at 10 h 20 min

      Je rejoins Philippe et Roméo dans leur commentaire, et ajoute que c’est sans compter sur le fait que pour les « métier manuel boucher boulanger restauration mécanicien chauffeur » comme vous dites il faut également un diplôme !
      On frappe pas à la porte pour commencer dans l’heure ! On quitte pas son boulot parce que ça ne va pas pour aller en face !

    • Reply Jean Aymard 2 mars 2015 at 21 h 12 min

      Montrez l’exemple, quittez votre job (ce qui laissera la place à un jeune) et devenais boucher ou boulanger ou serveur!

  • Reply Philippe 1 mars 2015 at 16 h 33 min

    A tous ceux qui critiquent Guillaume pour le simple fait qu’ils critiquent (les Enfoirés) au lieu d’agir, je réponds que prendre la parole et prendre position est déjà agir ! Et que de fait cela réveille les consciences et suscite des réactions (voire des vocations) : Je vous renvoie aux débats enflammés sur les réseaux sociaux. Allez voir le compte Twitter des Enfoirés et notez que le Community Manager des Enfoirés ne trouvent rien de mieux comme excuse aux réactions suscitées que de répondre aux intéressés qu’ils sont tous bêtes et qu’ils n’ont pas compris les paroles…

    Pour information à tous ceux qui ne le sauraient pas encore, on peut agir par Internet. Inutile de descendre dans la rue pour se faire entendre, Internet est depuis plus de 10 ans un puissant moyen d’expression et d’engagement et de revendication.

    Je remercie Guillaume et consorts d’avoir mis tout cela par écrit car je ne prends malheureusement pas le temps de le faire. Cela m’apporte réconfort et satisfaction que d’autres fassent valoir mes idées. Certes, il y a l’art et la manière de le faire et on n’est pas forcé de rentrer dans la vulgarité… Mais force est de constater que cette chanson est un gigantesque foutage de gueule…! Et cela ne donne pas envie d’y aller avec le dos de la cuillère…! Quand j’entends sortir de la bouche des nantis du Papy Boom qui ont connu le plein emploi et qui ont profité de ce que leurs parents leur ont légué me dire que je suis jeune et je n’ai qu’à me bouger pour réparer la société qu’ils m’ont léguée, j’ai envie de leur coller trois baffes… ! Car oui je fais partie de ces 25% de diplômés qui après 6 ans d’étude dans les meilleures écoles ce sont retrouvés en situation précaire et qui ont dû galérer 5 ans avant de trouver un emploi stable (que j’ai moi-même créé en montant ma boite avec toutes les difficultés que ça représente dans la société actuelle !). Moralité, je n’ai pas attendu qu’on me le dise pour serrer les dents et aller de l’avant. Tout comme mes amis qui ont préféré déserter la France pour avoir un avenir et un tant soit peu de reconnaissance. Mais par pitié, qu’on ne vienne surtout pas me dire en chantant et sourire aux lèvre que c’est normal et que je dois m’estimer heureux de cette situation. Un peu de décence tout de même !

    Aussi, merci à Guillaume et aux autres de leur avoir collé ces baffes à ma place 🙂 !

    • Reply ELODIE LE BORGNE 1 mars 2015 at 23 h 41 min

      J’ai lu tous vos commentaires et cela fait plaisir de voir des gens qui ont le même avis. Merci! Je termine mes études, je suis dans la galère mais je me bats comme une lionne pour m’en sortir!

      • Reply Jean Aymard 2 mars 2015 at 20 h 53 min

        Salut élodie, comme tu l’avais proposé en réponse à mon commentaire il y a quelques jours, voici mon adresse email, si tu veux qu’on échange pistes et tuyaux : bratak87@gmail.com

    • Reply Biscotte 5 mars 2015 at 10 h 19 min

      Sauf que parler et polémiquer sur les réseaux sociaux n’apporte rien de concret et surtout pas de la nourriture ou un toit pour les SDF ! Parler c’est très facile, agir ça l’est déjà beaucoup moins…

  • Reply Flo 1 mars 2015 at 20 h 28 min

    Bravo Guillaume, je te soutiens face à ces quelques vieux égoïstes qui osent venir poster leur haine ici pour défendre leur place de nantis(honte à vous !) !!
    J’ai 40 ans, je vis moi bien que mes parents(argent, qualité de vie, qualité de travail et j’en passe…) et il y a de fortes chances que mes enfants vivent encore moins bien que moi !!
    La jeunesse c’est l’avenir, c’est notre avenir, c’est notre bien le plus précieux et j’emmerde les vieux égoïstes, heureusement ils ne le sont pas tous mais à la lecture des commentaires, il y en a tout de même…
    Par contre oui, mais grands-parents ont eu une vie difficile, plus difficile mais ils sont morts. Eux ils se sont battus, eux ils ont bossé dur… Mais les gens nais après la guerre par décence, fermez la !!

  • Reply legant 2 mars 2015 at 9 h 37 min

    Ca va ?

    Tu as tes 30 Secondes de gloire en racontant n’importe quoi ?

    On va vite t’oublier rassure toi

    déclarer autant d’ineptie en si peu de place

    ta compréhension de cette chanson ne parle que de toi pas de la chanson. Si tu as des reproches a faire a tes parents ou a ‘des vieux’ alors appelle les et laisse les autres en paix.

    la plupart des artistes des enfoirés ne sont pas des baby boomers, ils ont une quarantaine d’années et ont été bien plus touchés que ta génération par le SIDA et ont aussi connu la crise

    Tu devrais aller parler de tout cela a un Psy, il pourra peut etre t’aider

  • Reply PetitPrince PasTyran 2 mars 2015 at 13 h 40 min

    Ça va, les vieux-séniors-aînés ou même les fans inconditionnels d’une variété qui n’entend pas raisonner plus loin que le bout de son nez ? (Je m’adresse à ceux qui ont commenté et critiqué Guillaume Natas, dont je connaissais pas encore le blog.) Vous devriez lire la liste commentaires : elle vous ferait prendre conscience du conflit de générations qui se joue encore aujourd’hui…. Vous allez me dire : il y a eu Mai 68 qui est passé par là, il est plus facile d’agir. Eh-ben-ouais-mais-nan… Enfin si, sauf que c’est la génération au-dessus de la nôtre qui sacralisé l’argent au-dessus de tout (m’enfin, on est d’accord : ce processus ne date pas d’hier, il a déjà quelques bons siècles… Mais ça s’est pas mal accéléré et installé dans l’inconscient collectif, comme qui dirait… Et quand l’inconscient collectif ne pense que thunes, eh ben on est mal barré ! Certains commentateurs à cet article parlent d’exil fiscal de la part de ces stars-Enfoirés… et ça ne vous saute pas comme évident aux yeux ?).

    Cette chanson des Enfoirés me fait penser à un certain Lipdub des jeunes UMP : « Tous ceux qui veulent changer le monde », jeunes UMP (sic), 2009…
    Je vous le remets en lien pour vous agacer une fois de plus (et pourquoi pas vous faire marrer : tout dépend de l’humour que vous avez…)
    https://www.youtube.com/watch?v=VyLOy7l_jP4
    Où l’on voyait Éric Woerth nous inviter à changer le monde en venant à ses côtés… Ahem ahem… Il a pas eu des soucis avec une vieille, justement ?
    « J’entends la révolte qui gronde », entendait-on même chanter chez l’UMP…
    Et je vous cite même la présentation de sa vidéo lipdub par les jeunes UMP :
    [citation : début]
    « Ce clip ambitieux est véritablement porteur d’un message écologiste de par les valeurs propres à la génération du nouveau millénaire, pour qui la protection de la planète est l’ultime priorité.

    La chanson de Luc Plamondon, « Tous ceux qui veulent changer le monde », dénonce les dérives dune société individualiste dans laquelle chacun lutte pour soi. »
    [citation : fin]
    Eh ben, je ne sais pas si les jeunes UMP voyaient tous ces idéaux chez eux, mais en tout cas le fait qu’ils les aperçussent (je sais, je l’aime bien, cette conjugaison) chez les cadors de l’UMP relevait, me semble-t-il, du mirage !
    (Bonne [ré-]écoute de ce lipdub de 2009 si vous en avez le courage !)

    Enfin, Guillaume, continue (mais avec moins de fautes d’orthographe, STP…) ce boulot. Les puissants sont des puissants (belle tautologie, n’est-ce pas ?) : défendre les puissants, cela a toujours été facile ; les accuser, toujours plus difficile… Au risque de se faire cracher dessus par des gens qui ont dans la bouche un goût amer… Moi aussi, j’entends vraiment la révolte qui gronde… Enfin, je veux dire : je l’espère. Et Guillaume, tu réveilles des jeunes et des moins jeunes, et pas dans le sens où les Enfoirés voudraient nous y dorloter…

  • Reply come 2 mars 2015 at 17 h 28 min

    Beaucoup de bruit pour rien. Laissons leur leur liberté d’expression !
    Moi je ne regarde ni n’achète le CD des enfoirés depuis que j’ai réalisé qu’ils sont tous bien éloignés du combat de feu Coluche.

  • Reply Bellaciao 3 mars 2015 at 3 h 58 min

    Bonjour, je me permets de commenter, car ça fait un bout de temps que ça me court sur le haricot, comme on dit.
    D’abord parce qu’on m’a appris que la génération du baby-boom, ce sont les gens qui sont nés juste après la guerre, en réaction toute naturelle aux nombreuses morts et aux grandes privations. (réflexe inconscient mais nécessaire à un taux de mortalité important: ça marche même pour les mouches à vinaigre! ( j’ai étudié durant mon « bac +4 », cette matière qui s’appelait « génétique des populations » ) donc au maximum, les baby-boomers sont nés dans les années 50. Ils ont donc aujourd’hui dans les 60- 65 ans. Et la plupart des gens qui chantent dans ce clip sont beaucoup plus jeunes ( à part les pères fondateurs 🙂 ) bon, la chanson est un peu ratée, manque peut-être de nuances, n’a que très peu de rapport avec les restos peut-être, à moins que ce ne soit pour susciter des vocations chez les jeunes… Mais elle a le mérite à mes yeux de donner un coup de pied dans la fourmilière : à savoir qu’il faut faire attention à ce que l’on vous sert comme bouillie, autant d’un point de vue de politique intérieure, que de politique européenne, autant d’un point de vue des marchés globalisés que des terreurs moyenâgeuses sur l’avenir de la planète, pour vous faire avaler l’idée qu’il faut tout arrêter sinon faire machine arrière. ( je ne dis pas que tout est faux, mais il faut rationnaliser, étudier et parler scientifiquement et mette en marche les idées et le progrès!! Avec du savoir!) Au lieu de ça on n’arrête pas de parler des générations futures… Et de culpabiliser les générations existantes, subsistantes et subissantes! D’abord, mes propres parents ( diplômés et tout) ont mis au monde mon frère aîné dans une chambre de bonne sans eau ni électricité, au coeur de Paris en 1956. Ils l’ont donné à garder par ma grand-mère ( ouvrière couturière). Moi même je suis née en hlm en 1960… Alors oui, le nirvâna a eu lieu de 1960 à 1969 ( on a eu notre pav’ de banlieue), allez, on peut pousser jusqu’en 75. Voilà: 10 à 15 ans d’insouciance… Mais après? En 78, il y avait déjà des crises, un fort chômage. J’ai fait mon bac + 4 scientifique , pas de boulot! ( et à l’époque, pas d’Internet, pas de réseau, pas d’économie du net, de la téléphonie mobile etc…) Les boulots, c’était cours de maths, garde de mômes, vendeuse de fringues, porte à porte, tout ça à chercher avec des cabines téléphoniques 🙂 … La pollution, tiens, parlons en, était pire qu’aujourd’hui… Mais, on a commencé à faire gaffe.
    Mon premier vrai salaire, je l’ai eu à 28 ans, mon premier studio à 29 ans, mon premier vrai lit à 40 ans et je viens de m’acheter non sans mal mon premier canapé à 55 ans! Ça fait 27 ans que je bosse ( avec des trous de chômage), j’ai commencé à 9000 ou 10 000 francs et je gagne toujours 1500 euros. 27 ans plus tard. C’est dire comme mon pouvoir d’achat à diminué. L’érosion du pouvoir d’achat et la volonté de nos politiques à nous cadrer là-dedans, ça c’est un vrai sujet: parlez-en à notre ministre Sapin qui conseillait aux entrepreneurs de ne pas (trop) augmenter leurs salariés….
    Depuis mon bac en 78, il y a la crise. Crise et re-crise. Alors oui, j’y ai pensé à ma génération future! Je ne l’ai pas mise au monde…
    Tout ça pour dire que l’avenir n’est pas très jojo, mais que ça fait un bout de temps qu’on en mange. Mais il faut cesser de chercher des responsables (vieux qui devraient « crever »), qui auraient tout bousillé par leur impéritie. Que chaque génération a eu son pain noir et son pain blanc, a pris aussi ses responsabilités ou a cru bon de les prendre et n’a pas vu venir ce qui se pointait encore à l’horizon, car la vie c’est un mouvement, chaque mouvement a des répercussions… Ne regardons dans l’assiette de l’autre que pour y vérifier que l’autre y a encore à manger, mais ne nous en voulons pas les uns les autres. Et effectivement, les jeunes ont comme depuis toujours, tout à inventer et beaucoup le font! C’est ce qu’a oublié l’auteur dans la chanson….

  • Reply Les Clickbaits (sites à buzz / clic) expliqués à ma maman | blog.Natas.fr 3 mars 2015 at 12 h 44 min

    […] Précédent 0 […]

  • Reply HERY 3 mars 2015 at 21 h 11 min

    Mais arrêtez tous !!! qu’est ce qu’elle a cette chanson ? dire aux jeunes de se bouger pour avoir ce qu’ils veulent, nos parents nous ont tenu le même langage !!!! vieux, jeunes… là n’est pas le problème (j’ai 55 ans)…. apprendre aux gens à se battre pour des choses ou des idées quoi de plus normal !!! rien n’arrive tout seul, contrairement à ce que certains croient !!

  • Reply Augustin Leblanc 5 mars 2015 at 1 h 16 min

    Bravo Mr Natas, voila un papier qui se veut constructif et qui, à n’en pas douter, fera bouger les choses (c’est peut-être ce que veulent les enfoirés via cette chanson, soit dit en passant). A traiter les gens de « connards » à tout bout de champs, il se pourrait que vos lecteur pensent la même chose de vous, prenez garde! Je suspends mon jugement pour ma part.
    Je suis passé sur ce blog par hasard, ça n’arrivera plus.
    Attention à ne pas perdre pied Mr Natas, c’est courant quand on ne comprend ce qui se passe autour de soi.

  • Reply GONNIN 5 mars 2015 at 8 h 55 min

    On s’en fout que les chansons des Enfoirés soient moches ou nulles! JJG s’en tape le coquillart lui même. Ce qui compte, c’est de rapporter du pognon aux restos. Leurs concerts, même si tu les trouves nuls à chier, rapportent pas loin de 20 millions d’euros chaque année!! Intégralement reversés aux resto. ça permet à des gens de bouffer! Et ta façon de décortiquer la chanson fait peine à voir! T’as aucun second degré! C’est comme dans un film, les acteurs ne jouent pas qui ils sont vraiment. Désolée de t’apprendre que Daniel Craig n’est pas vraiment James Bond! Là, tu cites les jeunes starlettes en disant qu’elles sont décalées de la réalité, mais elles sont censées représenter « les vieux ». Jenifer ou Tal ne parlent pas en leurs noms. Et justement il y a du second degré. Tu te ridiculises franchement à faire tout un article où tu t’enfonces dans ta bêtise. Bref. Attaquer une oeuvre humanitaire, si nulle soit elle, je ne vois pas l’intérêt…..Y a mille fois plus affligeant en ce bas monde. Mais tellement moins « facile » à critiquer.

  • Reply lou 5 mars 2015 at 16 h 31 min

    Vous avez vous la tête de claire keim dans toute la vie ? qu’est ce qu’elle joue mal ! elle surjoue à mort, et dire qu’elle est actrice ! Elle s’est ridiculisée, je ne comprends pas qu’elle ait accepté de faire cette chanson sarkozyste. Et mickael Young, la tête !

  • Reply Shiryu 5 mars 2015 at 19 h 26 min

    Ben mon gars, tu ne fais pas l’unanimité ^^. Je rejoins certaines critiques : c’est vrai, le but de cette chanson, c’est juste de faire du fric pour une bonne cause, alors je m’en fous un peu. Sinon, je suis d’accord avec toi, le choc des générations fait mal et nous devons bien supporter cette génération de vieux dont font parti mes parents : une génération dorée, totalement déconnectée de la réalité. Mais ce sont bien mes vieux qui ont le fric, ce sont eux qui vont acheter et ils s’enfonceront encore un peu plus dans leurs certitudes, tant mieux pour eux, tant mieux pour les restos. Au moins mes vieux ne font pas de politique, ils ne font donc pas de mal.

  • Reply lou 5 mars 2015 at 21 h 03 min

    Dans le petit journal, au lieu de répondre sur le fond, goldman responsable de ce clip libéral où de (faux) vieux célèbres demandent à de (vrais) jeunes précaires de se bouger pour avancer dans la vie, GOLDMAN APPARAIT TEL UN GROS LACHE, il s’est mis d’accord avec le petit journal qui lui sert la soupe, c’est à vomir ! Il insulte les gens qui le critiquent, « ce n’est qu’une chanson ». Mais dans ce cas, les chansons hitlériennes on peut aussi dire ce n’était que des chansons, trop facile et trop lâche. Aucun journaliste ne dit rien à sa réponse lâche dans le petit journal et au côté LISSE du petit journal qui lui sert la soupe. Essayer de s’en sortir avec cette pirouette, quelle lâcheté ! J’ai été surprise d’apprendre que plein de gens achètent le CD, tant mieux ça rapportera aux restos mais ça en dit long sur le niveau intellectuel des français d’aimer cette chanson de « bip ».

    • Reply holly 8 mars 2015 at 13 h 27 min

      Les français sont incultes ? Et vous, en rentrant dans une polémique aussi stupide que stérile, qui êtes- vous ? Un désœuvré qui n’a rien d’autre a faire ? Un aigri qui ne fait pas la différence entre la vie et une chanson ? Un parfait crétin ? Bon, vous êtes tous contents, vous avez fait parler de vous spécialement G. Natas, vous êtes dorénavant du côté des donneurs de leçons. Vous avez pas l’impression que votre coup d’éclat a fait un gros « pfuit » en se dégonflant aussi vite, un gros ballon plein d’air, voilà ce que vous avez lancé ! Et les enfoirés vont faire leur spectacle, et rapporter plus de la moitié du budget des restaus ce qui permettra de servir des millions de repas a nos voisins qui sans eux auraient encore moins a manger. Alors qui sont importants : eux et leur chanson ou vous et votre imbécilité ? Eux ou un Jacques Attali qui rentre dans votre crétin de jeu, et qui n’a jamais rien apporté aux français, si ce n’est des blablas de bobo bien nourri et tellement sûr de sa grande intelligence ? Trop dur le choix, quel dilemme ! Mais comme je suis une inculte de française, tout s’explique. Allez a la prochaine discussion de fond.

  • Reply michou 7 mars 2015 at 13 h 30 min

    juste pour le plaisir parce que ça me démange :
    Navas, tu n’es qu’une pompe à merde, que ta vie doit être pourrie pour être un tel connard
    en plus tu fais des fautes d’orthographe dans ton « article », en même temps, si tu avais les capacités d’écrire dans un grand journal quotidien ton blog n’existerai pas
    alors pour le plaisir aussi, va bien te faire enculer par un régiment de chiens enragés qui te souilleront pendant des heures.

    • Reply lalie 10 mars 2015 at 3 h 33 min

      soutien a natas

  • Reply Leon91 10 mars 2015 at 23 h 57 min

    vous les avez marné les 68ards… en fait ce sont ceux de cette génération que vous avez devant vous dans le clip.

    heu j’ai 55 ans mais dans un sens ils disent vrai… vous avez « la vie… » disons beaucoup de ressources. mais c’est sur que si vous allez dans une direction toute tracée… ecole lycée etudes et boulot là ca va etre plantage, vie de couple conflictuelle et enfants à eduquer. Et vous retrouver à droite du clip un jour…

    je suis méchant.. disons que j’y suis à droite du clip. Encore que , coté idées personnelles nettement pas trop.

    la société a toujours été ce qu’elle est independamment des jeunes en dessous de 30 ans. Faites votre vie… la mienne est pas celle de mon pere et la votre ne sera pas la mienne. Veut vaut pour vous, d’ailleurs, parce que sinon en effet ca sera pas facile .

    la société a des problemes, ca veut pas dire que vous aurez les memes. ayez des bons copains et alors ca ira mieux. Moi j’avais « monsieur choix » à l’armée et une poignée d’autres amis à la meme armée et vous une batterie de reseaux sociaux nettement plus efficaces à demonter du goldman

    je connais sur le lac de saint point une entreprise d’informatique faite par des jeunes gens. ambiance programmation planche à voile garantie.

    vous avez de quoi vivre, mais traduisez pas comme avec l’autre. J’ai pas envie de rentrer dans le mur à droite dans la video : du bon béton bien dur. Je pense que vous mélanger le contenu de la chanson et ensuite le compositeur de la chanson. Il allume correct les 68ards.

    si vous vivez entre amis, et amis sinceres ce qui plus compliqué, votre vie sera pas à payer les retraites des autres. Je sais très bien que dans quelques années on paiera plus personne. Meme si dans trois semaines 10 departements sont à marine lepen ca sera pas un drame.

    moi aussi j’avais les memes soucis. Alors ma vie je l’ai faite et à vous aussi. à condition d’etre soudés entre vous. Un ami c’est pas que un #mecSympa sur facebook.

  • Reply Martine 11 mars 2015 at 0 h 08 min

    Je cherchais le couillon ou la couillonne qui n’avait rien d’autres à foutre que balancer des conneries sur les enfoirés. Alors que des groupes de rap font l’éloge de la violence envers les français et l’ordre public. Alors ayez un peu de c… dans vos pantalons et dénoncez ce qu’il y a de vraiment indécent dans notre société et de totalement injustifié et de malheureuses paroles que seuls des esprits qui ne savent pas faire la différence des mots de la langue française. Alors qu’auriez vous dit sur Brassens, Brel et Ferrat… Et oui bien d’accord une jeunesse de nuls de gros nuls cela oui

  • Reply Martine 11 mars 2015 at 0 h 15 min

    Je voulais aussi rajouter votre blog est très réac vulgaire et indécent certainement plus que la chanson de notre JJ Goldman et aussi merci car les ventes du single battent tous les records. Parce que les vieux comme vous nous traitez si agréablement ont grâce à vous découvert une chanson avec des paroles de vérité sur une jeunesse désœuvrée et feignasse uniquement préoccupée à gagner en un an autant de fric que ceux qui triment depuis 35 ans

  • Reply Martine 11 mars 2015 at 16 h 52 min

    Tenez si vous vous voulez déblatérez sur la chanson française hélas oui cela fait partie vous avez ceci
    « Surnommés les « bébés rappeurs », on les voit exhiber des armes et des liasses de billets comme le font les rappeurs américains dans leurs vidéos. Dans le morceau « 1er pocheton », dont le titre fait référence au sachet en plastique dans lequel est vendu le cannabis, ils font l’apologie de la drogue, de la violence et du sexe. Les enfants et adolescents parlent de « braquos » (braquage) et tiennent un discours mysogine, les femmes étant considérées comme de simples objets sexuels. La vidéo a déjà été vue plus de 100 000 fois sur Internet.
    En savoir plus sur http://www.planet.fr/societe-a-sarcelles-un-clip-de-rap-avec-des-enfants-fait-polemique.809126.29336.html#tdY1uAsqKAXqgRXw.99 »
    C’est bien plus grave que les paroles des Enfoirés mais là cela ne vous perturbe pas vous préférez vous en prendre à des gentils même s’ils sont frickés et sachez que tous les frickés ne sont pas des gentils.

  • Reply Alex 11 mars 2015 at 17 h 07 min

    C’est une polémique très saine au final ! Le conflit des générations !
    Ce qui aurait été inquiétant, c’est justement s’il n’y avait pas eu de polémique.
    Suis pour ma part entre les 2 (35 ans) et un peu perdu parfois face à ce monde si compliqué et si compliqué à changer. Et qui nous centre sur notre vie quotidienne et ses problèmes, qui ne nous permet pas vraiment de penser ou d’agir pour un monde meilleur. De nous élever, de prendre de la hauteur. Les problèmes de fond étant souvent bien plus lointains ou semblant inaccessibles (fondements de nos sociétés). A ce propos, les restos ça traite le symptôme « des gens ont faim » temporairement, mais pas la « maladie pauvreté » qui revient toujours plus forte.

    J’ai un fils de 4 ans. Quel monde allons nous laisser à nos enfants ?
    Toutes les générations se sont posé et se poseront cette question.
    Il semble que les maladies de notre société nécessitent des changements profonds – et ça passera peut être par une révolution (idéologique, écologique, éthique mais surtout économique / VS capitalisme). Si mon fils participe à cette révolution, je serais fier de lui. S’il n’y participe pas parce qu’il a d’autres choses à faire (travailler, profiter de la vie, voyager, consommer, élever ses enfants, …), je serais fier de lui aussi et je ne pourrais pas lui en vouloir. Après tout, c’est ce que je fais moi !
    Cependant, en essayant de m’élever en pensée, j’en arrive à cette conclusion : nous avons atteint les limites du capitalisme, l’homme est désormais au service de l’argent (à tous les étages, les salariés comme les dirigeants comme les retraités et… y compris les actionnaires !). C’est un système devenu fou, dans lequel il n’y a pas de bons ou de mauvais hommes, mais seulement des prisonniers de situation qui en sont tous malheureux à différents degrés.

    A vous les jeunes : quand il y a un problème, on cherche un coupable en regardant le passé. Le conseil à prendre là est de regarder l’avenir, et si vous le voulez et le pouvez, le (re)construire.
    Les révolutions humaines se passent aujourd’hui sur les réseaux sociaux (printemps arabes / Twitter, étudiants à Hong Kong / Firechat, …), ce sont vos armes et vous les maîtrisez bien.
    A ce titre, bravo pour cet article et vos tweets, du coup. Les 68ards ont essayé de changer le monde avec les armes qu’ils avaient. Vous n’êtes pas forcés d’en faire autant – mais rien ne vous empêche d’essayer.

    A vous les vieux :
    Ben oui, vous allez mourir et vous ne changerez pas (plus) ce monde. Par contre, je reconnais que vous avez essayé. A commencer par Colluche / les Enfoirés / les restos.
    Pas contre, arrêtez de foutre la pression aux jeunes parce que vous vous êtes fait voler vos idéologies et que vous voudriez qu’ils nettoient derrière. Cette révolution, vous ne les forcerez pas à la faire. Ca viendra d’eux ou ça ne viendra pas.

    Un homme au milieu

  • Reply lou 14 mars 2015 at 15 h 10 min

    Je suis d’accord avec certains éléments de votre message intelligent alex mais pas d’accord avec tout, dans les stars il y a beaucoup d’évadés fiscaux (dany boon a touché des aides de l’état de la France pour faire son film et il est aujourd’hui évadé fiscal, michel Laroque a été évadé fiscale…). Dans cette chanson, ces évadés fiscaux sont hyper moralistes « allez jeune assisté bouges ton cul !!  » donc je trouve que c’est un peu idéaliste de dire « il n’y a pas de bons ou de mauvais hommes ». Si alex, il y a des enfoirés !!!
    Par ailleurs, dans la groupe des stars beaucoup de star n’ont pas caché qu’elle était sarkozystes. Sarkozy a divisé, stigmatisé, il a inventé les « assistés » et dans cette chanson on sent ce côté « bouges toi jeune fainéant d’assisté ». Bref, pour moi, ce n’est pas une simple chanson, c’est représentatif de la nouvelle France qui regarde l’autre de travers, une France divisée, une France frustrée par sa vie de merde au quotidien qui croit que l’autre est plus heureux et qui envie l’autre. Beaucoup de chômeurs sont enviés alors que la moitié ne touche rien mais les médias ne le disent jamais, les médias préfèrent montrer un chômeur qui fraude et qui cumule alors que statistiquement, ils sont très peu. Moi je suis jeune et je sais que je n’aurais jamais de retraite alors que je travaille et ça je trouve ça très triste, souvent j’évite d’y penser car ça me fait déprimer, j’aurais préféré vivre à l’époque de mes parents sans internet et avoir une retraite, notre époque est merdique, nos parents pouvaient devenir propriétaire tôt, moi en travaillant, je dois rester chez mes parents car les loyers sont trop chers. Je vois plein de jeunes autour de moi qui sont paumés et qui sont dit fainéants par les vieux alors qu’ils sont juste paumés et qu’ils souffrent dans ce monde insensé. Je suis jeune et j’ai pris la décision définitive de ne jamais avoir d’enfant, je sais que je ne changerais jamais d’avis, car je trouve que les faire vivre dans un monde pareil ce serait égoiste. Je trouve que ma vie n’est pas un cadeau, je ne veux pas faire ce cadeau empoisonné à un enfant. Je crois que plus tard il y aura plus de couples sans enfant qu’aujourd’hui, j’en suis certaine. J’aime pas cette chanson mais je soutiens les restos.

  • Reply Céline 22 mars 2015 at 20 h 03 min

    Je ne sais pas si vous êtes jeune ou vieux, pauvre ou riche, mais je ne suis même pas allée au bout de votre article qui est un ramassis de vulgarité ! Vos propos se défendent (ou pas) mais une chose est sûre, vous avez tout le reste de votre vie pour apprendre à écrire correctement !

  • Reply John daube 21 avril 2015 at 4 h 22 min

    Tout a été dit sur cette chanson et je te rejoins à ce sujet, en fait je passe juste (coucou le up depuis mes catacombes) renverser l’ordre établi du bon goût, moi j’aime bien l’originale de « j’ai demandé à la lune », j’ai beau être tout colère aussi, rien n’y fait Je reste dans mon tort

  • Reply John daube 21 avril 2015 at 4 h 24 min

    Ton blog n’a pas pris mon smiley, je suis penaud. *Clignementdoeil

  • Leave a Reply